Accueil > Chênes isolés, Exploration du Lot > Transhumance dans le Lot

Transhumance dans le Lot

Pour la première fois de ma vie, j’ai accompagné la transhumance des brebis, organisée par l’Association foncière pastorale de Luzech et Labastide-du-Vert et l’Association Transhumance en Quercy. Si le rassemblement de cheptels provenant de différents élevages a beau être très répandu dans les zones de montagne, cela reste exceptionnel dans le Lot. La transhumance, c’est désormais une fête dans le Lot qui marque le début des beaux jours, et le retour des moutons chargés de lutter contre les incendies en partant à la reconquête de paysages qui n’étaient plus pâturés. Car les troupeaux sont de formidables machines à débroussailler les parcelles. Et l’environnement sort gagnant de cette action : la présence des moutons favorise la biodiversité, en maintenant les prairies ouvertes, et donc la faune et la flore de ces milieux.

Halte à Nuzéjouls

Outre le fait que les paysages étaient superbes ; quel bonheur de marcher derrière le troupeau, de rencontrer les éleveurs et les gens du coin, et de discuter terroir !

Quelques photos de cette journée ensoleillée (crédit photos Conseil Général)

C’était vraiment une belle journée, j’y retournerai l’an prochain !___

Pas d’arbre hors normes sur les chemins, mais au détour d’un virage dans un petit hameau, une ramure sombre s’est distinguée, s’élevant au-dessus d’une vieille grange en pierre.

Une forte présence dans cette petite cour, un fût puissant légèrement courbé avec un départ de charpentières à 8 mètres de hauteur, un très beau chêne pour le coin.

Une circonférence de 4,10 mètres pour un âge d’environ deux siècles.

  1. 17 avril 2010 à 14:25

    Ça devait être superbe et super🙂 Retour à la vraie vie !
    Profite bien Krapo de ces moments uniques.
    Bises amicales.
    Isa

  2. 17 avril 2010 à 14:35

    Bonjour Isa,

    le bonheur est dans le pré ! Comme tu le rappelles « retour à la vraie vie » !
    on s’est re-connecté avec la terre et avec ceux qui la travaillent…

    passe un bon week-end, et profite de ce grand soleil enfin revenu

  3. 17 avril 2010 à 14:52

    c’était beau….y’a plus que celle d’aubrac a faire…a tes baskets!!!
    bisous.
    Brigitte.

  4. 17 avril 2010 à 14:55

    Bonsoir Brigitte,

    la transhumance sur l’Aubrac ?
    Pourquoi pas c’est un chouette endroit aussi…

  5. 17 avril 2010 à 15:06

    Profite bien de la montagne Krapo. Ces vues sont superbes et lorsque l’on se trouve en altitude l’air est vivifiant.
    Bonne journée.
    Chantal-Claire.

  6. 17 avril 2010 à 16:00

    Bonsoir Chantal-Claire,

    en fait le Quercy n’est pas la montagne, mais des causses calcaires,
    des grands plateaux entre lesquels coulent de belles rivières,
    et c’est comme à la montagne, l’air est vif avec une belle lumière…

  7. 17 avril 2010 à 16:13

    Ah ! c’est beau mon krapo !
    j’en suis baba ! toutes ces photos restent gravées dans la tête et tous ces moments avec des gens , des vrais …
    Bisous
    Cathy

  8. 17 avril 2010 à 16:15

    Bonjour Cathy,

    ah quel bonheur de vagabonder par les petits chemins !
    une journée inoubliable avec les amis – derrière le troupeau de brebis
    de vrais gens, proches de la terre et avec un cœur grand comme ça !

  9. 17 avril 2010 à 17:11

    Bonjour krapoar..,

    Ça avait vraiment l’air sympa c’est exactement le genre de balade que j’aime faire et j’avoue que la transhumance ça me dit bien… il m’est arrivé plus d’une fois de croiser des troupeaux dans les Hautes Alpes ainsi que pendant mes colos, mais pour les colos j’étais trop jeune pour m’imaginer le bonheur de ceux qui marchent au coté des animaux..

    qui sait l’année prochaine ca sera peut ôtre le memering qui ira faire la transhumance.. j’avoue je serais partante loll

    Bravo pour les photos elles montrent vraiment le ressenti que tu en as.

    Bonne journée de soleil au bord de la rivière
    Véro

  10. 17 avril 2010 à 18:00

    Bonjour Véro,

    le méméring en transhumance ? Ah je veux bien vivre ça !!

    C’était vraiment une très belle journée, le soleil, les paysages…
    et nous complètement dépaysés dans une aventure d’un autre âge…

    mais je mange tellement de fromage de brebis toute l’année,
    c’était la moindre des choses de les amener jusqu’à l’estive !

  11. 17 avril 2010 à 19:16

    Merci Krapo pour ce partage et en plus le soleil était de la fête,
    c’est vraiment des moments à ne surtout pas louper .
    Amicalement
    Claude

  12. 17 avril 2010 à 19:25

    Salut Claude,

    un vrai plaisir de partager tout ça avec vous !
    inexplicable… ça m’a rechargé les batteries pour longtemps.

