Vieux arbres en Loir-et-Cher…?

Le Loir-et-Cher est un département du centre de la France que nous avons encore peu exploré, en fait un seul arbre s’est dévoilé à La Chapelle-Vicomtesse [1], et pourtant il y existe une foule de vieux arbres à découvrir, voici quelques pistes prometteuses à explorer… (la liste n’est pas exhaustive)

  • Vendôme, parc Ronsard, platane planté en 1759 (5,35m circ),
  • Authon Le Fresne, tulipier de Virginie bicentenaire (5,38m cic),
  • Choué, le poirier de l’église (3,35m circ),
  • Fontaine-les-Coteaux, alignement de 14 trognes de saules en bord D34,
  • Fontaine-les-Coteaux la Fosse, genévrier de Syrie planté en 1880 (1,80m circ),
  • Le Gault-du-Perche, charme de plessage,
  • Huisseau-en-Beauce, chêne isolé dans un pré (6,15m circ),
  • Lunay-La-Mézière, orme champêtre (4,15m circ),
  • Sargé-sur-Braye, trogne de saule blanc (6,85m circ),
  • Saint-Agil, proche du bourg, 3 trognes de chêne (8,20m / 6,62m / 6,55m circ),
  • Saint-Marc-du-Cor, alignement de chênes trognes (la + grosse 7m circ),
  • Saint-Quentin-les-Trôo, le buis du château de Chelay (1,65m circ),
  • Souday-la-Cour, cyprès chauve bicentenaire (7,30m circ),
  • Souday, trogne de chêne +600 ans (7,40m circ),
  • Blois, square Augustin Thierry, cèdre du Liban magnifique,
  • Blois, préfecture, cèdre du Liban (7,35m circ),
  • Blois gendarmerie, hêtre pourpre (4,05m circ),
  • Forêt de Blois, chêne « les jumelles » (6,80m circ),
  • Mer, la Corbilière, cèdre du Liban (9,60m circ),
  • Les Montils, cèdre du Liban (8,87m circ),
  • Les Montils, trogne d’orme champêtre (8,20m circ),
  • Saint-Denis-sur-Loire, chêne vert du château (3,75m circ),
  • Chailles, chêne à six brins (6,83m circ),
  • Cheverny, charme du parc du château (5,50m circ),
  • Cheverny, alignement de sapins d’Espagne candélabres,
  • Cheverny, le tilleul des familles (9,50m circ),
  • Cheverny, parc du château Troussay, vieux houx (1,69m circ),
  • Dhuizon, trogne de charme ancienne borne (3,25m circ),
  • Huisseau-sur-Cosson, chêne « les jumeaux » (5,33m circ),
  • Marcilly-en-Gault, châtaignier solitaire (6,80m circ),
  • Mareuil-sur-Cher,  chêne forestier (4,85m circ),
  • Mehers, 4 trognes d’orme (maxi 5,10m circ),
  • Salbris, très vieux chêne (8,15m circ),
  • Sambin, chêne isolé (5,20m circ),
  • Saint-Aignan-sur-Cher, cépée de chêne 8 troncs (6,20m circ),
  • Saint-Aignan-sur-Cher, orme champêtre (4,40m circ),
  • Veillens, allée de 7 trognes de chêne,
  • Villeny, bouleau à troncs multiples (4,35m circ),
  • Villeny, châtaignier solitaire (7,15m circ),

Les données proviennent de l’inventaire réalisé par la S.H.L.C. (Société d’Horticulture de Loir-et-Cher) réunies dans un ouvrage collectif publié en 2005 [2].

Pour aider à les retrouver, les arbres sont pointés sur une Google Map.

16 réflexions sur “Vieux arbres en Loir-et-Cher…?

  1. Julien46

    Je connaissais le site.
    Et je dois dire attention, il s’agit de cartes postales des années 1900 donc gare aux mauvaises surprises.

