Accueil > Ifs, Tilleuls > If & trio de tilleuls, Sainte-Croix-sur-Buchy (Seine-Maritime)

If & trio de tilleuls, Sainte-Croix-sur-Buchy (Seine-Maritime)

Retournons faire une petite virée en Normandie avec Damien, car en quelques semaines il s’est pris au « jeu » en retrouvant des arbres décrits par Henri Gadeau de Kerville [1][2], mais aussi des arbres déjà décrits sur le blog pour lesquels il nous a fait des mises à jour [3][4].

Aujourd’hui c’est en suivant les pistes dévoilées sur le blog de Sébastien [5] qu’il s’est rendu à Sainte-Croix-sur-Buchy pour nous ramener les photos de l’if séculaire de l’église.

 

« Situé au bord du talus du cimetière et au bord la route, on le remarque immédiatement grâce à sa grande taille et son élégance. Les plus hautes branches sont harnachées par de discrets fils métalliques, afin de prévenir toute chute accidentelle sur la chaussée. »

« Le tronc affiche une circonférence de 5,08m à 1m30.»

« Il s’agit d’un sujet mâle en pleine forme, comme l’atteste la couleur orangée du sol autour de lui due aux semences déposées [6]. »
____

Dans la campagne, au Sud du village Damien a fait sa première véritable découverte.

« Implantés au sein du hameau de Le Bus à 1,6 kms de Sainte-Croix-sur-Buchy, ces trois tilleuls se remarquent de loin avec leur haut houppier bien étalé. Accessibles si un peu de marche et la traversée d’un champ ne vous font pas peur, c’est en arrivant dessus que l’on remarque qu’il s’agit non pas d’un, mais de trois tilleuls. »

« Sans doute derniers témoins d’une époque où les haies façonnaient le paysage, ils ont pu se développer à leur aise et ont l’air de ne former qu’un seul et même arbre. L’ensemble est constitué de deux troncs soudés à la base et d’un autre à moins d’un mètre de distance. »

« Mesures de circonférences : 4,05m ; 3,23m et 3,50m à 1m30 du sol.
La circonférence à la base dépasse les 6m80 pour les deux troncs soudés. »

« Ce qui surprend lorsque l’on y est, c’est la pénombre et la fraîcheur qui règnent en dessous de ces branches… La base du feuillage est façonné de manière très régulière par les ruminants qui paissent dans ce pré qu’ils délimitaient autrefois. »

« C’est le tronc incliné et le plus à gauche qui a la plus forte circonférence, et qui constitue une petite moitié du houppier total. Celui-ci a de belles branches qui partent à l’assaut du soleil presque verticalement, tels les tuyaux d’un orgue végétal. »

Et voilà un chouette reportage, merci pour ces découvertes Damien. L’if ne m’était pas inconnu car déjà présenté par Sébastien sur son blog [7], c’est un arbre avec un port étonnant : drôle de contraste entre la partie basse très dense, et la partie aérienne beaucoup plus clairsemée. Vieux de plusieurs siècles, il semble en parfait état pour continuer à s’épanouir librement pendant encore de nombreux siècles.

Enfin jolie trouvaille ces tilleuls champêtres, ça a dû te faire une sacrée surprise de découvrir qu’il s’agissait d’un trio et non d’un seul individu. Un très bel ensemble puissamment enraciné, soutenant un sacré bouquet de branches droites formant un houppiers régulier et généreux.

