Accueil > Chênes de futaie > Chêne Stebbing, forêt de Tronçais (Allier)

Chêne Stebbing, forêt de Tronçais (Allier)

“Voilà un chêne dont le nom est synonyme de perfection. Ceci ne serait pas pour déplaire à cet ancien directeur de l’école forestière d’Édimbourg dont il porte le nom et qui séjournait chaque année en forêt de Tronçais en compagnie de quelques-uns de ses élèves.”

“Un premier chêne Stebbing fut baptisé en 1951 mais tomba en 1961. Aussitôt, un Stebbing 2 fut choisi et c’est celui qu’il nous est donné de contempler aujourd’hui. Il germa vraisemblablement dans la première moitié du XVIIe siècle et, à plus de 350 ans, il semble toujours aussi frais et vivace.” (clic les photos)

“Quel magnificence lorsque l’on se trouve à son pied ! Avec un fût de plus de 20 mètres de haut dont plus de 15 mètres sont parfaitement élagué, il doit sans doute constituer l’objectif sylvicole que se donnent tous les forestiers lorsqu’ils gèrent leurs parcelles.”

“Sont houppier est très large et équilibré et s’intègre en parfaite harmonie sur son tronc. Sa bonne santé se reflète également par la mesure de circonférence que j’ai effectuée à 1m30 : 5m10. Après avoir patiemment hissé ses feuilles à plus de 37 mètres du sol, il est donc actuellement dans une phase de croissance en diamètre. Ce qui est en soi une bonne nouvelle, car il se consolide et pourrait bien encore résister à toutes les tempêtes à venir.”

“Je me souviens être allé le contempler il y a un peu moins de dix ans, et j’avais alors noté une gélivure qui montait le long de son fût. Les signes extérieurs de celle-ci ont aujourd’hui pratiquement disparus (photo 1), preuve qu’il se remet sans problème de cet incident impressionnant dû à la rupture d’une colonne d’eau lors de gelées trop importantes.”

Chêne Stebbing localisation - clic pour agrandir“Même s’il n’est pas le plus ancien de cette forêt et qu’il ne bénéficie, à mon grand étonnement, pas encore d’un classement officiel, le Stebbing est pour moi le véritable roi de la forêt de Tronçais.”

Merci pour la découverte de ce vaillant gardien de la forêt Gilles, je comprends aisément ton engouement pour ce vieux tronc, 350 ans d’existence et pourtant quelle allure de jeune homme ! 37 mètres de hauteur, un fût droit magnifique, et que dire de ces contreforts puissants ?

Gilles & Laurent nous ont déjà dévoilé plusieurs chênes de cette forêt fantastique :
le chêne Jacques Chevalierle chêne Carré, le chêne Saint-Louis, le chêne de la Bouteille.

Catégories :Chênes de futaie
  1. gilougarou
    14 novembre 2009 à 17:56

    A noter que certains arbres notés sur la carte IGN n’existent plus. C’est le cas du groupe de chênes qui figure en bas de l’extrait de carte présenté ici ainsi que du chêne qui n’est pas nommé ici se trouvant à proximité du chêne de la résistance : il s’agissait du chêne de Morat
    http://www.aquitaineonline.com/tourisme-sud-ouest/in-vino-veritas/tonnellerie-sylvain-morat-collection-09050307/le-chene-de-morat.html

    Au cœur de la futaie Colbert, à proximité de l’étang de Morat subsistent encore deux autres arbres magnifiques ainsi qu’une chandelle encore vivante. L’un des 2 chênes indemnes sera peut-être bientôt baptisé vieux Morat.

  2. 14 novembre 2009 à 19:13

    Merci de toutes ces précisions Gilles !

    Je vais refaire une nouvelle carte de la forêt.

  3. Sisley
    14 novembre 2009 à 21:10

    Superbe chêne d’élite, digne représentant de cette lignée de rectilignes !

    Toutefois, je pense qu’a force, cette forêt devient victime de sa célébrité et les aménagements de protection pour les arbres devraient pouvoir être à la hauteur de leur prestige.
    Quand on sait ce que rapporte comme pécule les grumes de Tronçais, ils pourraient en investir un pourcentage, dans la sauvegarde et l’accueil du public vers les spécimens remarquables.

  4. gilougarou
    14 novembre 2009 à 23:15

    Complétement d’accord, d’ailleurs, comme je l’ai dit, le Stebbing n’est pas classé officiellement et mis à part la petite sente qui mène à son pied, j’ai remarqué que latéralement, il avait été procédé à un nettoyage rectiligne en direction du chemin principal : y aurait-il de l’abattage dans l’air ? J’espère que ce ne sera pas immédiat mais en tout état de cause, si jamais ce chêne vient à dépérir, il sera exploité à l’instar du Morat. Cela ne me choque pas outre mesure, si l’argent récolté sert effectivement à entretenir la forêt et peut aider à amener des parcelles entières jusqu’à l’objectif de 180 ans qui semble malheureusement en cours d’abandon : on ne dépassera vraisemblablement pas 150 ans de révolution, voire moins. Pour l’instant, l’arbre est parfaitement sain et j’espère juste qu’on ne l’exploitera pas de façon par trop anticipée.
    Sinon, j’ai noté que les jeunes peuplements autour des chênes Sentinelle, Jumeaux et Montaloyer les serraient de bien près. J’espère qu’il ne s’agit pas là d’une méthode pour obtenir la mort à naturelle à de ces chênes classés.

  5. 16 novembre 2009 à 12:29

    Rien à dire de plus… Z’avez parfaitement raison !

  6. Sisley
    25 décembre 2010 à 14:49

    Un chêne de 47,5 m avec un fut libre de branches sur 23,5 m vivrait dans cette forêt et serait appelé le ‘Pilier’.
    Pas loin des chênes géants de Bercé, qui selon les amis de la forêt de Tronçais, posséderaient le plus grand chêne sessile avec 49,40 m de hauteur.
    C’est certainement le même individu que le forestier nous a indiqué avec 50 m.

  7. 25 décembre 2010 à 17:09

    J’aimerais bien découvrir en photo « le pilier », chose étonnante il n’est nulle part fait mention de ce géant forestier ? Tu as des pistes ?

    Les grands chênes de Bercé :
    https://krapooarboricole.wordpress.com/2009/01/14/les-gros-arbres-de-la-foret-de-berce/

  8. 26 décembre 2012 à 05:08

    merci pour cet article tres precieux et me fait découvrir ces grands chènes!

  1. 7 juin 2010 à 22:28
  2. 7 juin 2010 à 23:56
  3. 10 juin 2010 à 14:11
  4. 13 juin 2011 à 14:58
  5. 17 mai 2016 à 22:46
  6. 20 mai 2016 à 10:38

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s