The Cardiac Oak (a death in the darkling wood) – Alasdair Beckett-King

Un court métrage (3’26 ») réalisé par Alasdair Beckett-King en 2007.

Un docteur des arbres fait une rencontre avec un chêne mourant, et cela éveille un souvenir de son enfance. L’histoire se déroule dans une vieille parcelle obscure, éclairée par le miroitement d’une lanterne magique, au Théâtre de la Vie et la Mort.

Un chouette film fantastique, qui plus est, avec un tout petit budget (800£).

Envie d’en apprendre plus sur ce court métrage, visitez le site officiel, c’est par ici.

6 réflexions sur “The Cardiac Oak (a death in the darkling wood) – Alasdair Beckett-King

  1. Sisley

    Belle histoire !!
    Dommage qu’il n’existe pas ce type de docteur.
    …………..
    En ce moment, si on tend bien l’oreille, les arbres émettent aussi des sons tels de battements, mais là il n’est pas question de cœur, c’est la montée de sève au sortir de l’hiver.
    La mécanique sort de la léthargie des grands froids.

  2. Salut Sisley,

    bien content que tu aies aimé ce petit film fantastique,
    déjà rencontré un docteur es arbres, mais ce n’était pas les même soins…

    Le printemps est là, c’est le moment de sortir le stéthoscope,
    et d’aller écouter la montée de sève dans les troncs d’arbres…

  3. Ping : La suite de l’index… « Krapo arboricole

  4. Ping : Arbor Vitae « Krapo arboricole

  5. Ping : Mes petites écolonomies /elféebulations » The Cardiac Oak or a death in the darkling wood

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s