Catégories :Ifs, Tilleuls
  1. 13 mai 2011 à 15:08

    Un Son Perçut de belle Manière ,
    Trois Frères étant Un à la Ronde ,
    Les Orgues de Mère Sonnent aux Vivants ,
    Les Notes d’un Chant en Courant d’Eres ,
    Lier en Branches au Choeur d’un Monde ,
    Des Verts à Même d’être sous Vents ,
    De Hautes Portées , en Songes Racines ,
    Sons d’Origines s’entremêlant.
    NéO~
    Haut Billet🙂

  2. Damien
    13 mai 2011 à 17:45

    Chouette article !
    Pour l’allure caractéristique de l’if, je pense que d’ici à quelques siècles on ne verra plus que la partie basse et dense, les branches plus hautes finissant par casser au vent ou mourir d’une façon ou d’une autre…
    En voyant les photos anciennes de l’if d’Offranville ou de Gouy, on s’aperçoit qu’ils ont depuis perdu la tête, mais qu’ils gagnent en largeur.
    Sa bonne santé lui permettra de traverser les siècles, son tronc est plein, il est vigoureux et suffisamment isolé pour éviter certaines âneries (cf. Offranville)

    – – – – – – – –

    Et oui ces tilleuls sont ma première découverte en tant que telle et publiée🙂
    ça a dû faire plaisir à tout un chacun de voir figurer ici une découverte qui leur est propre, car le cahier des charges est strict et ça n’est pas facile lol
    Pour en revenir à l’effet produit à la vue non pas d’un mais de trois troncs, effectivement j’ai été très surpris !
    Ils sont si parfaitement imbriqués les uns dans les autres, qu’on ne voit qu’un arbre avant d’arriver à quelques mètres du géant à trois pattes.

    J’ai fait deux fois le tour du patelin dans l’espoir de me garer au plus près, mais impossible de faire mieux que le bord enherbé de la route et assez loin des arbres.

    Merci pour ce bel article, je raffole des cartes postales anciennes pour les comparaisons aussi, c’est génial !

    Au fait par curiosité le hêtre double découvert du côté de Maucomble te plaît-il ? (et mérite-t’il un article ?)

  3. Yanick
    13 mai 2011 à 21:22

    Un bel if, quel belle essence, de loin tous se ressemblent, mais de près tous sont différents.
    Mais que dire de ce trio de tilleuls .
    A eux seuls il méritaient un article. Quels beaux arbres, les photos sont vraiment supers. Ces trois troncs aux racines enlacées sont magnifiques.

    Je vois que sur la carte, il y a pas loin un lieu dit avec un château nommé  » Les Tilleuls ». Souvent il suffit de regarder une carte et d’étudier la toponymie
    pour faire des découvertes surprenantes.

    • 14 mai 2011 à 13:06

      Salut Yanick,

      j’ai longtemps hésité à diviser cet article en deux, sûr les tilleuls méritaient un article rien que pour eux. Mais en groupant avec l’if, je mettais en avant la première découverte de Damien, et je me suis dit que ça pourrait les inclure dans un circuit découverte de Sainte-Croix-sur-Buchy…

      Sur la carte, un peu plus bas, il est indiqué « l’arbre du crucifix »… qu’en reste-t-il ?

      • Damien
        14 mai 2011 à 13:37

        Si tu trouves des renseignements quant au château et/ou l’arbre du crucifix ; et que la visite te semble prometteuse je serais ravi d’y retourner pour un autre reportage ! Tiens moi au courant😉

    • Seb
      14 mai 2011 à 13:25

      Ta remarque est très pertinente. Je ne serais pas étonné qu’un alignement de tilleuls multiséculaires mène à ce château. En plus il y a probablement un cèdre et un hêtre pourpre à l’arrière de ce même château.
      Sinon entre Le Bus et le Londel il y a un lieu dénommé arbre du crucifix. Ce serait intéressant de savoir si la mairie a plus de renseignement au sujet de cet arbre qui semble ne plus exister.

  4. Damien
    14 mai 2011 à 11:27

    Merci de ton commentaire chaleureux Yanick, et bien vu le coup d’oeil à la carte !
    Peut-être de beaux tilleuls à voir également dans la cour de ce discret château ?

  5. 14 mai 2011 à 13:03

    999.849 visiteurs…

  6. 14 mai 2011 à 13:07

    🙂

  1. 6 août 2011 à 11:25
  2. 5 novembre 2011 à 18:19

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s