Accueil > Chênes isolés, Frênes > Têtards de 5 mètres à Faye d’Anjou (Maine-et-Loire)

Têtards de 5 mètres à Faye d’Anjou (Maine-et-Loire)

Pendant quelques semaines Gilles va prendre le relais de l’écriture du blog.

C’est arbitraire, mais au fur et à mesure de mes explorations arboricoles, je me suis fixé comme mesure objective de remarquabilité une circonférence de 5 mètres pour les essences principales. Viennent ensuite d’autres critères visuels ou quelques particularités pour éventuellement élargir le spectre des recherches. (clic les photos)

J’ai donc été particulièrement satisfait lorsque j’ai découvert que sur ma commune on pouvait trouver au moins deux spécimens qui répondaient à ces exigences. Du coup, je n’ai pas beaucoup de chemin à faire pour aller leur présenter mes respects. Quelle chance !

Le premier de ces deux arbres est un frêne qui croît paisiblement tout au bord du Layon à proximité de l’hôtel B&B de Chanzé. Il plonge ses racines au cœur de la rivière et se trouve carrément les pieds dans l’eau lors des fréquentes crues hivernales de ce cours d’eau capricieux au caractère quelque peu torrentiel.

Sa circonférence à 1m30 est très exactement de 5m et même s’il déploie de biens belles branches jusqu’à une hauteur de 20m environ, sa silhouette ne trompe pas. Il s’agit d’un frêne têtard qui n’a pas du connaître la scie depuis une cinquantaine d’année. Quand on l’observe du lit de la rivière, on s’aperçoit qu’il est creux ce qui renforce l’impression de vécu pour cet arbre dont j’estime l’âge à environ 120 ans.

Le deuxième individu ligneux est un vieux chêne têtard dont la caractéristique principale doit être la discrétion. Malgré ses 5m10 de circonférence à 1m30, on ne le remarque pas forcément lorsque l’on circule sur la petite route sur le talus de laquelle il a vécu.

Son tronc forme un ovale prononcé, si bien que suivant le point de vue que l’on a sur lui, on ne le trouve pas forcément impressionnant (voilà pourquoi je parlais de mesure objective en début d’article). Il m’aura donc fallu le croiser plusieurs fois avant que je ne daigne m’arrêter pour le mesurer et ce fut, ma foi, une surprise bien agréable. Il se situe au lieu-dit le Ponceau sur la commune de Faye d’Anjou.

Il est totalement creux et possède assez peu de branches dont l’aspect frêle ne semble pas lui promettre un avenir encore long. Je serai peut-être le dernier à parler de lui… En attendant, on ne peut que l’approcher avec respect quand on pense que son âge peut friser les 250 printemps.

Voici donc le premier article que je vous propose sur le blog de krapo. C’est mon coup d’essai, alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires pour que je puisse améliorer certaines choses. Si vous souhaitez publier vos découvertes, vous pouvez d’ores et déjà mettre un commentaire sur mon blog et je me ferai une joie de prendre contact avec vous.
.

Catégories :Chênes isolés, Frênes
  1. 20 décembre 2009 à 12:55

    Salut Gilles,

    et bien voilà un chouette article pour débuter !
    Bien sympa ces deux têtards, et les deux sur ta commune, veinard !

    Il faudrait rajouter une phrase au début pour avertir que c’est toi qui officie, car ton prénom n’apparait pas, sauf sur les photos (je vais voir ça).
    Et j’ai aussi pris l’habitude de prévenir la communauté Unblog de la publication de nouveaux articles. Je t’ai déjà présenté sur le forum, il faudra que tu y fasse de la réclame…

    Je reste pas longtemps sur l’ordi, mais je repasserais dans la soiréée

  2. 20 décembre 2009 à 18:51

    Salut Gilles,

    T’as pas chm dj un 1er article qui nous prsente en + 2 magnifiques spcimens.
    Un seul mot: Bravo.

    Yanick

  3. 20 décembre 2009 à 19:47

    J’essaye d’avancer comme je peux de mon ct . Voici une 1re bauche:
    http://yaly.unblog.fr/
    Yanick

  4. 20 décembre 2009 à 20:19

    voil un article dans la droite ligne du krapo

    tu vois c’est facile

  5. 20 décembre 2009 à 20:55

    Salut, tout le monde, merci pour ces compliments encourageants.
    Mais je n’aurais pas aussi bien russi sans les conseils aviss de Krapo qui tait en ligne hier soir. Il a t pour moi comme une hotline disponible (et c’est rare ! lol).
    C’est rassurant, de voir qu’il n’a pas disparu d’un coup de la toile, on s’est peut-tre un peu trop affol. En tout cas, c’est un grand moment pour moi de pouvoir vous prsenter cet article et merci Krapo pour la confiance qu’il m’a accorde.

