Accueil > Buis > Buis géant, Maucomble (Seine-Maritime)

Buis géant, Maucomble (Seine-Maritime)

Le buis, arbre toujours vert, était symbole d’immortalité pour nos ancêtres les Gaulois. Ainsi n’est-il pas rare d’en trouver, veillant sur les âmes dans les cimetières aux côtés des ifs.

En Seine-Maritime, le village de Maucomble abrite un des plus vieux buis de France. Souvent évoqué dans les livres, mais avec une seule petite photo… Voulant en apprendre plus, contact est pris avec la municipalité, et le maire enthousiaste m’a transmis quelques clichés.

7 mètres de hauteur, et sous sa frondaison dense de 33 mètres de circonférence, la base est formée d’une multitude de branches-troncs qu’il est difficile de hiérarchiser.

Sans aucun doute, un des plus vieux et des plus beaux buis de France, quelle forme spectaculaire ! Il s’agit véritablement d’un arbre exceptionnel, son âge est estimé entre 500 et 700 ans, un vénérable ancêtre, élevé au rang de monument historique.

Un grand merci à la municipalité de Maucomble pour m’avoir transmis ces deux photos, mais surtout félicitation pour l’entretien et la mise en valeur de cet arbre.

Note : la photo des troncs-multiples est de Michel Viard, 1988.
____

Mise à jour mai 2011, Damien s’est rendu auprès de ce vieux buis.

« J’ai été faire un tour au pied de ce vaillant ancêtre et je te joins les photos pour une mise à jour de ton article. Il est magnifique, et sous ce soleil la balade était un régal ! »

Merci pour ces nouveaux clichés Damien, quel arbre fantastique !

Catégories :Buis
  1. 5 novembre 2009 à 21:10

    Alors, là je suis vraiment heureux de voir cela. Je me suis souvent demandé comment cela deviendrait si on le laissait pousser, mon grand père me disait que c’était un bois très dur aux bois très serré.

  2. 5 novembre 2009 à 22:10

    Bonjour Nidish,

    Un buis exceptionnel, de toute beauté !

    « Buis vient du latin buxus qui traduit le grec puksos, lui-même d’origine préhellénique, mais qui, pour les grecs semblait apparenté à pux, le « poing fermé » et à puknos, « dru, serré ». Ce qui correspondait à la compacité de son bois dur et très lisse, d’un beau jaune citron, dont on faisait des tablettes à écrire, recouverte d’une légère couche de cire, et aussi des boites les « pyxides », dans lesquelles on enfermait les objets précieux, remèdes ou bijoux. Avec le christianisme la pyxide désigna la boite où l’on conservait les hosties consacrées. »

    Jacques Brosse – Dictionnaire des arbres de France

  3. gilougarou
    6 novembre 2009 à 00:31

    Je l’avais déjà vu dans un livre, mais je suis content de découvrir ce qui se passe sous son feuillage dense et persistant🙂
    Une forêt féérique à lui tout seul.

  4. 6 novembre 2009 à 08:12

    Salut Gilles,

    je me suis permis d’emprunter la photo de Michel Viard, c’est vraiment dément ce qui se passe sous le feuillage de cet arbre, il va vraiment falloir que je monte en Normandie, il y a tellement de vieux arbres à rencontrer…

  5. Yanick
    6 novembre 2009 à 10:09

    Je suis impressionné, j’ai le même dans mon jardin en 4 fois plus petit. Bon ça fait quand même 125-175 ans !!!. Je le voyais pas si vieux. Apparemment après l’ébène c’est le plus dense, ton grand père avait raison Nidish.

    Et un reportage sur les 2 buis de Honguemare-Guenouville ça serait sympa ?

  6. 6 novembre 2009 à 11:30

    Bonjour Yanick,

    tu as éveillé ma curiosité en évoquant les 2 buis de Honguemare-Guenouville… Je n’en ai jamais entendu parler, pourrais-tu m’en dire plus qu’on se mette activement à leur recherche ? A plus l’ami.

  7. Sisley
    6 novembre 2009 à 19:35

    Ah !!!!
    Le voilà enfin, le roi des buis !
    Ca faisait longtemps que je rêvais de voir ce qui se cachait derrière ce vieux mur et voilà qui est chose faite. La grande classe.
    Je n’aurai jamais imaginé un tel enchevêtrement de brins, du coup très difficile d’avoir une mesure nette, je me demande comment il en est arrivé là ?
    Un peu comme certains thuyas qui marcottent pour donner des bosquets gigantesques.