  2. Anonyme

    Connaissez-vous « le gros chêne » de Villers-en-Argonne dans la marne à 14 km de Sainte-Ménéhould (dir. SE) ? Je me souviens avoir fait le tour de l’arbre avec des amis : 12 adultes pour en faire le tour !!

  3. Bonsoir Benoit,

    Guide Touristique / Au pays de l’arbre roi

    Peu de régions peuvent se proclamer pays de l’arbre roi. L’Argonne, forêt de 80.000 hectares à cheval sur trois départements, peut y prétendre. Coup de projecteur sur plusieurs arbres rares, tous situés autour de Sainte-Ménehould.

    A Vienne-le-Château, dans le parc de la Maison du pays d’Argonne, un tulipier du Japon vous accueille du haut de ses 35 mètres. Une plaque rappelle le drame qui lui vaut le nom d’ arbre sanglant. Le 11 décembre 1914, un obus allemand tomba sur des soldats stationnés : 19 moururent et 44 furent blessés. Des lambeaux de chair furent projetés sur l’arbre, le transformant en un lustre ruisselant de sang, est-il écrit.

    Au retour, faites une halte à Florent-en-Argonne. Un chêne planté avant la Révolution passe pour l’un des plus grands de la forêt.

    A La Grange-aux-Bois, deux autres chênes à découvrir : le chêne Napoléon et le chêne creux, dont l’intérieur évidé (naturellement) permet de se glisser dedans. Pour certains il aurait près de 600 ans et aurait survécu à plusieurs incendies, notamment à cause des idiots qui le prennent pour une cheminée.

    Plus au sud, ne ratez pas le chêne Louis XIV à l’entrée de Villers-en-Argonne. Planté en 1638, Il mesure quasiment 28 mètres de hauteur pour une circonférence de près de 7,5 mètres

    A l’ouest enfin, courez voir le fau de Valmy. Très rare en forêt (à part à Verzy), cet hêtre tortillard, avec ses branches baroques, suscite le rêve, le rire ou l’effroi.
    http://www.gps-route.org/showRoute.php?route=229
    ____

    « Il s’agit là d’un magnifique chêne en bordure de la D65 en direction de Ste Menehould. Ne cherchez pas, vous ne trouverez aucune indication ni dans le village, ni sur votre route mais ne manquerez pas de le remarquer sur une petite aire de repos avec une ou deux tables de piquenique. Il fut planté en 1638 et mesure aujourd’hui 27,80 m de hauteur et a une circonférence de 7,30 mètres Ce jour il est habité par une fort dangereuse colonie de frelons qui y ont installé leur nid dans son creux à hauteur d’homme nous laisserons, punaisé sur le tronc, une petite affiche pour prévenir du danger. »
    ___
    Si tu veux nous faire découvrir le chêne Louis XIV, ou tout autre arbre remarquable de la Marne, c’est avec plaisir que je publie photos et mesures.

    A bientôt !

  4. Sisley

     » La maison botanique, à Boursay, recueille depuis de nombreuses années les informations relatives aux cormiers du département. Dans le Vendômois, des cormiers recensés par la société d’horticulture du Loire et Cher mesurent jusqu’à 2,15 m de circonférence. Ils sont situés en limite de propriété ou dans d’anciennes pâtures.  »
    (extrait : ‘Le traité du cormier, Arbres remarquables’ SEPENES)

  5. J’aime bien le témoignage du propriétaire. On sent qu’il a vraiment la passion de son domaine. Ça donne envie de l’accompagner sous ses chênes les mains dans le dos à converser de choses et d’autres…

  6. Là, je suis stupéfaite, Fontaine les coteaux, c’est tout près de chez moi… je vais aller y jeter un œil dès que j’aurai un moment ! (les autres communes sont un peu distantes…).

    Merci pour cette liste, voilà de quoi donner un but à bien des balades !

    Bises,

    sandra

  7. Ping : De l’aide est demandée ! « Krapo arboricole

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s