Accueil > Chênes multitroncs > Les sept Chênes de Chizé (Deux-Sèvres)

Les sept Chênes de Chizé (Deux-Sèvres)

Le département des Deux-Sèvres n’a pas encore dévoilé tous ses secrets…

« Oyé, Oyé braves gens. La légende dit que le fée Mélusine survolant la forêt de Chizé, vint à se reposer sur une vieille souche. C’était un vendredi soir et, avant minuit comme chacun sait, la belle devait absolument trouver un point d’eau pour y baigner la queue de serpent qui remplacerait bientôt ses belles gambettes. » (clic les photos)

« Elle fit donc jaillir de sept glands posés en cercle sur le sol d’une clairière ce chêne à sept troncs. Au centre desquelles une vasque naturelle se remplit d’eau. On appelle depuis cette vasque la baignoire de mélusine. La circonférence est de 6,30m à 1.00m. »

« La tempête de 1999 avait abattu un de ces troncs, trois autres ont étés abattus depuis et sur les trois subsistants aujourd’hui un seul a reverdit. Ce chêne n’est plus que l’ombre de lui même, mais la baignoire semble pouvoir encore servir. »

« Souhaitons que le jour où la baignoire aura trop de fuites, Mélusine nous refasse le tour des sept glands. Avec hydro-jet et balnéo, j’en voudrais bien dans ma salle de bain. »

Excellent ! Merci pour cette surprise Yanick, un vieux chêne qui a tout pour me plaire : un quercus multi-troncs (très abimé mais qui plaira à Gilles), et une chouette légende locale reliée à cette femme légendaire sortie du fond des âges. En tout cas, c’est une sacrée baignoire, j’imagine déjà la bande de lutins et de farfadets qui organisent la thalasso les nuits de pleine lune !

Catégories :Chênes multitroncs
  1. 17 juin 2010 à 13:46

    Évidemment que ça me plait !
    Dis, Yanick, tu as pu compter quelques cernes sur les troncs coupés ?
    Le chêne de l’empereur est-il encore debout ?
    J’éprouve une certaine tendresse pour ces arbres abîmés. En les présentant sur le blog, on leur rend hommage comme à des anciens combattants pour service rendu à la forêt.

  2. Yanick
    17 juin 2010 à 14:08

    Salut Giloug
    Et non j’ai pas pu compter les cernes, j’avais les yeux un peu trop cernés !!! pour ça.
    Pour le chêne de l’empereur j’ai pas pu vérifier, il se trouverait dans une forêt privée et protégée par un haut grillage. Je pense que ça appartient au CNRS qui se trouve sur l’ancienne base Américaine.Je vais voir si je peux obtenir une autorisation pour y entrer.

  3. 17 juin 2010 à 14:56

    Piou ! ça se voyait pas sur la carte ça !
    ça me rappelle la forêt de la Foucaudière qui était gérée en PEFC. Du coup, grillage autour et portails de camp d’entrainement. Heureusement que la cépée 6 troncs était sur la partie communale de la forêt car sinon, j’aurais essuyé un bide !… Hem … Je suis pas sûr que les certifications écologiques prévoient de faire couler des portails en acier massif à grand renfort de carbone rejeté dans l’atmosphère… Je me trompe ou les certifications ressemblent plutôt à des fumisteries d’argumentations commerciales ?
    Allez! Je lance le débat !

  4. Yanick
    17 juin 2010 à 20:01

    Je te comprends un peu, mais le CNRS de Chizé a plusieurs programmes de réintroduction d’espèces animales. Notamment pour le chevreuil qui grâce a cela a pu être réintroduit dans les forêt européennes où il avait disparu.
    Pour + d’info:
    http://www.cebc.cnrs.fr/

    En fait ils sont passés où tous nos lecteurs, ils sont quand même pas tous paris en Afrique du Sud ?
    Si c’est le cas j’espère qu’on pourra bientôt admirer quelques baobabs !!!

  5. 17 juin 2010 à 22:34

    T’inquiète ps pour les lecteurs… y sont là !

    je viens de regarder 798 visiteurs aujourd’hui, prête attention au compteur sous la petite image, tu verras ça continue de grimper… 576.600. C’est le référencement qu’il va falloir retrouver car les visiteurs sont pour la plupart des habitués, on a perdu les nouveaux qui arrivaient via Google Images.

  6. 18 juin 2010 à 15:07

    En fin de soirée le blog a atteint 926 visiteurs hier soir.

  7. Mangin
    26 juin 2010 à 15:26

    Je connais très bien la forêt de Chizé car j’ai habité à Raimbeau près de Beauvoir jusqu’a l’âge de 14 ans et demi je m’appelais Jocelyne Blandin

    • Yanick
      28 juin 2010 à 09:03

      Tu habitais dans le moulin?
      As-tu vu le chêne du temps de sa splendeur?
      Et en as-tu une photo ?

  8. EVE
    11 avril 2012 à 19:22

    Mystère éclairci. Je me suis rendue à la pharmacie de mon village où je vis depuis 6 ans, nommé les 7 chênes et je demande la raison, voilà maintenant je sais tout. Je vais attendre que le temps se mette au beau et je vais aller voir ce fameux chêne…Je ne connais pas vraiment la forêt de CHIZE, mais je vais le trouver, je demanderai.

  1. 16 septembre 2010 à 14:32
  2. 29 janvier 2011 à 12:55

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :