Accueil > Chênes lièges > Chêne-liège, Saint-Jean-de-la-Motte (Sarthe)

Chêne-liège, Saint-Jean-de-la-Motte (Sarthe)

Voici une rareté du département de la Sarthe, la commune de Saint-Jean-de-la-Motte abrite un chêne-liège centenaire. Cette espèce méditerranéenne y est rare, car les grands hivers ne lui ont pas toujours permis de résister au gel. (clic les photos)

Ce chêne-liège mesure 3,10 mètres de circonférence à 1,50m de haut.

Une année de plantation présumée au début du XXè siècle, je me plais à imaginer ce gland s’échappant de la besace d’un méridional remontant vers le Nord du pays.

Merci pour la découverte de ce chêne David. Un arbre découvert sur son blog cette semaine, David y interrogeait ses lecteurs sur la particularité de cet arbre, et pourquoi il n’aurait pas dû pousser sur ce terroir… C’est avec plaisir qu’il a accepté de nous prêter ses clichés, et qu’il est retourné auprès de l’arbre avec un décamètre.

Faites un tour sur son blog, et partez à la découverte de la Sarthe, c’est par ici.

Catégories :Chênes lièges
  1. Sisley
    11 décembre 2009 à 17:15

    Joli, cet arbre pionnier.
    Il est précurseur sur le climat, on remarque déjà que certaines espèces de plantes gagnent du terrain vers le nord de leur limite de répartition, mais lui s’en est bien accommodé.

    David,
    Comme tu es sensible aux vieux arbres, tu pourrais peut-être t’informer sur les cormiers dans la tradition sarthoise.
    Pas moins de 600 arbres de ce type ont été répertoriés dans ce département.

    A bon entendeur…

  2. gilougarou
    12 décembre 2009 à 13:00

    C’est avec une silhouette pareille qu’on repère bien que c’est un chêne : charpentières qui se dégarnissent et jeunes rejets à mi-hauteur du fût…
    Ce n’est pas toujours évident dans cette espèce, surtout quand les sujets sont jeunes de faire un rapprochement avec leurs cousins pédonculés ou rouvres.
    Il est majestueux, isolé comme cela en bordure de route. N’étant pas endémique, j’imagine le nombre d’automobilistes qui ont dû passer à côté en se demandant de quel arbre il pouvait bien s’agir.

  3. 12 décembre 2009 à 14:07

    Salut Sisley & Gilles,

    un chêne pionnier qui est remonté vers le Nord du pays, à priori il est le seul individu de cet âge sur tout le territoire, peut-être sera-t-il aussi beau et majestueux que celui de Montagoudin dans les siècles à venir ?

  4. 14 décembre 2009 à 23:01

    C’est vrai qu’on est plutot fier d’avoir ce chêne en nos terres sarthoises ^^
    Merci Krapo pour ce chouette article !!
    Sisley, J’ignorais pour les Cormiers, mais j’irais surement me documenter. Merci pour l’info 😉

  1. 7 juin 2010 à 20:18
  2. 10 juin 2010 à 14:27

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s