Paroles Sioux Oglala

Picket Pin, Sioux Oglala adresse une prière au Grand Mystère © Edward S. Curtis 1907« Tu m’as dit qu’au centre de ce Cercle Sacré, je devais faire fleurir l’Arbre. Avec des larmes, ô Grand Esprit, Grand Esprit, mon Grand-Père, avec les yeux pleins de larmes, je dois dire que l’Arbre n’a jamais fleuri… et, l’Arbre s’est desséché, Grand-Père, mon Grand-Père ! »

« Une fois encore, peut-être la dernière fois sur cette terre, je me rappelle la grande vision que tu m’as envoyée. Il se pourrait qu’une petite racine de l’Arbre vive encore. Nourris-la, pour que reviennent des feuilles, des fleurs et des oiseaux chantant. Écoute-moi, non pour moi-même, mais pour mon Peuple. Je suis vieux. Écoute-moi, afin qu’ils puissent revenir dans le Cercle Sacré, et trouver la bonne route rouge, l’Arbre Protecteur ! »

Hehaka Sapa (1863-1950) homme-médecine Sioux Oglala.
___

Picket Pin, Sioux Oglala adresse une prière au Grand Mystère © Edward S. Curtis 1907.

.

3 réflexions sur “Paroles Sioux Oglala

  1. Une douce ambiance anti-consumériste….
    L’homme trop pressé qui a peur de mourir ammasse et produit tant et tant qu’il y perd son âme. « Pour quoi faire ? » disait le frère de Marcel Pagnol :
    « on a qu’un trou du c… »

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s