Accueil > Europe, Tilleuls > Le tilleul de Stennweiler, Saarland (Allemagne)

Le tilleul de Stennweiler, Saarland (Allemagne)

Nouvelle incursion en Allemagne avec Sisley pour découvrir un tilleul de renommée.

« Je vais cette fois vous relater la rencontre avec un être particulièrement insolite, un arbre d’un certain âge qui en à vu des choses. Je mets mes chaussures et je vous fait traverser le pont de la frontière, le village est plus au Nord dans la région de la Sarre. »

« Par une de ces journées de fin d’hiver que j’apprécie beaucoup, entre soleil timide et début de bourgeonnement printanier, je décidai d’explorer un coin qui m’était jusqu’alors inconnu, ce fut d’ailleurs ce jour que je découvris le frêne de Schiffweiler [1] et les poiriers de Mainzweiler [2], des moments d’exaltation où tout paraît si simple et compréhensible. »

« Donc, après avoir fait quelques haltes, j’arrive aux alentours de midi, dans le calme village de Stennweiler, pour vous décrire l’ambiance, j’utiliserai celle vécu pour la rencontre du tilleul à Schoenenbourg [3], car à peu de choses près, ça ce passa de la même manière, un arbre central, une rue principale peu fréquentée, un calme reposant sous ce spécimen réputé dans toute la région. Si cet arbre à l’air d’un rescapé des années passées, cette réputation repose sur le fait qu’on le dit millénaire, en effet à première vue, le passant lambda pourrait en croire ainsi, mais le tilleul est particulier et les estimations semblent converger vers 400 à 500 ans. »

« Il est vrai que pour un exemplaire ayant à l’origine atteint les 9 m de circonférence et encore aujourd’hui 7,95 m à 1 m du sol (2002), on pourrait penser que c’est une relique, mais je pencherai plutôt pour une hypothèse dans laquelle un ou plusieurs incidents de de différents types (météo, taille drastique, blessures de guerre..) ont dû accentuer la désagrégation du tronc, car à un moment donné seul deux troncs dépourvus de branches subsistaient, d’où cette apparition de suppléants en bouquets, houppier de substitution à rapide développement. »

« Il semble avoir essuyé ces évènements avec brio et s’est reconstitué un ramage et afin de redonner de la vigueur à tout cela, lors de la décomposition du tronc il a émis des racines aériennes qui ont aussi un rôle de maintient. On a évidemment pallié à ces faiblesses en installant deux étais et un mat central pour le haubanage des deux parties désolidarisées. »

« Il est assez difficile de s’imaginer à quoi il devait ressembler il y a encore une centaine d’année, mais je n’ai aucun doute quand à la superbe qu’il devait naguère arborer ! »

Plus tôt, un gong était accroché sur le vieux tilleul du village, et les habitants étaient ainsi appelés, quand il y avait des nouvelles importantes. Une chirurgien des arbres a transformé la circonférence du tronc mesurée à 9 m dans une structure bizarre.

Les racines aériennes qui s’étaient formées dans l’intérieur sombre du tronc, sont maintenant exposées. Une grande partie du tronc a été retiré. C’est regrettable, parce que maintenant les méthodes de soins sont toutes autres qu’il y a 40 ans.

« Unsere 500 altesten Baume » (Ullrich/U.Kuhn/S.Kuhn)

« Encore un tilleul à archiver dans la liste s’allongeant, des représentants de place d’hier et d’aujourd’hui. En Allemagne, un suisse, Brunner Michel, a dressé le portrait de 400 d’entre eux, dans « Bedeutende Linden : 400 baumriesen Deutschland » ‘Tilleuls d’importance : 400 arbres géants d’Allemagne’, des chiffres considérables quand on sait que ce sont uniquement les plus gros dévoilés, en France il reste aussi bien des exemplaires à découvrir. »

« Des exemples de beautés en tilleuls [4][5], et un de mes préféré, le gros tilleul de Hindenburg à Ramsau en Bavière [6][7][8] (circonférence de 10,50 m pour 30 m en 1999). »

« Le record allemand est de 15,12 m à 0,3 m du sol pour celui à danser de Heede. En France nous sommes à 12,9 m pour celui d’Ivory [9], c’est surement dans les campagnes profondes et notamment dans l’Europe de l’est que tout reste à faire ! »

« Je vous dévoilerai un autre arbre d’exception du genre tilia vers la fin de l’année…
Mais pour l’instant à vous de jouer !!… »

Merci pour cette virée outre-Rhin Sisley, car il s’agit-là un tilleul d’exception ! Même s’il n’est pas millénaire, c’est un vieux briscard qui semble avoir subit de lourdes épreuves, mais qui reste solide dans l’adversité. Un vieux tronc éclaté soutenant un « houppier de substitution » malgré tout harmonieux (ce serait chouette ds photos en feuilles), et de belles racines aériennes qui, en plus de l’aider à se stabiliser, lui confèrent un air vraiment particulier.

Catégories :Europe, Tilleuls
  1. 18 décembre 2010 à 20:27

    Un Bel Ancien, au Branches Noueuses.
    J’aime bien l’idée , à la Lumière,
    De voir Ici , une Fin Heureuse.
    Un Large Soutien , Auprès d’un Pair,,
    Des Bois Portants , des Chapentières.
    Donnant à Vivre , pour Quelques Ans,
    A cet Ancêtre , un Peu de Temps.
    Même si ses Bras trainent au Sol.
    Cherchant une Onde au Son d’Eole.
    Il à la Force de sa Nature ,
    Sa vieille Ecorce , en Gris de Blancs.
    Souligne l’Essence , étrange et Mûre
    Qu’un Arbre Acquiert, d’un Cycle Lent.
    Quand Tout son Coeur , s’ouvre au Murmures.
    Des Voix Autours , en Mains Sincères
    Qui s’en viennent l’Effleurer ,
    Entre Orée et Lisière.
    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/

  2. Francis
    20 décembre 2010 à 11:21

    Encore une chouette découverte! cette relique de l’ancien tronc avec ses racines qui servent de béquilles confèrent à ce vieux tilleul un aspect vraiment insolite! Nos cousins Germains ont encore beaucoup de choses à nous faire découvrir.

  3. Yanick
    21 décembre 2010 à 14:58

    Un bel aïeul qui ressemble aux
    Tilleul de Polchow (All)

    et de Reinborn (All), circ: 14,50m:

    Celui de Puch 10,50m me fait lui penser au chêne de la Chevasse:

    Voici celui de Heede avec ses 15,12m de circonférence:

    mais le Tilleul à danser de Schenklengsfeld ferait lui 17,40m de circonférence !!!

    Tilleul de Bordesholm

    Tilleul de Priorei:

    Tilleul de Brenscheid (All):

    Tilleul de Reelkirchen:

    Tilleul Kaiser-Lotha, circ: 11.15m:

    Tilleul de Collm, circ: 11m à 1m:

    Le Tilleul de Elbrinxen, circ: 10,60m:

    Le Tilleul de Gehrden (All), circ: 9,80m:

    pour la photo celui de Böhmenkirch:

    Celui de Moorwerder:

    Le Tilleul de Bernstadt:

  4. 1 février 2011 à 23:20

    Il est quand même extravagant celui-là.
    Encore un qui a dépassé l’âge limite et qui est en dehors du quantifiable.
    Ne reste que l’émotion et le sentiment d’une histoire bien longue et tumultueuse.
    Merci pour ce portrait et ces belles photos Sisley.

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s