Accueil > Chênes multitroncs > Le chêne de Châteauneuf-de-Galaure (Drôme)

Le chêne de Châteauneuf-de-Galaure (Drôme)

Suivons à nouveau François qui, comme Yanick, explore aussi le département voisin…

« La Galaure est une petite rivière discrète, qui coule calmement de l’Est vers l’Ouest. Elle glisse sans à-coup depuis la forêt de Chambaran, à un peu plus que 600 mètres d’altitude, jusqu’au Rhône, à Saint Vallier. En tout ce ne sont guère plus de 40 kilomètres de parcours. Le long de la Galaure, de nombreux villages se sont développés, et les campagnes attenantes sont faites avec une terre riche et, comme l’arrosage fourni par la rivière est régulier, les cultures y sont nombreuses et bien grasses, particulièrement en ce mois de juin pluvieux. »

« Je me suis arrêté à Châteauneuf-de-Galaure pour regarder autour de moi, les frondaisons qui pourraient se signaler. C’est un peu au hasard que je suis engagé sur la petite route remontant en direction de la colline. Au carrefour avec un chemin, à peine 100 mètres après m’être engagé, je cherchais à tourner encore une fois sur la droite et je n’ai pas prêté attention à lui. Et oui, il se tenait sur le côté gauche, le bougre ! La manœuvre de voiture étant un peu acrobatique, il a fallu faire marche arrière. Et c’est là, que mon regard l’a percuté… »

« Le chêne ! Sensationnel ! Son tronc double, du plus bel effet, m’a scotché dans le siège, volant fermement accroché par les mains. Et un grand sourire a illuminé mon visage…  Aujourd’hui pourtant, je venais de voir de belles choses, oui. Mais là, ça continue, avec en prime la surprise de la découverte. Quel plaisir… »

« Un vrai bonheur ! J’ai touché son tronc de la main, et j’ai rigolé… de joie. »

« Circonférence : 5,10 mètres, à 1,30 m du sol (par rapport au côté aval, puisque le terrain est en pente). Étant donné que ce tronc n’est pas rond, comme c’est généralement le cas, on ne peut pas parler de diamètre au sens de la géométrie du cercle : il s’agit plutôt de 2 demi-cercles un peu séparés l’un de l’autre. Avec un petit calcul fait à la maison, je lui attribue un rayon de 0.65 m sur chacune des 2 extrémités, et un entraxe de 0,50 m qui sépare les 2 axes des troncs à la hauteur de la mesure. Mais tout cela sera à mesurer plus exactement. Hauteur : 19 mètres. »

« Il me semble qu’il s’agit quand même d’un seul tronc qui s’est divisé en 2 charpentières dès le début… Êtes-vous d’accord ? Cette particularité du tronc m’a parue remarquable, d’autant que l’arbre est quand même bien gros. C’est tout cela qui est surprenant… et agréable. »

Excellent , merci de nous faire partager cette découverte François ! Quelle surprise tu as dû avoir en cherchant à faire ta manoeuvre, et à te lire je sens bien que ce quercus t’a procuré un vif plaisir. C’est là la vraie récompense pour tout « chercheur » d’arbres : réussir à en dénicher non encore répertoriés. Il me semble bien que ce soit un seul individu divisé en deux, ton premier chêne multi-troncs, et il a de la classe ce vieux bonhomme !

(la carte viendra bientôt… allez hop je file en rando sur les causses)

Catégories :Chênes multitroncs
  1. 25 juin 2010 à 12:24

    Waouh ! J’adore, il est vraiment majestueux ! Quelle belle âme !

    • 25 juin 2010 à 12:59

      Namaskaram,

      content de te lire par ici j’espère bien que tu seras d’accord pour devenir reporter arboricole lors de ton séjour en Inde cet été. L’Inde me manque… alors surtout n’hésite pas à m’envoyer des photos des arbres sacrés au cœur des villages, ou ceux accolés près des temples…

  2. Yanick
    25 juin 2010 à 12:27

    Notre nouveau Krapo Reporter tourne à plein régime.
    Belle découverte que ce chêne « tire-chaille ».
    On dirait que le virus de la « chasse » à l’arbre t’a atteint, chut!, surtout n’en dites rien à notre ministre de la santé qui sait ce qu’elle conserve encore dans son stock de vaccins!!!!

  3. 25 juin 2010 à 18:00

    A te lire, je crois me voir l’année dernière.
    Que de joie et de fébrilité à chaque nouvelle découverte !
    Mais, tu veux que je te dise : aujourd’hui encore, le plaisir est le même.
    Il semble que le virus soit indécrottable et tant mieux !

  4. 25 juin 2010 à 19:32

    C’est un bon virus que de marcher vers les arbres !

  5. Sisley
    25 juin 2010 à 19:51

    Intéressant !!

    J’ai bien aimé ta description du moment de la découverte (lol).

    Que de savantes mesures pour ce bifide.
    Certainement un chêne solo qui encore petit s’est fait grignoter le bourgeon terminal par du gibier et voilà le résultat.

    Pour ton premier multi-troncs c’est vraiment pas mal !