  6. 20 décembre 2009 à 22:00

    Merci Gilles qui prend quelques temps la relve de Krapo.
    Alors bravo toi galement car cet article est dans la ligne des autres, belle quipe🙂
    Et toujours de magnifiques dcouvertes sur ce blog.
    Isa

  7. 20 décembre 2009 à 22:12

    Merci isa.
    Ca fait un moment que je pratique la rdaction des articles pour Krapo. Du coup, j’ai bien pig sa ligne ditoriale (bientt 1 an que je suis Krapo-reporter !). Et puis c’est important dans un tel blog de garder une ligne directrice pour montrer un rsultat homogne.

  8. 20 décembre 2009 à 22:44

    flcitations gilles pour ton premier article, nous sommes fier de toi et krapo va l »tre aussi!😉
    et en plus 2 magnifiques spcimens et sur ta commune tu as de la chance😆

  9. 20 décembre 2009 à 23:19

    Coucou Gilles et bienvenue dans la grande famille d’Unblog, ce n’est pas facile de continuer quelque chose , mais , nous savons que tu sera la hauteur, car ce premier article est deja dans la continuit de ce qu’crivait Krapo.
    Bonne continuation et merci toi de continuer faire vivre ce blog , si intrrssant, un coucou amicale Krapo qui est cach pas tellement loin et surtout bonne chance lui.
    Amicalement
    Claude

  10. 20 décembre 2009 à 23:23

    Merci Gilles et flicitations.

  11. 21 décembre 2009 à 07:39

    Bo arbres et encore et encore et toujours, thanks !

  12. 21 décembre 2009 à 09:04

    Bonjour et merci pour votre accueil chaleureux !
    « De beaux arbres encore et toujours »… voil qui pourrait tre la devise de notre quipe !
    En effet, Krapo n’est pas loin et c’est rassurant. En attendant, certains d’entre nous vont publier des articles pour garder le rythme car il y a tellement de vnrables prsenter encore…

  13. Sisley
    21 décembre 2009 à 13:07

    Allo la clique !!

    Toutes mes flicitations pour ce premier jet !

    Dcidemment les trognes se plaisent bien par chez toi.
    Je suis d’accord avec toi, pour une entre de prise en compte s’approchant des 5 m. En tous cas, ce sera judicieux pour les essences champtres communes, car j’ai encore pas mal de fruitiers et espces secondaires prsenter.
    Et quand bien mme, la circonfrence n’est pas atteinte, une belle hauteur et forme compenseront allgrement la chose.

    Bien vous.

    (Je laisse encore un petit temps avant de participer nouveau.
    Comme j’ai pu le dire Krapo, le ct informatique me pose quelques problmes et c’est pourquoi j’essayerai d’tre le personnage de terrain en correspondant local, bien qu’on puisse me demander des suggestions, infos, ou autres n’importe quand,…

    Voil )

  14. 21 décembre 2009 à 13:54

    Effectivement Sisley,
    pour les essences dites secondaires qui vivent moins longtemps ou connaissent des croissances plus faibles, j’ai pour coutume de tabler sur 3m et pas 5m (le jour o je rencontrerai de vieux fruitiers de 3m comme chez toi, je serai le plus heureux des hommes). Avec toutes les drogations que l’on peut donner bien sr : imagine un verger complet de pommiers, poiriers,… que sais-je encore, dans les 2m 2m50 ce serai coup sur remarquable.
    Content que tu te consacres l’exploration car y’en a pas deux comme toi pour dgotter ce que le commun des mortels ne souponne pas.
    Si jamais tu as un scoop et que tu n’as pas la patience d’attendre pour publier, envoie quand mme ton reportage Krapo et il me fera suivre. Il n’a plus beaucoup de temps consacrer l’laboration des articles, mais il est toujours prsent et attentif !

  15. Sisley
    23 décembre 2009 à 00:13

    En fait, 3 m sera une base pour les gros fruitiers( cerisier,cormier,poirier,) puis viendrait une base 1,60-3 m pour ceux du genre ( alisiers blancs, torminal, de fontainebleau, de sude, sorbiers des oiseleurs, nfliers, aubpines, pommiers domestiques,….)
    Les arbustes et petits arbres, comme on tendance les oublier, serait dans la tranche 0,7-1,6 m, car on peut srieusement s’tonner d’en voir de vraiment dmesurs ( fusain, cornouiller, lierre, genvrier, nerprun,alisier de mougeot, tamarix,….)

    etc, j’essayerai de faire une liste plus dtaille

    A +

  1. 7 juin 2010 à 22:29
  2. 11 juin 2010 à 14:54
  3. 11 novembre 2011 à 10:27

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s