Accueil > Cèdres > Le cèdre de Ballans (Charente-Maritime)

Le cèdre de Ballans (Charente-Maritime)

Continuons de découvrir la Charente-Maritime avec Fabien [1], au cœur du vignoble de Ballans existe un cèdre appelé “cèdre de Saint-Louis”. On prétend dans le village que cet arbre fut rapporté du Liban par le botaniste Bernard de Jussieu, qui en aurait fait don au seigneur du village, le baron de Livenne. (clic les photos)

Nous l’avons vu précédemment [2], Jussieu ne rapporta que deux cèdres d’Angleterre (et non du Liban). Une histoire légendaire qui fit le tour des provinces françaises et à laquelle on a rattaché bon nombre de cèdres plantés au 18è siècle. Cet arbre serait donc issu des rejetons de celui du Jardin des Plantes, ce qui ne remet aucunement en cause son historicité, et a probablement été offert par le célèbre botaniste au baron de Livenne.

La première mention de cet arbre figure dans la Revue de la Saintonge et de l’Aunis (1905) qui signale un cèdre mesurant 5,50 mètres de tour à ras de terre, 5 mètres à 0,60m, et 4,60 mètres à hauteur d’homme. En 1971, sa circonférence était de 5 mètres à 1m du sol.

Mesuré cette semaine : 5,20 mètres de circonférence à 1,50m de haut.

Merci pour la découverte de ce cèdre Fabien, deux siècles ont passé et bien qu’il ait été frappé par la foudre,  et de fait perdu de sa superbe et de sa hauteur ; il demeure malgré tout un vaillant gardien et domine encore fièrement le village.

Fabien écrit un blog consacré à ce coin de Charente, faites donc un tour, c’est par ici.

Catégories :Cèdres
  1. gilougarou
    30 novembre 2009 à 14:24

    En position isole, cet arbre rvle toute la majest propre son espce. Il est plus jeune mais le spectacle qu’il offre surpasse celui du jardin des plantes.

  2. 30 novembre 2009 à 15:51

    Salut Gilles,

    de petits cèdres finalement pas si exceptionnels, j’ai hâte que l’on découvre quelques vieux cedrus dont les circonférences dépassent les 9-10 mètres.

  3. 1 décembre 2009 à 21:01

    Bonsoir gilougarou
    Tu as compris beaucoup de choses.
    Il y a l’arbre mais aussi les vignes autour et la propritaire de la maison et nous sommes dans une autre histoire.
    fab17490

  4. Sisley
    1 décembre 2009 à 21:08

    Ce qui fait l’exceptionnalit de certains cdres pas forcement forts en dimensions, reste comme le dit Gilles, la splendeur de leur port princier, les lieux souvent dgags o ils poussent et leurs formes qui combins lui donnent un cot trs loquent.

    Une fois de plus, a doit tre dans leur milieu naturel que les surprises dpassent l’entendement.
    J’ai hte d’avoir du nouveau sur ceux de l’atlas..

  1. 7 juin 2010 à 20:40
  2. 22 octobre 2010 à 17:23

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s