Le chêne de Roville-aux-Chênes (Vosges)

Gilles nous emmène dans les Vosges à la découverte d’un chêne colosse.

“Cet arbre très volumineux trône au beau milieu du village de Roville-aux-Chênes, petite bourgade qui pourrait bien s’être fait baptiser ainsi en l’honneur de ce patriarche ou de quelques prédécesseurs fameux. Son allure massive et charpentée me fait penser au chêne de Nerthe  [1].” (clic les photos)

“Pour ce chêne qui peut avoir entre 400 et 500 ans, j’ai mesuré, et j’en suis sûr, une circonférence de 7m60. Cette mesure à suscité par la suite mon étonnement, quand j’ai découvert en fouillant sur internet sur le site de Patrick Cuvillier [2] qu’un panneau indique 6m60 à 1m40. Bon, OK, cette mesure n’est pas datée et n’est sans doute plus d’actualité, mais de là à trouver 1m de différence !”

“Plusieurs facteurs peuvent s’ajouter au temps qui passe : Mesure à 1m40, alors que j’ai pris la mienne à 1m30, mais comme j’étais seul, j’ai très bien pu mal viser et mesurer à 1m20 (pas facile quand on doit monter sur les racines très largement déchaussées), déchaussement qui a du s’accentuer avec le temps, ce qui implique qu’une ancienne mesure à 1m40 peut correspondre à une mesure à 1m60 par rapport au niveau du sol actuel.”

“Ceci étant, comme la pluie me courrait après, sur le moment, je me suis contenté de ma mesure, mais si j’y retournais, maintenant que je suis plus aguerri en mesure d’arbres, j’en prendrais à plusieurs hauteurs surtout pour m’affranchir de l’évasement très prononcé de la souche. Peut-être peut-on prendre contact avec l’école d’horticulture voisine pour trancher la question ?”

“D’ailleurs, à ce sujet, le parc qui accueille cette école est garni de belles curiosités tant arborées qu’arbustives dont vous trouverez certains exemples sur le site de Patrick. Celle qui a retenu mon attention est un séquoia géant de belle stature qui mesure 6m40 à 1m30 pour une hauteur d’environ 30m [3]. Voici en tout cas un village bien heureux de posséder deux arbres de plus de 6m de tour aussi faciles d’accès et en aussi bonne santé.”

Carte Roville-aux-Chênes - clic pour agrandir

Merci pour la découverte de ce colosse Gilles, 7,60m de circonférence ce n’est pas rien, qui plus est au coeur d’un village ! Il semble en bon état et correctement entretenu, quel fût ! Et que dire de ces belles racines déchaussées ? Sa situation proche de la mairie, et son âge séculaire laissent penser qu’il fût planté pour un évènement particulier (je vais contacter la mairie pour savoir si ils ont une trace de l’historique, on ne sait jamais…).

16 réflexions sur “Le chêne de Roville-aux-Chênes (Vosges)

  1. Francis

    Voilà un chêne superbe! Sa fait des années que j’en entend parler sans l’avoir vraiment vu! Roville-aux-chêne…tiens c’est vrai sa! pourquoi? Si le nom du village en a gardé trace, c’est que vraiment il devait en avoir des beaux! Krapo, sa serait aussi intéressant de questionner le maire sur l’origine du nom de la commune.

    1. Je connais bien Roville aux chênes pour y avoir fait mes études et d’avoir fini ma carrière, de pépinièriste- paysagiste et ensuite Professeur d’horticulture, comme examinateur. Il y avais auparavant 2 énormes Sequoias dont un a été abattu pour y refaire des aménagements.

      Le village de Roville-aux-Chênes tient son toponyme du fait qu’il serait bâti sur l’emplacement d’une ancienne forêt de chênes. Il existe près de la maison-école, un chêne de 5,50 mètres de circonférence, peut-être le dernier survivant de cette forêt. La seigneurie de Roville-aux-Chênes, Rovilla ad quercius, appartenait au siècle dernier au sieur de Bressey. La commune fut presque complètement détruite lors de l’invasion des Suédois. Les habitants de Roville avaient des droits d’usage dans les forêts du ban de Nossoncourt et de Rambervillers. En 1751, Roville-aux-Chênes dépendait du bailliage et de la maîtrise de Lunéville et, en 1790, du district de Rambervillers, canton de Nossoncourt. L’église et l’école des garçons furent construites en 1830, celle des filles en 1850. Au spirituel, la paroisse de Roville-aux-Chênes dépendant de la cure de Rambervillers, doyenné de Demeuvre, diocèse de Toul. Elle est sous le patronage de saint Rémy.Aujourd’hui, la commune relève du canton de Rambervillers et de l’arrondissement d’Épinal. Elle compte en 2011 625 habitants Les archives de la commune de Roville-aux-Chênes ont été déposées aux Archives départementales des Vosges en 2008. Le fonds, qui représente 6 mètres linéaire, est librement communicable selon la législation en vigueur, sauf si l’état de conservation l’interdit.

  2. Ping : Index pour les chênes « Krapo arboricole

  3. Ping : Le tilleul de la cathédrale, Saint-Dié (Vosges) « Krapo arboricole

  4. Xanadoo

    Que de souvenirs!

    J’ai étudié à cette école et suis passé tous les jours devant ces deux monstres (le chêne et le séquoïa)

    Je suis ravi de voir également toutes ces photos d’arbres vénérables, je suis un fan aussi!

    Je suis de Moselle et parmi votre liste, il y en a bien 4 ou 5 que j’avais déjà été voir.
    J’ai eu des fremissements la première fois que j’en ai vu!

    D’ailleurs, j’en connais en Moselle qu’il n’y a pas dans votre liste, dont un tout près de chez moi, si vous voulez des photos!

    bonne continuation!

    Xanadoo

    1. Sisley

      Salut !

      T’es d’où en Moselle ?
      A vrai dire c’est mon terrain de chasse. Plutôt dans l’est mosellan, de Bitche à Faulquemont en passant par St Avold et en allant par Courcelles-Chaussy jusqu’à Mohrange, Phalsbourg.

  5. Xanadoo

    Alors moi c’est plutôt L’ouest mosellan 🙂

    Je suis du coin de Remilly et suis très souvent dans l’agglomération messine, mais mon terrain de chasse peut aller bien au delà, selon ma motivation et surtout le temps que j’ai, car depuis peu, c’est délicat 😉

    Je vais faire mes archives photo pour retrouver quelques arbres, mais je peux très bien retourner à celui qui est tout près de Remilly, un chêne de 300 ans environ, 35 mètres de hauteur, si mes souvenirs sont bons ; par contre je ne connais pas l’envergure, j’irai vérifier ça avec plaisir!

    Bonne continuation et à bientôt!

    1. Xanadoo

      Ha mais oui!!! J’avais trouvé une carte où il était indiqué, mais jamais n’y suis allé!
      Je sais où aller dès les beaux jours! Il doit valoir le coup aussi celui-là!

  6. Ymer

    Que de souvenirs. Je cherchais une photo du chêne qui reste ancré dans ma mémoire comme un arbre fantastique, tout comme le séquoia auquel vous faîtes référence; je suis tombé sur votre page.
    Je vous remercie. J’ai des photos de classes élémentaires et primaires prises sur ce chêne.
    Il ma toujours été expliqué que ce chêne aurait été planté en l’honneur du passage du « bon roi » Henri IV dans le village.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s