Accueil > Cerisiers > Merisier, forêt du Buchholz, Sarreguemines (Moselle)

Merisier, forêt du Buchholz, Sarreguemines (Moselle)

Suivons Sisley dans la forêt du Buchholz [1][2] qui n’a pas encore dévoilé tous ses secrets.

« J’ai dû en parler à plusieurs reprises et c’est vrai que depuis ces fois, nous n’avons toujours pas pu admirer de merisier(s) dans nos galeries. C’est pourquoi en possédant un exemplaire dans ma malle depuis quelques années, je me dois de vous le présenter et de ce fait nous nous rendrons une fois de plus dans la forêt du Buchholz jouxtant celle du Freiwald et située entre Neufgrange, Rémelfing et Sarreguemines, lieux où nous avons déjà pu observer maints spécimens remarquables. »

« Comme a mon habitude, je vadrouillais en sous-bois quand je fis la rencontre fortuite d’un merisier de bonne condition, il devait faire dans les 1,80 m de tour et présentait quelques symptômes d’affaiblissement du collet. M’étant arrêté là, ce fut seulement des mois plus tard qu’en revenant par ce chemin, je remarquais une silhouette inconnue, comment j’avais pu louper ce second merisier distant de l’autre d’à peine 20 m ! »

« Je dois dire que j’en ai fait des km dans les bois depuis des années et même si je ne faisais pas particulièrement attention à cette essence, il m’est très peu arriver d’en voir de gros spécimens, car étant une espèce de longévité moyenne (80-120 ans) et appréciée dans la sylviculture de bois noble, il devenait difficile d’en croiser régulièrement. »

« Celui-ci se distingue d’autres par son importante hauteur (> 27 m), son long fut dégagé, sa droiture et une circonférence de 1,88 m, mais certainement davantage depuis deux-ans et demi. En effet si dans certains secteurs on peut trouver des sujets avec des diamètres de 50-60 cm pour 50 à 80 ans, c’est en fait le seuil d’exploitation et quand bien même ils le dépassent, il devient rare d’aller au delà de 70-80 cm, c’est pourquoi je pense que celui-ci à entièrement sa place ici. »

« C’est une essence formidable, je fus sidéré par la lumière réverbérée par son tronc lors de cette matinée hivernale et tout autant par l’éclat albâtre de sa floraison, à ce moment il se distinguais très nettement des cimes avoisinantes ! »

« Dans ce massif je pu encore faire une autre rencontre assez semblable, l’individu en question a les mêmes dimensions, mais les clichés ne donnèrent rien. »

Prunus avium en station forestière, document à consulter ici (8 pages en .pdf).

« Le grand cormier se trouve dans les environs proches et c’est pourquoi je suis toujours étonné de ce patrimoine discret qui est disséminé dans ce territoire, j’ai arpenté des centaines de fois les sentiers et chemins, mais il fut un moment où j’avais des surprises à chaque visite. C’est pourquoi j’ai décidé de faire une carte avec les différents spécimens. »

« Aujourd’hui est sorti au grand jour un projet de contournement de la ville et plusieurs tracés sont proposés, dont deux empiéteraient sur la partie nord du domaine, j’espère très sincèrement que la possibilité de passer dans les parcelles de vieilles futaies soit écartée, car d’une par ce projet n’est pas d’utilité public et deuxièmement ce serait nuire au principal poumon des environs, une forêt appréciée par beaucoup de personnes. »

« D’un point de vue d’impact sur l’environnement, peu importe le tracé, il y aura un impact non négligeable. Mais il faut, dans ce cas, penser également à la sécurité des habitants et à la diminution de la pollution près des habitions. Nous arrivons à un point de non retour en France, si toutes les agglomérations veulent s’affranchir de la circulation on verra le nombre de routes doublé et on sait très bien que c’est pas les km de bitumes qui manque par ici ! Et tout ça au détriment des espaces naturels déjà si morcelés par endroits… » (à suivre)

Merci d’avoir invité ce merisier à rejoindre le blog Sisley. C’est vrai que jusqu’à présent on en avait parlé mais pas encore vu… Celui-ci est élancé et vraiment élevé avec ses 27 mètres, sa belle circonférence en milieu forestier traduit déjà un âge bien avancé. Une belle découverte !

Catégories :Cerisiers
  1. 15 octobre 2010 à 15:35

    Note :

    Toujours en train de rapatrier les images & documents du 1er blog
    si vous voyez des erreurs ou des modifications à réaliser, faites moi signe !
    (il ne me reste que 179 Mo à déménager, je tiens le bon bout !)

    Je suis aussi en train de récupérer les dossier en .pdf que nous affichions dans les commentaires, au fil du temps certains disparaissent de la toile…
    Ce serait bien mieux de les avoir « à vie » sur le blog.

  2. Yanick
    15 octobre 2010 à 17:16

    Le grand reporter des bois inaugure une nouvelle fois une essence jusque là délaissée sur le blog et de quelle manière !!!
    27m, quel mat de Cocagne !!!
    Encore un qui va servir de référence pendant un bon bout de temps.

    • Sisley
      15 octobre 2010 à 19:39

      Et oui !
      Celui-ci il me tient à cœur, ce fut le coup de foudre dès l’instant où cette lumière dorée parvint à mes yeux !

      Et depuis je l’ai même orné avec un panonceau explicatif, afin de le préserver de la sylviculture moderne.

      Mais je te rassure, en forestier il est pour l’instant le grand gagnant, ça n’en sera pas toujours ainsi, les bois font des surprises à qui les apprécie. Et j’ai un très beau champêtre, reste toutefois à déterminer si il s’agit réellement d’un merisier et non pas un domestique.

  3. 16 octobre 2010 à 21:33

    Il servira de référence aux explorations futures.

  4. bizouard
    13 septembre 2014 à 21:51

    Ce site est un des plus extraordinaires sur les arbres!
    Bientôt vous communiquer tous les arbres remarquables d’Eure et loir?

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s