  13. Sisley
    17 avril 2010 à 21:00

    Merci pour ces belles images, c’est bien de préciser que ces bêtes sont de vrais gestionnaires du paysage, car sans elles bien des milieux ouverts seraient déjà à l’état forestier. J’ai rien contre la forêt, mais les pâtures et prairies abritent de véritables bijoux naturels.
    ………………

    Pour une étape, c’est un élégant chêne que tu nous a trouvé.
    J’adore sa haute stature pour un arbre isolé.

  14. 17 avril 2010 à 23:30

    Salut Sisley,

    les brebis font un véritable travail d’entretien, par ici les incendies menacent tout l’été, en discutant j’ai découvert le principe du foncier pastoral : les propriétaires fonciers désirant participer à l’aventure, ouvrent leur terres aux troupeaux pour les entretenir et en échange la taxe foncière disparait…

    Et vive le fromage de brebis !

    Le chêne était réellement impressionnant, bien plus haut que la couverture végétale du coin, et tous les autres chênes croisés mesuraient moins de deux mètres de circonférence, une grosse impression…

  15. Francis
    18 avril 2010 à 17:32

    C’est vrai, de bien belles photos! Une belle journée qui permet de retrouver ses racines et permet également d’échanger et de rencontrer les paysans.
    Tu as pu leur demander leur avis sur les grands prédateurs (ours, loups,…) où tu n’as pas voulus gâcher cette belle balade.lol

    Comme le Sisley, ce chêne est très beau, surtout ce fût très haut pour un arbre isolé.

  16. 19 avril 2010 à 11:23

    Salut Francis,

    ah quelle journée ! Mais tu sais par ici il n’y a ni loups ni ours sur les causses, du coup on a parlé du fromage, de la propriété foncière pastorale, de l’avenir de la profession avec les nouvelles générations…

    étonnant ce chêne pubescent, tu as vu comme il s’élève ?

  17. 13 avril 2011 à 10:20

    La transhumance repart sur les chemins du Lot entre le mardi 12 et le samedi 16 avril 2011 : 70 km en 5 étapes, de Rocamadour à Luzech, avec plusieurs centaines de brebis des causses qui iront installer leur quartier d’été sur les hauteurs de la vallée du Lot. Organisée par l’association des éleveurs “Transhumance en Quercy” et l’association des propriétaires de Luzech/Labastide-du-Vert, en collaboration avec le Conseil général du Lot

    Le parcours de la transhumance :

    Mardi 12 avril : Rocamadour – Carlucet (15 km)
    Départ à 10 h : rendez-vous au pied de la cité de Rocamadour dans la vallée de l’Alzou
    Etape pique-nique tiré de son sac à dos au relais ENS des vallées de l’Ouysse et de l’Alzou (Granges de Bonnecoste), à Calès. Rencontre avec les éleveurs producteurs d’Agneau fermier du Quercy
    Arrivée à 16 h 30 au moulin de Lacomté à Carlucet (14 km)
    A 20 h 30 : Repas champêtre organisé par le Comité des fêtes, salle des fêtes de Carlucet. Réservation obligatoire au 05 65 38 72 36 (HR) ou au 05 65 33 49 70

    Mercredi 13 : Carlucet –Frayssinet (13 km)
    Départ à 10 h : Rendez-vous au Moulin de Lacomté à Carlucet
    Etape pique-nique tiré de son sac à dos à Séniergues.
    Arrivée à 16 h 30, à Frayssinet (Sol del Sartre)

    Jeudi 14 : Frayssinet – Gigouzac (13 km)
    Départ à 8 h : Rendez-vous au lieu-dit “Sol del sartre” à Frayssinet
    Arrivée à 13 h à Gigouzac, place du village
    19 h 30 : repas aligot organisé par l’association ANGEL, salle des fêtes de Gigouzac. Réservation obligatoire au 05 65 21 46 68

    Vendredi 15 : Gigouzac – Crayssac (13 km)
    Départ à 10 h : Rendez-vous sur la place du village à Gigouzac
    Etape pique-nique tiré de son sac à dos à Nuzéjouls
    Arrivée à 16 h 30 à Crayssac, “Mas de Cantarel”
    19 h 30 : Repas du terroir organisé par l’Association “la Diane crayssacoise”, salle des fêtes de Crayssac. Réservation obligatoire au 06 80 91 43 74

    Samedi 16 : Crayssac – Luzech (12 km)
    Départ à 8 h : rendez-vous au “Mas de Cantarel” à Crayssac
    11 h : étape à Luzech, place du Canal
    12 h 30 : arrivée à “Berrié” (Luzech) : apéritif musical, pique-nique tiré de son sac à dos, rencontre avec les éleveurs
    producteurs d’Agneau fermier du Quercy
    15 h : animations diverses (démonstration de tonte et manipulation d’animaux…)

    Possibilité, chaque jour, de rapatriement des conducteurs au départ sur inscription le matin. Samedi, navette-bus gratuite à partir de 15 h.

    Informations : 06 83 29 62 22
    http://www.lot.fr/documents/transhumance2011.pdf

  1. 9 juin 2010 à 15:49
  2. 10 juin 2010 à 16:59

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s