Le jardin botanique d’Orléans (Loiret)

Pour notre première virée dans le Loiret, suivons Gilles au jardin botanique d’Orléans.

« J’ai toujours mon attirail de dendrologue à portée de la main même pour des déplacements dits « sérieux ». Aussi, cet été, en recherche d’emploi dans la capitale de région centre, je me suis garé par hasard juste le long du mur de ce parc public très bien entretenu… Bouge pas, je vais passer mon entretien – réussi d’ailleurs – et je m’occupe de toi juste après… ! »

« La journée était splendide pour un reportage sous le signe des arbres exotiques (ou non endémiques). À l’entrée, un couple d’arbres contrastant l’un avec l’autre nous accueille [1]. »

« Le premier, petit et trapu, est un Ginkgo Biloba de 4 mètres de circonférence à 1m30. Un beau spécimen qui a tout loisir de s’étaler pour profiter au maximum de l’ensoleillement. »

« Mêmes conditions et stratégie différente pour son voisin qui n’est autre qu’un tulipier de Virginie de 3m70 de circonférence pour environ 25 mètres de haut. »

« Ces arbres possèdent toujours un port d’une élégance rare. »

« En suivant l’allée jusqu’au bout du jardin, j’ai rencontré l’arbre qui m’a le plus satisfait : un marronnier d’Inde à la symétrie parfaite et dont le feuillage fourni ombre un tronc de 4m40 à 1m30 (le plus gros de son espèce qu’il m’ait été donné de croiser) »

« il supporte trois branches maitresses vigoureuses. »

« Mais finalement, la palme du volume revient à un duo de platanes de plus de 25 mètres de haut présentant des circonférences de 4m20 et 4m60 à 1m30. »

« Tous ces arbres ont un petit panneau qui les présente au public et les annoncent comme arbres remarquables d’Orléans. Selon ces panneaux, la liste complète de ces arbres remarquables est disponible en mairie. Alors, avis aux amateurs orléanais, on n’attend plus que vous pour nous faire découvrir les perles rares que dissimulent les murs de la ville ! »

« Des arbres moins hors-norme que ce qui est apparu récemment sur le blog, mais l’ensemble du jardin botanique est, je trouve, très harmonieux. »
.

Merci pour cette découverte du jardin botanique d’Orléans Gilles, effectivement des arbres moins exceptionnels que ceux présentés ces dernières semaines, mais tout de même de beaux représentants de leurs espèces respectives. Le ginkgo me plait beaucoup, avec une forme généreuse et des plis sur son écorce qui pourraient faire penser à des débuts de chi-chi [2] ; le marronnier n’est pas en reste non plus avec de belles dimensions et un état sanitaire impeccable. Quant au tulipier et aux deux platanes, ce sont des arbres encore « jeunes » qui révèleront assurément toute leur majesté d’ici quelques décennies…

14 réflexions sur “Le jardin botanique d’Orléans (Loiret)

  1. Sisley

    Sidérant !!!

    Coup de coeur pour ginkgo, tulipier et marronnier sans pour autant dénigrer le duo platanoidesque.

    Un beau filet que tu nous décortiques dans cet article, bien joué Gilles !

    Tous les arbres sont super fringuant, on peut dire que le parc est dans son aire de gloire quant à l’âge de ses protégés et la diversité présentée.
    Le tulipier à 120 ans et le ginkgo 150.
    http://petitjoellem.free.fr/arbres/arbres.html

  2. Yanick

    J’aime bien les visites de ces petits jardins botaniques de nos villes. Il y a toujours de belles découvertes à y faire. On devrait s’y arrêter plus souvent. Même si on y trouve pas forcément de colosses, nos relevés de mensurations serviront aux générations futures.

  3. Idem, j’aime bien ces petits parcs, parfois il y a de pures merveilles !
    Chez moi un parc avec un très beau marronnier et un autre avec un couple de platanes dépassant les 35 mètres de haut avec d’immenses troncs élancés, mais aussi découvert de vieux genévriers dans un enclos de verdure d’un couvent…

  4. Bonjour ! j’ai découvert par hasard votre blog …une merveille 🙂 juste en cliquant que le Ginkgo Biloba j’ai découvert l’arbre de mon enfance ❤ dans ce parc botanique de Tours face à l'Hôpital Bretonneau …J'ai joué enfant sous les branches de cet arbre et je ravis de le revoir plus fort et beau sur vos photos ! car 40 ans ont passé et j'ai quitté ma région de naissance la Touraine il y a 23 ans alors cela un que du bonheur pour moi …merci à vous ! Nathalie

  5. Ping : Le Châtaignier de Lignières, Salbris, Loir-et-Cher | Les têtards arboricoles

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s