Le houx du château de Troussay, Cheverny (Loir-et-Cher)

Découvert dans le livre consacré aux arbres remarquables du Loir-et-Cher [1], voici un houx dont les dimensions peuvent laisser rêveur. Ne connaissant personne sur Cheverny, j’ai tout d’abord contacté Laura qui exploite les anciennes vignes du château de Troussay [2], par la suite elle me mettra en relation avec Etienne le propriétaire des lieux qui a naturellement accepté de devenir reporter. (clic les photos)

Une circonférence de 1,69m pour 8 mètres de haut, et serait âgé de plus de 200 ans !

Si le houx est le plus vieil arbre du château de Troussay, prenez le temps de vous attarder dans le parc, de beaux individus vous y attendent (marronnier rose, séquoia, sapin…).

Merci pour la découverte Étienne, car il s’agit là d’un des plus vieux houx de France.

D’autres arbres remarquables sont à découvrir sur la commune : l’allée aux Dames plantée de séquoias, et le célèbre tilleul des familles du château de Cheverny (9,50 m circ).

8 réflexions sur “Le houx du château de Troussay, Cheverny (Loir-et-Cher)

  1. Yanick

    Merci Étienne pour ces découvertes.

    Pour les impatients voici une photo du tilleul:

    et il y aurait également une allée de cèdres:

  2. Salut Yanick,

    merci pour le lien vers l’allée de cèdres, je ne connaissais pas du tout. Quand au tilleul des familles, j’espère qu’il viendra un jour prochain sur le blog.

  3. Sisley

    Le voilà enfin ce houx !

    Je me verrai bien assis à la table entrain de déguster un tisane à la menthe en sa compagnie.

  4. Anonyme

    Sans vouloir faire le rabat-joie, je doute que ce houx ait 300 ans, mais bon…. Ou alors j’en ai vu de très très vieux…. Est-ce une estimation ou un chiffre assuré par des informations concrètes?

  5. Sisley

    C’est sûr qu’on peut s’étonner de l’âge, l’accroissement moyen en diamètre serait d’environ de 2 mm/an. Si le sol est pauvre et que un certain tassement de celui ci a ralenti la croissance, le tout associé à un étêtage et le fait que ces dernières décennies il est phase de senescence, il est probable qu’il ait atteint cet âge.

    De plus je crois que d’après des docs d’archive du château, il a été possible de le dater.

  6. Ping : Le gros houx du cloître de Tronchet (Ile-et-Vilaine) « Krapo arboricole

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s