Accueil > Erables, Europe > Erables sycomores, La Ferrière (Suisse)

Erables sycomores, La Ferrière (Suisse)

(Un article de Gilougarou, l’arpenteur des bois)

Certains évènements montrent que ce blog prend une bien belle dimension. Je viens juste d’entrer en contact avec François Bonnet qui nous a livré des précisions dendrologiques sur la Tille de Bracon [1]. Il se concentre pour l’heure sur les arbres remarquables de Suisse et de France voisine, dans la perspective d’une publication avec parcours de randonnée. Vivement intéressé par sa démarche, je lui demande s’il est d’accord pour nous faire découvrir quelques-unes de ces trouvailles. Je vous laisse savourer la valeur de son premier jet.

“Pour entrer en matière, je vous envoie des photos d’un érable sycomore (Acer pseudoplatanus) qui pourrait bien être le plus gros de Suisse connu à ce jour. Lieu : Sous les Planes, La Ferrière, Jura bernois (à quelques km de La Chaux-de-Fonds). Carte nationale 1124 Les Bois, coord. 559.210 / 221.080. Alt. 1045 m. (clic les photos)

Derrière la ferme de Sous les Planes, on se trouve sous deux magnifiques érables… sycomores, et non planes, comme c’est presque toujours le cas dans les pâturages du Jura, malgré les toponymes. Et le plus gros des deux est probablement l’un des plus gros de Suisse, sinon le plus gros: 885 cm de pourtour à la taille, qui se confond ici à peu près avec la hauteur de mensuration classique de 130 cm, et 1490 cm au sol. Peut-être issu de deux graines, l’arbre s’élance en deux puissants troncs et monte jusque vers 20 m. L’agriculteur propriétaire, soucieux de le protéger contre la casse, en a câblé les parties sensibles. Le cœur de sa base est creux de part en part de l’épaisseur du tronc. On s’introduit facilement à deux ou trois personnes dans cette cavité.

A côté, un “petit” frère dans la force de l’âge, affichant 498 cm à 130 cm du sol, un peu plus haut que son aîné. Un superbe et très remarquable duo.”

Alors là François, je suis épaté ! Je n’imaginais même pas qu’un érable puisse atteindre de telles proportions. Son creux et son tour de taille me font penser à l’un des plus gros chênes que j’aie rencontré [2], par contre, il semble bien plus vivace ! Un grand merci pour ce partage et je souhaite que ton projet de parcours de randonnées arrive à son terme. C’est vraiment une initiative remarquable et c’est avec plaisir que j’emprunterais ces sentiers balisés pour pouvoir rencontrer d’aussi beaux arbres.
____

Catégories :Erables, Europe
  1. Sisley
    10 janvier 2010 à 11:43

    Presque 9 m pour du plane, c’est une vrai rareté et le tout ajouté au fait qu’il vit à plus de 1000 m, rend la chose encore plus insolite.

    Et comme ça ne s’arrête pas là, on découvre encore un voisin pas loin des 5 m, ce qui nous amène à contempler un duo de choc, et je pèse mes mots !

    Ils n’ont pas du avoir la vie facile, ces deux là. Un grand merci à François, qui arpente les reliefs du Jura suisse à notre plus grand bonheur, car ayant déjà pu consulter quelques listes, il y a de quoi être enthousiaste.

    http://alpen.sac-cas.ch/fr/archiv/2008/200810/af_2008_10_08.pdf
    (les circonférences minimales citées dans l’encadré sont toutefois un peu exagéré pour quelques espèces.)

    Et là un inventaire en Suisse italienne (faut malheureusement comprendre l’allemand et l’italien….)
    http://www.wsl.ch/kastanien/
    http://www.wsl.ch/kastanien/galleria/Anteprima.htm

  2. 10 janvier 2010 à 14:51

    Salut Gilles,

    joli doublé ces deux érables sycomores ! Quels gaillards et à cette altitude ! Et c’est vrai que ce tronc rappelle le chêne de la Salmoniere, les dimensions sont presque semblables, mais pour des érables sycomores c’est véritablement exceptionnel !

