Chêne et frêne de La Brosse, Chaudefonds-sur-Layon (Maine-et-Loire)

Le Maine-et-Loire n’aura bientôt plus de secrets pour Gilles…

« Voici le 100e chêne de plus de 4m de circonférence que j’aie eu l’occasion de croiser depuis un peu plus d’un an (ça se fête !). Un bel exemple de chêne au port altier. Du haut de ses 25 mètres, il domine très largement son pré. C’est d’ailleurs grâce à ça que j’ai pu apercevoir le haut de son houppier depuis la route qui relie Chaudefonds-sur-Layon à Saint-Aubin-de-Luigné. J’ai donc noté l’endroit dans un coin de ma tête et j’y suis retourné quand j’ai eu le temps et que la saison l’a permis. »

« Une fois n’est pas coutume, ma chère et tendre m’a accompagné. Comme le pré était bien humide, les bottes étaient de mises. Car la difficulté pour mesurer cet arbre résidait dans le fait qu’il a le pied dans l’eau. Pour une fois qu’il n’y a pas de ronces, l’opération s’est avérée cependant tout aussi délicate. En effet, du côté haut du pied, on s’enfonce déjà à mi-botte dans l’eau, alors de l’autre côté… sans doute plus d’un mètre. »

Chêne de La Brosse 1Chêne de La Brosse 2

« Du coup il faut maîtriser la technique du lancer de ruban contre le tronc. Comme un lasso. Et aller le récupérer en allant le chercher de l’autre côté. C’est à ce moment que mon épousée a glissé sur une racine et plouf !… Une patte chaude ! LOL !! Dommage, son expérience de reporter arboricole lui laissera donc un souvenir… comment dire… humide ! »

Chêne de La Brosse 3Chêne de La Brosse 4Chêne de La Brosse 5

« Et le résultat me demanderez-vous ? Eh bien 5m10 à 1m30 ce qui est tout à fait probant. Un chêne magnifique. On peut se demander pourquoi il s’élance si haut alors qu’il n’a, semble-t-il, pas eu à pâtir de la concurrence. Il possède quelques branches sèches dans son houppier sans doute à cause des « biches » (les capricornes) car on observe déjà de multiples points de sorties des galeries de ce coléoptère sur le fût de l’arbre. Ainsi, d’ici 60 à 80 ans, il devrait tout-à-fait avoir l’aspect du gros chêne du Graau à Andrezé [1]. »

« Derrière ce chêne majestueux, on trouve un Krapo… heu je voulais dire, un frêne au look très particulier. Il possède de très grosses excroissances de type loupe et un tronc bien court et enflé qui montrent qu’il s’agit là d’un ancien têtard exploité régulièrement. »

Frêne de La Brosse 1Frêne de La Brosse 2Frêne de La Brosse 3

« Il est creux d’un côté mais sa circonférence au plus étroit, sous le plus gros renflement affiche tout de même 4m60. »

« Voici donc un couple bien particulier : un grand chêne élancé et un gros frêne tout râblé. »

Localisation chêne & frêne - clic pour agrandirMerci pour cette balade champêtre Gilles, deux beaux individus : le chêne est superbe et sa situation les pieds dans l’eau est tout à fait étonnante  (dommage que ta douce ait glissé) ; quand au frêne-krapo… j’aime beaucoup toutes les boursouflures qui parcourent le tronc de ce têtard.

28 réflexions sur “Chêne et frêne de La Brosse, Chaudefonds-sur-Layon (Maine-et-Loire)

  1. Ping : Index pour les chênes « Krapo arboricole

  2. Sisley

    Chêne au pied dans l’eau, frêne Krapo, à nouveaux de sacrés morceaux !

    Dites donc, faudrait peut-être songer à faire un genre de glossaire pour les termes de plus en plus fantaisistes qu’on utilise. (lol)

    N’empêche l’idée est à penser, car en réunissant tous les articles, on trouve parfois des termes que chacun n’est pas en mesure de complètement saisir.
    ……….

    En tout cas BIG UP à Gilles, je m’en été déjà rendu compte, mais c’est vrai que tu n’as pas chômé dans la découverte cette année !

    P.S : le coup du lasso ne m’est pas anodin, je l’ai pratiqué dans les endroits escarpés et aussi pour éviter un roncier.

  3. A noter : une souche de chêne voisine de 1m de diamètre au sol m’a permis de compter environ 100 cernes.
    Du coup, en extrapolant à ce chêne de plus de 2m de diamètre au sol : âge > 200 ans.

  4. Sisley

    Terre grasse, cerne large !
    Les pédonculés recherchent les sols à engorgement temporaire, donc si la mare est alimenté par une résurgence, ça doit être le top pour lui.

    krapoarboricole :
    Attention je viens d’inverser l’ordre des commentaires,
    comme ça le + récent est juste sous l’article (c’est mieux non ?)

    ……………..

    Gilougarou :
    A noter : une souche de chêne voisine de 1m de diamètre au sol m’a permis de compter environ 100 cernes.
    Du coup, en extrapolant à ce chêne de plus de 2m de diamètre au sol : âge > 200 ans.

    Oui, c’est mieux.

  5. julien46

    Je suis content qu’il vous plaise à vous aussi.
    J’ai un compte sur panoramio, je vais essayer de m’en occuper.

  6. julien46

    Apparemment on ne peut pas, c’était la seule solution.
    Il a l’air de bien aimer ce chêne et je ne me fais pas trop de soucis pour la réponse, j’espère quand même ne pas me tromper.

  7. Yanick

    Encore une belle découverte Gilles

    D’où l’intérêt d’avoir un mètre à ruban souple !!!
    Ton frêne a vraiment un tronc magnifique, noueux à souhait, une vraie trogne de contes et légendes!!!! Super photogénique.
    Et il est comment le coteau du Layon cette année ?

    1. Oups 😦 J’en sais rien…
      J’ai honte !
      Il y a 35 viticulteurs sur ma commune et, depuis plus de 3 ans que je vis ici, je n’ai rendu visite qu’à un seul d’entre eux.
      Je vais peut-être corriger cette hérésie dès ce WE tiens!

  8. Ping : Frênes du Petit Chalet, Angers (Maine-et-Loire) « Krapo arboricole

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s