Accueil > Exploration du Lot, Lierre > Lierre centenaire, Vers (Lot)

Lierre centenaire, Vers (Lot)

Voici un végétal que je tenais à vous présenter : un très vieux lierre découvert lors d’une rando au printemps dernier. Comme je n’avais pas mon appareil à l’époque, j’ai profité du beau temps hier pour y retourner. On remonte une petite rivière enchanteresse par un petit chemin longeant la falaise, et au détour d’un virage, le lierre apparait sur le rocher.

vieuxlierrevers1.jpgvieuxlierrevers6.jpg

J’ai tout d’abord pensé qu’il s’agissait de plusieurs lierres qui avaient colonisé la paroi, mais en regardant de plus près je découvre un spécimen hors du commun. Une circonférence de 1,10 mètres à 1,30m, il grimpe à 14 mètres de haut et s’étale sur 20 mètres de large. (Du coup, pas assez de recul sur le chemin pour le prendre entier en photo)

vieuxlierrevers13.jpgvieuxlierrevers12.jpgvieuxlierrevers4.jpg

Localisation lierre Vers (clic pour agrandir)

Pour le retrouver : de Vers prendre le GR46 et remonter la rivière, passer les ruines du moulin de Raffy, le lierre se situe une centaine de mètres plus loin.

Catégories :Exploration du Lot, Lierre
  1. Sisley
    30 octobre 2009 à 19:49

    Grand dieux ! Alors là, bravo !
    Un lierre de 35 cm de diamètre, c’est plus qu’ exceptionnel !!

    Celui de Nancy m’a déjà paru considérable, et dans ce cas présent il a en plus la particularité d’être lié à la roche, avec laquelle il se mêle à merveille.

    En bref, un lierre sauvageon qui tapisse la falaise jusqu’à dépasser l’entendement. Je pense qu’il a bien plus que 100 ans, car pour arriver à des dimensions pareilles, ça met du temps.

    Voici un lien vers un lierre allemand du jardin botanique de Dortmund :
    http://picasaweb.google.com/filipendula9550/LigneuxDAllemagne#
    Un réseau de plusieurs brins qui forme comme un sac de cordes.

  2. Francis
    31 octobre 2009 à 09:51

    Pouah ! Hé bé ! le plus gros que j’avais trouvé faisait 48cm et il m’impressionnait déjà, mais alors là je suis époustouflé 1m10 !!!
    Je pensais vraiment pas que ça pouvait exister pour un lierre, peut être parce que les gens ont tendance à les couper. Mais celui-là est tout simplement ouaouh !!! Superbe lierre aussi que celui de Dortmund !

  3. 31 octobre 2009 à 11:35

    Salut Sisley & Francis,

    je savais que ce lierre allait vous plaire ! Je n’y croyais pas moi-même lorsque je l’ai découvert, véritablement impressionnant !! Je pense également qu’il a largement dépassé les 100 ans d’existence, je compte d’ailleurs aller lui mettre un petit panneau et quelques gros cailloux à la base pour le protéger d’une coupe éventuelle.

    Sur la photo avec ma main, manque un petit bout du tronc à droite, en tout cas une belle écorce, vieille, craquelée et pleine de mousse ; comme pour un vieux centenaire…

    La cerise sur le gâteau : je m’y suis rendu en stop et la dame qui m’a conduit réside en Crète, on a parlé vieux arbres… et elle m’a parlé d’une oliveraie millénaire sur son ile… Bientôt des photos prodigieuses !!

    Splendide le lierre de Dortmund !

  4. Annie
    31 octobre 2009 à 14:04

    Hello !

    C’était bien pendant notre très belle ballade à Vers que tu as fait cette surprenante découverte ? Que c’était beau !

  5. 31 octobre 2009 à 15:00

    Salut m’man,

    oui c’est bien le lierre qu’on avait croisé en balade à Vers !

    Bises

  6. gilougarou
    31 octobre 2009 à 16:19

    De belles nappes de lierre sur les parois rocheuses, j’en avais vu dans l’Ain, mais il ne me semble pas avoir observé de tels diamètres ! épatant.

  7. 4 novembre 2009 à 13:51

    Salut Gilles,

    un spécimen vraiment hors de commun !

  8. SALAVY Louis
    14 août 2010 à 16:51

    Bonjour. Etant absent du pays c’est avec qq.mois de retard que je lis ce commentaire concernant le lierre de Vers(Lot). Je connais les choix et avis toujours très intéressants de « Krapo arboricole » puisqu’il y eût une visite dans mon village de Nébias il y a qq.temps.Le lierre n’est pas toujours apprécié à sa juste valeur tant esthétique que végétale ainsi que pour sa capacité d’accueil d’autres êtres vivants.Il faut le protéger lorsqu’il ne procure aucune gêne aux cultures et habitations.
    Merci pour ces belles photos et cette description qui peuvent aider à sa préservation. Bonne suite pour les aventures du Krapo Arboricole.

  9. 23 août 2010 à 11:18

    Bonjour Louis,

    effectivement cela faisait longtemps que je ne t’avais lu par ici ; le lierre est un sacré végétal, et les vieux sujets m’impressionnent fortement, je suis d’ailleurs sur la piste de quelques exemplaires fantastiques s’échappant d’une faille calcaire sur un des causses…

    Chez les Celtes, le lierre et la vigne étaient considérés comme des arbres, et aussi comme frère et sœur. La vigne domestiquée et bien guidée peut vivre plusieurs siècles et offre généreusement son raisin ; quand au lierre – le sauvage – ses feuilles séchées ont le pouvoir en infusion de remettre n’importe quel noceur de sa cuite… Enfin, les deux ont le cycle de vie saisonnière inversé, alors que la vigne se dessèche à la fin de l’automne, le lierre s’épanouit et fleurit (les abeilles viennent y butiner la dernière récolte de l’année) ; les fruits du lierre, ces petites grappe violacées toxiques & hallucinogènes, étaient utilisés dans la confection du vin pour les fameuses bacchanales… Le lierre était la plante favorite de Dyonisos.

  1. 8 juin 2010 à 00:05
  2. 9 juin 2010 à 15:48

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :