Accueil > Chênes colosses, Europe > Le colosse de Groß Schneen, Friedland (Allemagne)

Le colosse de Groß Schneen, Friedland (Allemagne)

(Eiche bei Groß Schneen, Friedland, Niedersachsen)

Quittons la France un court instant, et rendons nous encore une fois dans la région de Göttingen avec Martine [1], cette région allemande regorge de vieux arbres, dont le petit village de Groß Schneen à l’Est de Friedland qui abrite un chêne colosse fantastique.

« Première rencontre avec le magnifique colosse de Groß Schneen (un chêne pédonculé, Quercus robur) dont tu m’avais envoyé les coordonnées. J’en suis restée bouche bée tellement il est impressionnant. Pour te consoler un peu de la perte du séquoia [2], voilà quelques photos. Je continuerai dans quelques jours et quand il commencera à verdir. »

« C’était le chêne de la justice pour la juridiction de Friedland (une commune des environs). Il vaut mieux ne pas penser à ce qui a pu se passer sous son feuillage. »

« Ce chêne aurait entre 280 et 350 ans (une autre source donne 300 à 400 ans). En 1994, le tronc avait une circonférence de 7,85 m à un mètre du sol pour 22 mètres de haut.

« Pour son histoire, je cherche encore. Bon, tu vas dire que je radote, mais c’est coton pour trouver quelque chose sur les vénérables dans ce coin. »

« L’arbre semble en bon état sanitaire (pas de traces de champignons). »

Quel colosse, un chêne de village magnifique, merci pour les photos Martine ! Un tronc court et massif avec de puissants contreforts, de très belles charpentières formant un houppier très équilibré pour son âge. Un très beau chêne, j’ai hâte de le découvrir en feuilles.

9 mai 2011, Martine vient de me faire parvenir des photos en feuilles de ce colosse.

« Voilà le vieux sage avec son manteau de feuilles tout neuf. Des feuilles qui vont peut-être encore pousser un peu, elles ne semblaient pas avoir atteint leur grandeur maximum. Pour le tour de taille : à l’endroit le plus étroit du tronc, et à (environ) 1 m du sol, il fait 7,85 m. »

 

Catégories :Chênes colosses, Europe
  1. Sisley
    4 mai 2011 à 20:57

    Salut Martine !

    Très belle découverte, le chêne en impose !!

    Serais-tu en mesure de prendre sa circonférence à l’endroit le plus étroit du tronc pour avoir le tour de tronc le plus faible, si cela est possible ?
    Car depuis 1994, je serai curieux de savoir de combien il a évolué.
    Un petit décamètre devrait faire l’affaire..

    Merci.

  2. 4 mai 2011 à 21:01

    http://dai.ly/iTM6Lc lien vers un arbre remarquable en drôme

  3. Yanick
    4 mai 2011 à 21:03

    Quel plaisir de te retrouver Martine avec ce chêne colosse.
    J’ai cru un moment qu’après les deux superbes tilleuls tu nous avais oubliés.
    Mais je vois qu’il n’en ai rien, et que, bien au contraire tu nous fais encore cadeau de magnifiques photos.
    Merci Martine.

  4. martine
    4 mai 2011 à 23:03

    Merci à vous deux, Sisley et Yannick, et bien sûr aussi au Krapo. Contente que les photos vous fassent plaisir.
    Non, je ne vous avais pas oubliés, mais comme pour beaucoup d´entre nous les tracas du quotidien sont assez « chronophages »! O.K, je vais prendre la mesure de la circonférence, de toute façon une nouvelle séance de photos s´impose, avec le feuillage tout neuf. Ce sera fait dimanche.

  5. 5 mai 2011 à 11:29

    Merci à toi d’avoir accepté de te lancer sur les pistes de vieux arbres allemands qu’on t’avait donné, vivement de nouvelles photos en feuilles, et avec ta mesure de circonférence on pourra connaitre à quel rythme pousse encore ce géant.

    à bientôt

  6. Sisley
    9 mai 2011 à 21:47

    Merci beaucoup pour cette mesure !!

    Une croissance radiale moyenne sur 17 ans d’environ 2,34 mm/an sur le rayon.
    Ce n’est vraiment pas énorme, pourtant il n’a pas l’air d’entrer en phase de sénescence, des années plus sèches, des années avec des processionnaires en sur nombre…

  7. Yanick
    9 mai 2011 à 21:55

    Une croissance radiale de 2,36mm/an donnerait un âge d’environ 540 ans. Les estimations auraient elles été sous-évaluées ?
    Souhaitons qu’on pourra le re-mesurer dans 17 ans pour vérifier tout ça.
    Merci Martine pour les mesures et les nouvelles photos. Il a vraiment fière allure dans son costume de printemps.

  8. Seb
    9 mai 2011 à 22:16

    Dés le départ l’âge minimum avancé me semblait un peu court (à moins que les arbres grossissent plus vite dans ce pays).
    Je suis d’accord avec l’âge estimé par Yanick. Encore merci pour ce beau reportage et ces mesures précises.

  9. martine
    10 mai 2011 à 22:11

    Un grand mea culpa🙂 Je me suis emmêlé les pinceaux dans les mesures et qui plus est, celles recueillies il y a quelques semaines n´étaient pas tout à fait exactes non plus. Voilà le rectificatif:
    en 2001, le chêne faisait 7,50 m à l´endroit du tronc le plus mince, et aujourd´hui 7,85 m.
    Avec toutes mes excuses.

  10. Sisley
    11 mai 2011 à 11:47

    Voilà des données qui orientent plus dans la direction des 300-400 ans.

    De toute manière, même si on a une période de 10 ans pour faire une étude de croissance, quand est-il des autres périodes qui fluctuent avec pas mal de paramètres à insérer dans le calcul..

    Un chêne qui n’a pas connu de concurrence depuis un bout de temps, une probable suffisance en eau et le miracle de l’accroissement régulier s’accomplit.

  11. 12 mai 2011 à 14:49

    Parfois de très gros chêne ne sont pas aussi vieux qu’on imagine,
    ainsi le chêne des Bosses avec ses 8,40m n’aurait « que » 400 ans…
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2008/11/13/le-chene-des-bosses-chatillon-suisse/

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s