  6. 26 juin 2010 à 00:25

    Une photo prise par un copain au parc de Rentilly en Seine-et-Marne :

    étonnant le visage qu’il a vu sur ce cèdre (sans trucages)

  7. François Lannes
    26 juin 2010 à 09:17

    Merci à tous pour vos encouragements !
    C’est bien vrai que le virus de la « recherche d’arbres vénérables » est en train de s’immiscer en moi…
    Et cela n’a rien de désagréable.
    Bien au contraire !

  8. Sisley
    26 juin 2010 à 11:40

    krapoarboricole :
    Une photo prise par un copain au parc de Rentilly en Seine-et-Marne :
    http://lhommeauboisdormant.blogspirit.com/media/00/02/18415619.JPG
    étonnant le visage qu’il a vu sur ce cèdre (sans trucages)

    Tiens, tiens ! Un cèdre Krapo (lol).
    Il à l’air pas mal ce parc.

  9. 26 juin 2010 à 12:16

    Un cèdre krapo ?! (rires) n’empêche, chouette photo !

  10. Le Lann
    26 juin 2010 à 12:24

    Un multi troncs ! Bonne chance à ce nouveau blog. Je te souhaite de le développer le mieux possible. Pour le moment je cherche à bien le saisir…
    Le lann va vite, il faut lui laisser le temps…

    De bonnes choses à tous Le Papi

  11. 26 juin 2010 à 12:40

    Coucou mon papy !

    saisir le blog, l’embrasser dans son ensemble ? Chaque jour je l’alimente un peu plus, et je ne sais si d’autres le connaissent dans son intégralité ?
    (sinon l’organisation et l’arborescence n’ont pas changé)

    Merci de ta visite, et à bientôt dans la forêt,

    Bises

  12. Sisley
    26 juin 2010 à 17:59

    krapoarboricole :
    Un cèdre krapo ?! (rires) n’empêche, chouette photo !

    Tu vas tout de suite comprendre ! :

    http://picasaweb.google.com/filipendula9550/KrapoS#

  13. 26 juin 2010 à 21:01

    délire !

  14. 27 juin 2010 à 21:04

    Bonsoir krapo Arboricole!! ç’est à mon tour de te rendre une petite visite et j’en profite pour te féliciter pour ton superbe Blog!! j’en profite aussi pour t’ajouter à ma liste de « beaux Blogs » que je recommande si çà ne te dérange pas… je compte venir egalement plus souvent pour lire tes Articles et tes Aventures dans les Forêts peuplées de Vénérable Ancêtres Arboriféres… hé!hé!hé! amicalement et végétalement votre,
    Léno

  15. 27 juin 2010 à 21:15

    Salut Léno,

    c’est cool que tu sois venu jusqu’ici, et merci de m’avoir rajouté dans ta liste de beaux blogs. J’en conclue donc que tu es ok pour le prêt de la photo ? Normalement ce sera publié demain (mais je te ferai signe par mail). A bientôt dans la forêt !

  16. 27 juin 2010 à 21:24

    Rekikou!! Et bien en faite… j’ai repondu a ta question dans mon Article °_^!! lol!

  17. 27 juin 2010 à 21:38

    Oui Rendez vous dans l’une de tes forêts enchantées Messire christophe le Krapo Arboricole!!lol! *^_^*

  18. Le Lann
    28 juin 2010 à 19:11

    Un blog rempli d’arbres est toujours d’un grand intérêt. Ils sont tous magnifiques,
    plus beaux les que les autres…
    Je crois que j’ai quelques photos qui feront ton bonheur (une partie)
    PS quand j’étais coureur cycliste j’étais un sprinter; souvent quand je gagnais
    on supprimait 1 des N de mon nom pour me charrier!!! On m’appelait (Le Lan le plus rapide du peloton vainqueur)
    Avec ce vélos je me suis aussi, très souvent, promené dans la forêt domaniale de
    Choat- Loc’h à Scaër dans le Finistère…
    Bisous Le Papi qui vient de fêter ses 81 ans. C’est curieux je ne me sens pas plus
    lourd ???

  19. 5 juillet 2011 à 22:22

    Bonjour,
    je connais la région, mais je ne vois pas ce chêne. Peux-tu nous donner plus d’infos pour le situer?

  20. François Lannes
    6 juillet 2011 à 20:16

    Bonjour Emmanuel,

    Je vois ta question et, comme la carte n’a pas été mise à disposition, je vais te l’expliquer son emplacement par quelques phrases.

    Supposons que tu viennes de Grenoble, en empruntant la départementale D51. Tu traverses le village de Chateauneuf-de-Galaure, direction Saint Bonnet (et direction St Vallier, au bord du Rhone, mais c’est plus loin).
    Environ 500 mètres après le carrefour central du village de Chateaneuf, sur la droite, se trouve le lycée technique agricole des Mendailles. Juste après ce lycée, à droite toujours, commence une petite route goudronnée qui file en direction de la colline. Au bout de 200 m, sur la gauche, se trouve l’arbre, et tu ne pourras pas le manquer !

    Donnes-nous de ses nouvelles : le banc est-il toujours là ??

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :