Accueil > Chênes isolés > Le chêne du Peu, Verruyes (Deux-Sèvres)

Le chêne du Peu, Verruyes (Deux-Sèvres)

Yanick est tout grippé aujourd’hui, du coup c’est son fils Yann, lui aussi passionné par les arbres [1], qui nous fait découvrir un chêne de haie typique de ce pays de bocage.

« Nous voici réunis aujourd’hui ici pour fêter l’anniversaire du premier article de papa [2] deux ans, deux années de bons et loyaux services auprès des arbres. Nous n’ignorons pas que papa passe ses week-ends à chercher des arbres dans la nature pour notre krapo qui doit être submergé d’articles à publier. Les arbres, une chose incroyable et intéressante qui mérite notre respect et notre admiration. »

« Joyeux anniversaire papa, euh pardon ! Joyeux anniversaire le premier article de papa ! »

« Pour fêter cela, il faut un arbre ! J’ai décidé de vous présenter le chêne du Peu à Verruyes. »

« Un chêne qui mesure 5,75 mètres de circonférence. »

Quel plaisir de revoir ce gros chêne de haie, un arbre que Yann & Yanick m’avaient fait découvrir cet été au cours d’une balade arboricole magique, faut dire que ce pays de bocage est un vrai paradis pour la retraite des vieux ligneux. J’arrivais alors de mon Lot aride et c’est la première fois que je foulais cette terre riche et à l’âme paysanne. Dans chaque haie ou pré autour de chez eux se cachent de vieux briscards qu’ils m’ont emmené rencontrer.

Merci d’avoir choisi ce chêne pour ce jour de fête Yann, ça fait ressurgir les souvenirs de cette semaine passée chez vous, j’avais passé du bon temps en votre compagnie les amis ! Un très bel arbre qui m’avait fait une forte impression, un houppier généreux, une l’écorce rugueuse sur laquelle viennent se frotter les vaches, un tronc fortement creusé, et on avait même découvert des alvéoles d’abeilles au sol… Un véritable campagnard qui coule des jours tranquilles dans ce pré, il me plairait tant d’en découvrir de semblables par ici.

En février 2009 tu m’envoyais ta première photo pour le blog, à l’époque je n’imaginais pas que notre collaboration puisse être si fructueuse, que d’arbres hors-norme tu nous a présenté au fil des mois et des saisons…

Deux ans déjà…

Merci mon ami et joyeux anniversaire !

N’hésitez pas à arpenter le blog de Yann, de belles découvertes arboricoles à voir par ici.

Catégories :Chênes isolés
  1. Sisley
    1 février 2011 à 17:29

    Félicitations Lutin pour ce bel article champêtre, déjà deux ans que ton père est fournisseur du blog !

    Je crois aussi que tu dois détenir le record du reporter ayant commencer le plus jeune dans le milieu de l’arbre.

  2. 1 février 2011 à 18:47

    Yann est bien le plus jeune reporter-blogueur arboricole.

    Quelle famille d’amateurs d’arbres !

  3. 1 février 2011 à 20:02

    Super sympa ! Deux ans déjà, allez, je bois à votre santé!
    Pas de répit à Niort! Quand le père n’est pas là, le Lutin sort du bois!

  4. Yanick
    1 février 2011 à 20:10

    Salut à tous,

    Un petit saut hors du lit pour vous exprimer mon bonheur de voir ces photos sur le blog.D’abord celle de mon mon Lutin et de notre ami Christophe tout sourire devant le tronc de ce chêne et puis celle avec mon chien Nelson qui était alors mon fidèle compagnon de chase aux arbres.
    Tu as raison Gilles buvez un coup à ma santé, car pour moi c’est plutôt la diète forcée.

  5. 2 février 2011 à 10:51

    Soigne toi bien Yanick, et reviens nous en forme !

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s