Le caroubier de Kritsa, Crète (Grèce)

Η χαρουπιά Κριτσάς, Κρήτη (Ελλάδα)

Cela fait longtemps que Yanick alimente le blog avec de vraies pépites arboricoles : des arbres de renom [1][2][3] ou de simples ligneux anonymes mais tout aussi formidables [4][5][6]. Alors, quand il m’a annoncé que son fils Yann était lui aussi passionné par les vieux arbres, et qu’il venait de créer son propre blog [7], je me suis dit « la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre »… Mais sur ce coup-ci, il a fait appel à sa fille partie visiter les iles grecques…

« Quand cet été ma fille m’a annoncé qu’elle comptait passer une semaine sur la côte est de la Crète en septembre, mon esprit n’a fait qu’un tour. Connaissant la richesse arboricole de cette île Grecque, j’allais lui concocter un petit parcours. Je lui ai alors tout bien préparé, avec photos et cartes, histoire de la motiver et espérant qu’elle prenne alors intérêt à ma petite marotte. »

« Et bien m’en à pris, car je ne suis pas du tout déçu, ma fille a été digne de son père. C’est aux abords du monastère Panagia Kera, le monument le plus populaire byzantine en Crète (13e-14e), à 1 km à l’est de Kritsa qu’elle m’a retrouvé ce caroubier. Ce ne fut pas facile facile, mais après plusieurs SmS et finalement un appel sur son portable, elle à réussi à le retrouver.Vous ne pouvez pas alors imaginer ma joie lorsque quelques minutes plus tard, je recevais une première photo sur mon portable. »

« La Grèce produit aujourd’hui 10% de la production mondiale de caroube [1]. »

« Rachel n’a pas pris de dimensions précises, je n’ai pas souhaité trop l’embêter avec ça, mais les photos parlent d’elles même suffisamment.Et comme cerise sur le gâteau, elle m’a ramené des gousses et graines de cet arbre que je vais tenter de faire germer. J’ai gouté la pulpe des gousses et ce n’est pas mauvais. »

« Encore merci mille fois ma fille que j’aime tant. »

« T’as pas retrouvé le genévrier de Kritsa [2] mais c’est pas grave, ce Caroubier c’est déjà pas mal. Un des plus vieux et des plus beaux des nombreux caroubiers de Crète [3]. »

« Et puis y’a aussi l’autre arbre à venir… »

Merci à vous deux pour ce reportage méditerranéen, un vrai régal de découvrir ce caroubier séculaire, non mais quel tronc fantastique ! Son écorce torturée me ferait presque penser à celle d’un vieil olivier, mais au fait quel âge peut-il bien avoir ? En tout cas, c’est génial de pouvoir enfin contempler un tel arbre sur ses terres de prédilection, à savoir : sèches, arides et fortement ensoleillées.

Vivement la suite des découverte crétoises…

39 réflexions sur “Le caroubier de Kritsa, Crète (Grèce)

  1. Sacré famille !
    C’est le gang des chasseurs d’arbres…ééé..;gnark gnark
    Vieux ligneux, prenez garde car ils s’y mettent à trois pour vous débusquer !

    LOL

    Merci pour cette découverte. C’est toujours impressionnant quand on peut rentrer à l’intérieur du tronc.

  2. Yanick

    Pour son âge, je m’étais aventuré à quelques petits calculs. Connaissant la taille de ma fille, sachant que le tronc n’est pas de section parfaitement ronde mais plutôt ovale, j’ai remis la photo à l’échelle et en ai déduit une circonférence à 1,30m comprise entre 5m et5,50m.
    Comparé aux deux caroubiers de Nice donnés pour 500ans et vu le climat (ou régime) Crétois, je pense que celui-ci a aisément le double.

