Accueil > Chênes de parcs, Europe, Frênes, Tilleuls > Palmengarten et Grüneburgpark, Francfort – Hessen (Allemagne)

Palmengarten et Grüneburgpark, Francfort – Hessen (Allemagne)

Retournons en Allemagne avec Sisley, et découvrons quelques arbres de Francfort.

« Après la France, place à l’Allemagne, c’est un jeu d’équité pour moi, comme ça il n’y a pas de jaloux. C’est en allant visiter le jardin botanique de Francfort « Palmengarten » avec mon frère, que j’ai pu admirer des hectares de verdure dont la diversité est à peine croyable, je n’ai rarement vu autant d’espèces de plantes sur un endroit ! C’est en effet un lieu de renommée mondiale pour ce qui est des collections abritées dans les serres tropicales. Tant dans les serres que dans les parcs et rocailles, un vrai bijou pour les amateurs de chlorophylle ! Si on associe les 22 hectares de ce jardin aux 29 autres du parc voisin « Grunerburgpark », on arrive à 51 hectares de pure merveille ! »

« Les deux domaines datent de 1868 et de 1837 (initialement du XVIIIe), avec une extension de ce dernier en 1946. Inutile de vous expliquer qu’il faut des heures pour pouvoir apprécier cet ensemble à sa juste valeur. Et de plus la concentration d’espèces dans les serres et la partie du jardin rocaille, alpinarium de l’université est assez impressionnante, je n’ai pas vraiment de chiffre quant aux nombres d’espèces, mais c’est un nombre démentiel ! »

• « De très beaux spécimens se tiennent ça et là, mais ce sont quatre individus en particulier qui ont attiré mon attention. Pour commencer, alors que sa forme peu commune m’interpella, je fus ébloui par la présence d’un massif chêne pédonculé ‘fastigié’, une forme bien propre à la variété et des dimensions très honorables. Un tapis de fougères l’encercle, le résultat fait bon ménage et ainsi une aire contre le piétinement est marqué par ces plantes. »

« Chêne fastigié : circonférence 5,56 m, 25 m de hauteur, un âge > 160 ans. »

• « Ce n’est que 100 m plus loin, qu’on entre dans une partie boisé et m’attendant forcément à voir de l’inconnu, je fus subjugué devant un superbe frêne élevé Diversifolia, espèce découverte en 1789 et apparue spontanément depuis, mais souvent reproduite par greffage, ce qui est le cas ici. Non seulement cette forme n’est déjà pas très fréquente mais avec une belle dimension comme ce spécimen, ce fut une surprise de choix ! »

« Frêne élevé diversifolia : circonférence 3,52 m, 22 m de hauteur, âge > 110 ans. »

« Il y a bien des arbres intéressants dans ce parc, mais n’ayant pas pu m’arrêter sur tous les détails, notamment les variétés, cultivars et espèces peu communes, je dus avoir une vision globale et le résultat en fut à la hauteur. »

• « C’est complètement dans l’autre partie du jardin, qu’une rencontre de poids se fit, en longeant une allée, un houppier dépassait fortement d’une haie en bordure, le tronc assez accessible je vis de suite à qui j’avais à faire, un super exemplaire de chêne, mais je ne savais pas lequel, un petit coup d’œil sur l’écriteau quercus x leana. »

« Le chêne de Léa, un hybride naturel entre le chêne des teinturiers (q. velutina) et celui à lattes (q. imbricaria), deux espèces nord-américaine. Il fut cultivé en Europe dès 1850. Il serait le ou l’un des plus gros d’Allemagne ! » (circonférence 6,31 m,  25 m hauteur, âge > 140 ans)

• « Et après avoir parcouru les innombrables sentiers du jardin de l’université Goethe (1,4 ha), un espace imbriqué entre le Palmengarten et le Grüneburgpark, je fis le tour assez rapidement de ce dernier, un vaste territoire fait de pelouses et de zones arborées. »

« Une forte présence de vieux arbres, mais aucun de remarquable, jusqu’à ce que je tombe sur un tilleul de bon gabarit, j’hésite entre celui à grandes feuilles et l’hybride x europea. Très équilibré avec un beau port et un houppier fait d’une multitude de grosses charpentières. » (Tilleul : C 4,59 m/ > 18 m/ > 150 ans)

« Une passante essaya de m’indiquer un autre, mais je ne réussis pas le trouver, ce fut tout de même une belle visite, car malgré tout si tous les arbres ne sont pas à noter, une bonne part date du XIXe siècle. Et qui sait si je n’ai pas oublié quelques spécimens de second ordre, tellement ce domaine possède des coins et recoins. »

Pour ceux qui souhaitent voir les serres de plus près, un explorateur 360° est disponible ici.

Sympa cette virée au cœur de ces deux jardins allemands si richement arborés, 51 hectares à arpenter, ça n’a pas dû être de tout repos… En tout cas, merci à vous deux pour ces quatre découvertes, si le frêne élevé mérite des éloges, de même que le tilleul avec un départ de charpentières très élégant ; ce sont les deux chênes qui ont retenu mon attention. Le chêne fastigié est élégant avec de belles dimensions ; le chêne de Léa est superbe, avec une circonférence plus qu’honorable (même si l’espèce croît vite), une belle silhouette, et puis ce grand creux au bas du tronc (parfaitement obstrué) lui confère un air vraiment particulier.

  1. Yanick
    4 novembre 2010 à 20:25

    Surprenant feuillage pour le chêne de Léa.
    Très séduit par l’enlacement des charpentières de ce tilleul.Il a vraiment fière allure.

  2. 4 novembre 2010 à 23:28

    Un tilleul qui risque d’offrir un pur spectacle dans les décennies à venir…

    • Sisley
      5 novembre 2010 à 15:21

      De plus ce tilleul est une spéciale impro, car j’ai parcouru en hâte ce vaste parc juste avant de partir alors que mon frère visitait celui de l’université.
      Je ne regrette pas de m’êttre perdu dans ce dédale d’allées !

  3. 6 novembre 2010 à 00:57

    Ça a dû être une chouette balade dans ces jardins !

  4. 6 novembre 2010 à 11:57

    Mon préféré c’est le tilleul.
    On sent toute la puissance sylvestre qui émane de lui avec ses charpentières puissantes!
    Et quel houppier!
    Merci pour la balade Sisley.

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s