Accueil > Cormiers, Ormes > Orme de la Saute Cravatte, Vallon-en-Sully (Allier)

Orme de la Saute Cravatte, Vallon-en-Sully (Allier)

Du département de l’Allier seuls les chênes de la forêt de Tronçais [1], et les hêtres fantastiques de l’allée des géants [2] s’étaient montrés  sur le blog, mais c’était sans compter sur la collaboration précieuse de Sébastien qui, en plus d’arbres hors-normes normands [3][4][5], nous avait présenté des peupliers fantastiques de son Bourbonnais natal [6].

• « En avril je t’avais envoyé des photos un peu sombres d’un orme à Vallon-en-Sully sur la route de Montluçon au lieu-dit La Saute Cravatte. Mais suite à une grève passagère aucun article ne fut publié [7]. Depuis, je suis retourné sur les lieux pour prendre d’autres photos en juin. L’herbe avait bien poussé au point de rendre le tronc trapu de cet arbre invisible depuis la route. Les orties, les chardons et les moustiques étaient malheureusement là, mais cette fois, les chevreuils n’étaient plus au rendez-vous comme l’hiver dernier. »

« Visiblement cet orme était autrefois traité en têtard, cependant aucune taille ne semble effectuée depuis plusieurs années. Du coup cette trogne possède un tour de taille plus étroit à la base. Circonférence : 6,50 m à 1,20 m / 7,20 m à 1,50 m. »

« Il n’est pas atteint par la graphiose tout comme les autres ormes de la vallée du Cher et de l’Aumance. Une violente tempête lui a arraché une grosse branche il y a quelques années. Celle-ci est d’ailleurs toujours visible au sol au pied de l’arbre. »

« Cette année là, beaucoup d’arbres périrent. »

• « En repartant, je ne pouvais passer à coté du Cormier du Petit Piray situé sur la commune de Maillet (Allier) sans prendre quelques photos. Circonférence à 1,30 m : 2,60 m. »

« Cette essence est encore assez bien représentée dans le secteur. Les sujets sont plutôt vieillissants et atteignent rarement d’aussi belle taille que celui-ci. »

« On retrouve les variétés pomifera et pyrifolia dans le secteur. Pourtant les fruits ne semblent plus exploités faisant ainsi le régal de la faune locale. »

Merci pour les nouvelles photos de ce vénérable orme champêtre Sébastien, j’avais effectivement laissé de côté ce reportage car les premiers clichés étaient un peu trop sombres, et puis avec le temps j’avais fini par l’oublier… Un sacré colosse de plus de 6 mètres de tour qui, bien qu’ayant perdu une grosse charpentière, se montre comme un des vétérans de l’espèce. Merci également pour la découverte de ce cormier isolé de belle stature, un véritable repère dans le paysage qui ravira surement l’ami Sisley.

Catégories :Cormiers, Ormes
  1. 11 octobre 2010 à 15:16

    Pic de connexions hier : 2017 visiteurs dans la forêt du blog !! 😉

  2. Yanick
    11 octobre 2010 à 20:16

    Pas surpris, c’est la saison des ballades en forêt, champignons, châtaignes, et chez le Krapo une belle provision de feuilles (pas vraiment mortes) récoltées au printemps et à l’été.

  3. Sisley
    11 octobre 2010 à 21:03

    Très belle trogne !
    Singulier de voir cette essence en têtard !
    Je pense qu’il s’agit plutôt d’un orme champêtre.

    http://www.lessources-cnb.be/bota_ulmus.pdf

    Les plus gros d’Angleterre (C: 6,80 m/> 400 ans/Ulmus minor var. vulgaris)
    Apparemment une sous espèce du champêtre, cas d’indigénat dans ce pays.


    Ulmus minor var. vulgaris (English Elm), Coronation Garden, Preston Park, Brighton, 2007 (2)

    Et puis pour le cormier, un beau sujet de haut-jet qui fait bien plaisir à voir !

  4. 12 octobre 2010 à 01:34

    Encore une fois, merci pour tous ces liens !

  5. Richet sébastien
    12 octobre 2010 à 16:35

    Il est bien champêtre dans le sens ou il vie au beau milieu d’un champ mais je pense qu’il s’agit bien d’un Ulmus laevis. L’espèce est difficile à identifier, mais en observant les fleurs longuement pédonculées virevoltant à la moindre brise, le risque d’erreur est faible. De plus l’arbre se trouve dans une plaine alluviale.
    Au fait, l’arbre de Saint-Georges-sur-Layon à plus la silhouette, les proportions et l’écorce d’un Ailanthus altissima. Il y a peu de chance que ce soit un Rhus verniciflua.
    Merci pour les liens qui sont toujours d’un grand intérêt.

  6. 13 octobre 2010 à 09:42

    Salut Sébastien,

    pour l’arbre de Saint-George-sur-Layon… il nous faudra attendre la floraison de l’an prochain pour confirmer l’espèce, cependant Ailanthus altissima a une durée de vie courte et ne dépasserait que rarement les 50 ans ?

    Mais avec ces espèces exotiques j’y perds mon latin.😉

    • Sisley
      13 octobre 2010 à 09:59

      A Bonn en Allemagne, vit un ailante glanduleux de 30 m pour un tour de 4 m et aurait 130 ans, donc les investigations peuvent être suspendues pour l’instant.
      Il est beaucoup plus courant de voir de l’ailante en ornemental plutôt que le vernis du Japon, toutefois rien n’est impossible, le printemps nous donnera la réponse.

      Un autre en Belgique (6,45) :

  7. 16 octobre 2010 à 11:10

    En-Orme !
    PTDR !
    Je ne me lasse pas de ce jeu de mot… waf waf waf.!

    Merci pour cet arbre fabuleux : une perle qui de par sa taille figure comme l’un des plus gros et plus vénérables ormes de France.

    J’ai traversé l’Allier avant-hier et j’ai localisé au moins 4 arbres majestueux ! C’est un département qui possède des richesses arborées En-Ormes!

  8. 17 janvier 2011 à 14:29

    En fouillant Yanick a découvert un orme fabuleux au Kazakstan près de la ville de Zharkent sur l’ancienne route de la soie.
    http://www.np.kz/old/2004/28/reco.html
    (une fois traduit, c’est à peu près lisible)

    http://www.panoramio.com/photo/18619956
    http://www.panoramio.com/photo/45902339
    http://www.panoramio.com/photo/11139090

    • Sisley
      17 janvier 2011 à 17:40

      Terrible la seconde photo !

       » D’hiver près de l’arbre ne fait jamais froid. On croit que le Awliya-Agash fournit une puissante charge d’énergie positive, qui réchauffe et efface les pensées négatives. Bien qu’il existe des exceptions, lorsque l’énergie de l’arbre n’est pas en harmonie avec les humains. Dans ce cas, la détérioration rapide de la santé – et le meilleur homme de quitter le bosquet.  »

      Un arbre charismatique !

      • Yanick
        17 janvier 2011 à 18:14

        J’étais sûr qu’il te plairait celui là, en plus il guérit même les aveugles.
        Plus fort que Lourdes !!!

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s