    Il en existe un en France avec un gabarit qui s’en rapproche : parc Bargoin à Royat dans le Puy-de-Dôme (circ 8m), plein de courriers envoyés… mais toujours pas de réponse…

  3. 10 janvier 2010 à 14:52

    Tu as vu ? C’est vraiment formidable et quand on regarde les listes que tu as fournies, on se rend compte que la Suisse possède des arbres vraiment phénoménaux (il n’y a qu’à voir les arbres qui figurent déjà dans ce blog).
    Quand j’ai reçu ces arbres, je me suis précipité pour les publier !
    Petit soucis de taille de photos, mais ça va bientôt être modifié !😉

  4. 10 janvier 2010 à 16:07

    J’ai vraiment hâte qu’Agnès lance son blog…

  5. Sisley
    10 janvier 2010 à 16:30

    A priori, pour des planes on dans le domaine de l’absolu, car généralement moins volumineux que le sycomore, celui-ci, bien que peut-être issu de 2 graines est époustouflant. Pour acer pseudoplatanus, des spécimens allemand sont attestés à plus de 9 m et c’est aussi un quasi maximum.

    Donc, très belle découverte.

    Vous voyez, un peu les mélèzes, épicéas, châtaigniers, frênes, .. qu’ils possèdent.
    Tout en sachant, que c’est un bien plus petit pays que la France.

  6. 14 janvier 2010 à 22:30

    Article mis à jour aujourd’hui car François nous a fait parvenir de nouvelles photos en grande taille.

    Merci François !

  7. 20 janvier 2011 à 13:34

    Complément apporté par François :

    Précision à propos de l’érable sycomore de La Ferrière (canton de Berne, Suisse): j’ai reçu confirmation enthousiaste de Michel Brunner, auteur notamment d’un livre très fouillé sur les arbres remarquables de Suisse (Baumriesen der Schweiz, Werd Verlag Zurich 2009, ISBN 978-3-85932-629-3) ainsi que d’un époustouflant autre ouvrage sur 400 tilleuls remarquables d’Allemagne (Bedeutende Linden – 400 Baumriesen Deutschlands, Haupt Verlag Bern 2007). Cet érable pourrait bien être le plus gros érable connu… en Europe! Pour la Suisse, en tout cas, cela semble clair. Et la référence Brunner est sérieuse. Le gaillard, 32 ans, court la Suisse et l’Europe depuis une douzaine d’années et connaît tous les arbres par leur nom, ou peu s’en faut, de Hambourg à Palerme !!
    Plaisanterie mise à part, il serait intéressant de lancer la nouvelle et d’attendre l’annonce de la découverte éventuelle d’un érable qui dépasserait les dimensions de celui de La Ferrière. Qu’on se le dise donc, en France, en Navarre et dans toute l’Europe !
    ————————
    Liens pour les deux livres évoqués :
    http://www.amazon.fr/Baumriesen-Schweiz-Michel-Brunner/dp/3859326295/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1295537595&sr=8-1
    http://www.amazon.fr/Bedeutende-Linden-Michel-Brunner/dp/3258072485/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1295537633&sr=1-1

  8. 9 août 2011 à 23:10

    Trouvé dans  » La lettre de l’arboriculture n°59, été 2011 / SFA  » :

    https://picasaweb.google.com/112658962006782750269/SycomoresLaFerriereSuisse#5638966184073841922

  9. 10 août 2011 à 09:06

    Merci pour le doc Sisley,

    vraiment impressionnant cet érable avec quelqu’un dedans !
    (je viens de le rajouter à la suite de l’article)

  10. 24 août 2011 à 10:51

    Bien que les images de François soient superbes, je ne m’étais pas rendu compte jusque là de la taille gigantesque de cet érable creux. Pourtant, 8,85m de circonférence ça aurait dû me parler. Mais voir quelqu’un dedans donne vraiment une notion de sa grosseur. Cet arbre est vraiment fantastique.

  11. Baile
    31 janvier 2015 à 09:48

    Bonjour, quelles belles photos! Je suis en train d’écrire une histoire qui se passe au bord du lac Léman. L’idée est qu’une femme, dans sa jeunesse, enferme un secret dans le tronc de son érable au bord du lac. Cinquante ans plus tard, l’arbre brûle et le secret est dévoilé… Est-ce possible que le bois de l’érable se referme peu à peu sur l’objet? Et pousse-t-il vite, lentement? Un grand merci si vous pouviez me renseigner sur ce sujet!

  1. 7 juin 2010 à 20:02
  2. 8 juin 2010 à 01:11
  3. 11 juin 2010 à 12:44
  4. 3 juillet 2010 à 16:35

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s