    Pour info, j’ai observé du buis de 5 cm de diamètre dans le Vercors et ses cernes m’ont indiqué un âge de 70 ans, il poussait à 1000-1100 m sous un couvert dense.
    Et celui de ma grand-mère qui malheureusement subit un coup du sort, a pour 20 cm de diamètre environs 140-160 ans.

  8. Sisley
    6 novembre 2009 à 21:19

    Je suis tombé par hasard sur une belle galerie d’arbres :
    http://picasaweb.google.com/arbres.remarquables

    et en plus qq photos des buis de la Coudrée (74) :
    http://picasaweb.google.com/arbres.remarquables/BuxaieDeCoudrE#

  9. Sisley
    12 novembre 2009 à 23:04

    Une description de la Coudrée, que du bonheur, de pouvoir un jour s’y aventurer !!

    https://krapooarboricole.files.wordpress.com/2009/11/fiches-tourisme-regional-buxaie-de-coudree.pdf

  10. 10 avril 2010 à 12:57

    Des photos du buis par Jérôme Hutin :

    ses découvertes en Normandie :
    http://arbresvenerables.free.fr/ArbresVenerables/Normandie.htm

  11. boutin
    8 août 2010 à 20:29

    Petite balade aujourd’hui a Maucomble, cet arbre est impressionnant et chargé d’histoire… Mais je voudrais connaitre son age, j’ai lu entre 500 et 800 ans… c’est vaste !! Merci d’avance.

  12. 9 août 2010 à 11:25

    Bonjour Patrick,

    ce buis est vraiment un des plus impressionnant de France, mais comme il s’agit d’un arbre à troncs multiples et à croissance lente – il est bien difficile de réaliser une estimation plus précise que celle fournie (la mairie n’a pas plus d’infos dans ses archives, « il est là depuis toujours »). Disons qu’il a dépassé les cinq siècles, mais qu’il n’a pas encore atteint le millénaire !
    Si tu as réalisé de nouvelles photos, notamment de l’intérieur, c’est avec plaisir que je publierai tout ça afin d’actualiser cet article.

    à bientôt,

  13. damien
    6 mai 2011 à 21:22

    C’est marrant, je suis allé voir ce buis tantot et j’ai pris une photo quasiment sous le même angle que celle de Michel Viard !
    Deux clichés sur 22 ans de différence, le parallèle devrait être intéressant à faire !

  14. Sisley
    9 mai 2011 à 21:13

    Super !!

    Merci pour ces compléments.
    Décidément un gros buisson qui cache un riche passé.

  15. damien
    10 mai 2011 à 11:56

    ça me fait plaisir de pouvoir alimenter ce blog au fur et à mesure Sisley🙂
    Au début de l’aventure j’allais voir ces vieux pépères parce que le blog en parlait justement, mais j’étais loin d’imaginer qu’une mise à jour question photos intéresserait tant…
    Du coup je me suis piqué au jeu !

    Eeeeet 993 002 au compteur à la seconde où j’écris, plus que 6 998 lol

  16. Sisley
    10 mai 2011 à 20:59

    Plus on a de clichés, plus on a de données, de textes et d’histoires et mieux on se portera !

    Le principe même de l’archiviste..

  17. viviane
    20 janvier 2013 à 12:26

    le village de Maucomble , village qui abrite les miens depuis plusieurs générations est niché au pied de la forêt et le buis a accueilli nos jeux d’enfants doux souvenirs

  18. viviane
    20 janvier 2013 à 12:29

    j’ai la chance d’avoir bon nombre de cartes postales de Maucomble j’essaie dès que possible de les mettre en ligne

  19. viviane
    20 janvier 2013 à 12:41

    Si vous entrez sous le buis , vous découvrirez outre les racines entremêlées , une stèle très ancienne d’une tombe.Il faut savoir que les cimetières autrefois se blottissaient autour de l’église . C’est d’ailleurs sur cette tombe, ce que je pense, que des branches de buis ont été déposés par la famille lors de la fête des Rameaux. Ces brins auraient pris racine et donnés ce majestueux arbre que l’on connait aujourd’hui. Je ne sais pas si la tombe est toujours visible, je n’y suis plus passée depuis longtemps!!!!

  1. 7 juin 2010 à 20:39
  2. 13 mai 2011 à 14:33

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s