    1. Je vais dans le même sens que toi, un caroubier certainement millénaire. Un très bel arbre dans un cadre qui doit l’être tout autant, j’ai regardé un peu sur le net, et l’île semble abriter quantité de joyaux arboricoles,
      Platane de Gortyne à feuilles persistantes ;
      Énorme platane à feuilles caduques ;
      Chêne (Quercus brachyphylla) ;
      mais aussi quantité d’olivier, de genévriers, d’autres caroubiers… des chênes…

      ça donne des envies de voyages !

      1. Yanick

        Quand je parlais de richesse arboricole de cet île, je ne plaisantais pas. Il n’y a pas que le brachyphylla endémique, il y aussi du chêne vert:

        du chêne Kermès:

        des forêt de chênes à tomber sur le cul:

        Voilà le Genévrier de Kritsa:

        Le platane de Krassi, 2000 ans:

        et des comme ça y’en a au moins 2 douzaines sur l’île.
        Les oliviers on en reparlera + tard mais là c’est un feu d’artifice.

      2. Yanick

        Je viens de déjeuner avec Rachel, elle à vu l’article qu’elle a trouvé super et est d’accord pour collaborer à la rédaction du suivant.

  3. Sisley

    Et on me traite d’esclavagiste quand je pratique la sous traitance par reporter intercalé ! Je vois que tu y prends goût ! (lol)

    Je m’imagine la scène, une personne dans les deux-sèvres expliquant par portable une localisation à une autre personne à quelques 3000 km d’ici.
    On pourrait se monter une agence d’investigation dans le genre, recrutement d’envoyés spéciaux et correspondants locaux et en avant la musique !

    Un bien bel arbre au fait !
    Il à moins souffert que celui de Menton :

    1. Yanick

      L’idée de l’agence c’est pas con, comme j’ai Géolocalisé 3 ou 4000 arbres un peu partout sur la planète, si quelqu’un par à l’étranger et souhaite que je lui prépare un petit parcours, no problémo. A part la Russie et certains pays de l’est où j’ai vraiment du mal à savoir où sont cachés les gros pépères, j’en ai pratiquement dans tous les pays.Guide arboricole ça me plait bien comme job.Si ça a marché pour Rachel, y’a pas de raison pour que ça ne marche pas pour un autre.

  4. Sisley

    Je te fais des cartes de visites si tu te lances dans l’aventure.

    * Propositions de séjour avec itinéraires et visites du patrimoine arboré local.
    * Initiation prises de mesures et photographies.
    * Contage légende et coutumes.
    * Atelier reconnaissance du végétal.
    * ……,

    y a de l’idée,.. (lol)

  5. François Lannes

    Oulalaaa…!!
    Ca s’emballe, là !
    Les esprits sont chauds-bouillants…

    En attendant que l’agence ouvre ses portes pour de vrai, on peut quand même féliciter la famille « Yanick » au grand complet pour nous faire-à-voir ce que la Crête fourni d’attractif. C’est impressionnant !
    Bravo.

    1. Yanick

      Merci pour tes félicitations François.
      Pour le moment la famille n’est pas encore au grand complet.
      Mais rassure toi, je mettrai tout en œuvre pour obtenir la contribution de ceux qui manquent.

  6. Ping : L’olivier millénaire de Kavousi, Crète (Grèce) « Krapo arboricole

  7. Ping : Le vieux chêne-liège de Reynes (Pyrénées-Orientales) « Krapo arboricole

  8. Ping : Le tilleul de Linn, canton d’Argovie (Suisse) « Krapo arboricole

  9. marylene meslin

    En donnant à manger à nos cocons d’inde, nous avons trouvé des gousses et dedans des graines, en lisant l’étiquette, nous avons déduit qu’il s’agissait de graines de caroubes. Nous en avons planté , cela l’une a germé, et oh, surprise, la plantule n’est pas morte et pousse plutôt bien malgré sa modeste taille. Elle a un peu plus d’un an.
    Nous vivons en bretagne, pourrons-nous le planter dehors quand il sera plus grand, ou y a_t_il un risque de gel ?
    MM

  10. Sisley

    Il est dit que le caroubier originaire du proche orient et naturalisé sur la plupart du pourtour méditerranéen résiste bien à la sècheresse à une pluviométrie moyenn ( sol assez drainant ) et ne supporte pas des températures égales ou inférieures à 0°C.

