Accueil > Hêtres, Sapins > Sapins géants et vieux hêtre, Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges)

Sapins géants et vieux hêtre, Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges)

Avant que le printemps ne soit définitivement installé, suivons Sisley pour la découverte du fameux ‘sentier des géants’ dans les Vosges du sud.

“Le tout commença par une matinée un peu grise à deux semaines de Noël, les premières neiges faisaient leurs apparitions et les cimes s’en recouvraient doucement. Alors que nous étions en mini séjour dans le secteur de la Bresse, je décidai, accompagné de deux acolytes, de me rendre dans les sommets à proximité du bourg de Saint-Maurice-sur-Moselle où d’ailleurs, cette même Moselle prend sa source. Nous nous engageâmes sur le premier chemin, pour aboutir sur de larges pistes forestières sinueuses, les quarts d’heures passèrent, le calme enivrant du plein air, allié à l’omniprésence de vastes sylves où hêtraies et pessières, rendaient la marche relaxante malgré un mercure assez négatif. Quand la première escale fut annoncée, le ‘Roi Soleil’ nous épiait déjà du bout de la traverse, la rencontre du colosse fut tout à fait remarquable, un véritable géant culminant à 47 m pour 4,74 m de tour et 300 et quelques années d’existence.” (clic les photos)

“Il est inutile d’écrire, que face à ce genre d’individu, on se sent plutôt réduit, et à notre échelle d’humain, on ne peut réellement se rendre compte de la véritable grandeur d’un tel spécimen. Un arbre d’exception, noble représentant de l’élite du sapin forestier qui a dû en voir passer des évènement en trois siècles dans les bois.”

“Nous le quittions à regret pour continuer la visite et ainsi aller trouver les ‘4 mousquetaires’, un tournant de la ballade. Pour cela vingt minutes de pas furent le nécessaire, afin d’arriver devant l’écriteau annonçant le maître des lieux, un dernière petite montée et voilà que se présentait à nous, une superbe cépée à quatre brins s’élevant droit au ciel dont une légende-histoire révèle l’origine [1].”

“La circonférence de l’ensemble à 1,20 m donna 5,97 m et celles à l’unité par tronc, entre 2 et 2,30 m. Si on se réfère à la légende, l’évocation de la guerre de 30 ans laisserait à penser que l’arbre où du moins la souche pourrait être âgée de 380 ans ou plus.”

“Si il s’agit effectivement d’un seul et même individu, cela peut être vraisemblable.”

“A peine rejoint le chemin principal, je fus interpellé par un troisième sapin de grande taille, ne comportant pas d’inscription, il affichait tout de même 4,34 m en périphérie pour plus de 35 m [2][3]. M’attendant à tout moment à refaire une telle apparition, je gardais l’œil vif tout en prenant garde à assurer chaque pas sur un traître verglas. La suite ne nous en dévoila guère plus, mais je garde l’intime conviction qu’à quelques arpents de distance, sous le couvert sombre, de beaux exemplaires demeuraient non découvert.”

“Puis aux derniers instants, n’ayant presque plus fait attention à une donnée m’étant venu en début de journée, je me rappel la localisation d’un feuillu, le hasard voulu que sur le chemin du parking, une massive silhouette se dessina dans la proche lisière.”

“Un bonne paire de marches et un sentier nous menèrent directement sous son imposante frondaison. Après avoir vu de beaux résineux, l’ordre des choses nous révéla un vieux hêtre de 4,94 m en tour pour 23-25 m et plus de deux siècles.”

“En résumé, un parfait circuit du remarquable, qui montre ce que devaient être les forêts vosgiennes d’antan, car malgré tout, l’exploitation du bois est encore un secteur très actif et les arbres de cette trempe ne sont que des représentants minoritaires. Il existe encore ça et là, surtout en altitude, de véritables joyaux dans des parcelles peu fréquentées et laissées à elles-même et bien d’autres arbres de haute futaie répartis dans plusieurs massifs qui n’ayant pas des diamètres rivalisant, possèdent des âges respectueux.”

Localisation des sapins - clic pour agrandirMerci pour la découverte de ce sentier et des remarquables qui le peuplent. Cela fait longtemps que ces arbres hantaient mes listes, je n’avais de cesse d’en obtenir quelques photos, et encore une fois, tu nous fournis un reportage complet qui invite à aller randonner par les chemins vosgiens. Et puis, il faut l’avouer, habitant un pays de chênes pubescents, je ne me lasse pas de contempler ces magnifiques sapins aux cimes élevées.

Catégories :Hêtres, Sapins
  1. 22 mars 2010 à 17:13

    Ben dis-donc ! Le Roi soleil, mieux que dans mes souvenirs.
    Et la cépée… Elle est vraiment phénomènale.
    Merci du spectacle.

  2. 23 mars 2010 à 14:20

    Salut Gilles,

    je me doutais bien qu’en amateur de cépées extraordinaires,
    tu serais fortement impressionné par cette souche de sapin…

    on en oublierait presque ce bon vieux hêtre rencontré !

  3. Sisley
    25 mars 2010 à 19:05

    Session musicale dans les cimes :

  4. 25 mars 2010 à 19:37

    Trop délire, une cornemuse en haut d’un arbre immense !

    « Si un jour tu crois être devenu fou,
    regarde YouTube tu verras tu n’es pas le seul… » (un pote)

  5. 16 novembre 2010 à 15:27

    On dirait que le tronc du Roi soleil est vrillé, c’est la premier fois que je vois cela.

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s