    Donc comme vous habitez en Bretagne et que ce n’est pas la région la plus froide de France, même au contraire car avec l’influence océanique vos hivers sont la plupart du temps assez doux (4-7°C).
    Je vous conseillerai de le planter dans un endroit abrité des vents, par exemple dans une cour fermée ou le long d’un mur exposé au sud ou bien encore près d’une haie fournie pouvant un minimum le protégé.
    Néanmoins il serait nécessaire de le conserver encore quelques années en pot en pensant à le rempoter chaque années (environs 2 ans), afin qu’il soit déjà un peu plus résistant lors de la mise en terre.

    Si vous habitez près des côtes l’influence thermographique de l’océan serait avantageuse pour cette future plantation.

    En espérant vous avoir aidé un tant soit peu.

  11. Yanick

    Rachel m’avait ramené des cosses et des graines du caroubier de Krista. Mais je n’ose pas en faire germer dans ma région où les températures descendent trop souvent sous 0.
    Si nos amis du sud sont intéressés, je suis donneur.

  12. Ping : Le chêne de Plassay (Charente-Maritime) « Krapo arboricole

  13. bnj, je suis une crétoise et je suis ravie de tomber sur ce blog!!!!! J ai ajouter aussi beaucoup d articles pour le caroubier sur mon blog shuttttt. les secrets d’une crétoise!! http://www.mariaevents.com et maintenant je suis en train de faire une recherche profonde pour les bienfaits de caroube. je suis partante pour plus des infos!!!! Maria Thalassinaki

  14. Verien blaise

    Bonsoir ! A vous amateurs de caroubiers , nous sommes sur la côte sud de la Crète à Loutro . Nous avons trouvé un spécimen qui je pense est très ancien . Voici mon email : blaisecham1@icloud.com
    Je me ferai un plaisir de vous envoyer les photos !

  15. Ping : L’olivier millénaire de Kavousi, Crète (Grèce) | Krapo arboricole

  16. María Isabel

    Bonjour,
    Avez-vous des infos de comment ces arbres sont traités et où peut-on se fournir en caroube en poudre une fois sur place svp?
    Bien à vous,
    María Isabel

  17. The Holly Myrtle

    Paliani Monastery is one of the oldest monasteries in Crete and it has as a trademark a very old myrtle tree (Myrtus communis). This specific myrtle is considered sacred (Holy Myrtle) and is honored on September 24. Inside the trunk of the Holy Myrtle, as they say, is believed to be the icon of Panagia Mirtidiotissa (Virgin Mary of Myrtle).

    According to the tradition, once the area was covered by forest and the villagers set fire to create farmlands. Suddenly, the voice of Virgin Mary was heard and the surprised villagers found the icon of Virgin Mary, with branches of myrtle painted around her. Some time, when some children went to the same place, they saw that the painted branches had sprouted and the trunk gradually covered the icon! The icon of Virgin Mary is visible only by children.

    If you visit Paliani, you will see a lit candle next to the myrtle and many offerings hung on its branches, as it is considered miraculous. The cult of Holy Myrtle is actually a survival of ancient religious habits and more specifically the worship of sacred trees in the Minoan religion.

    https://www.cretanbeaches.com/en/flora/monumental-trees/the-holy-myrtle-paliani


    ____
    Lien vers d’autres arbres remarquables de Crète :
    https://www.cretanbeaches.com/en/flora/monumental-trees

  18. Ping : Le tilleul de Linn, canton d’Argovie (Suisse) – Krapo arboricole

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s