« La Pouplie » vénérable peuplier noir, Boult-sur-Suippe (Marne)

Il y a quelques jours, j’ai reçu en commentaire un message me signalant un peuplier noir vraiment imposant qui mériterait d’être cité sur le blog. Intrigué j’ai tout de suite demandé des précisions, et c’est avec plaisir que Joris s’est rendu auprès de ce peuplier centenaire pour lui tirer le portrait et prendre une mesure. (clic les photos)

Mensuration du géant : circonférence de 9,50 mètres à 1,50m et 10,70  mètres au sol / une hauteur d’environ 40 mètres. En parfait état sanitaire, l’arbre n’est ni creux ni malade ; véritable trésor arboricole de la commune, ce populus nigra fait l’objet de soins attentifs.

La ville de Boult-sur-Suippe est située à 17 km au Nord de Reims. Le peuplier se trouve rue de la Crayère (à gauche du monument aux morts – en venant Reims).

« L’arbre a fait l’objet d’une expertise en 2007 par l’ONF qui a conclu a un état de santé précaire. Le peuplier a dépassé toutes les limites communément admises par les experts. »

Merci pour cette belle découverte Joris ! Un vénérable peuplier qui semble en parfaite santé, et qui affiche un noble port malgré un âge s’approchant des deux siècles. Il est rare de pouvoir contempler de tels individus car les peupliers ne vivent pas longtemps et voient généralement leur bois pourrir, mais ici il n’en est rien.  Parmi les plus gros de France avec ceux de Montpellier-de-Médillan [1] et de Charmes sur l’Herbasse.
___

« L’Europe compte très peu de vieux peupliers, dont la plupart ne sont pas décrits, car aucune histoire ne s’y rattache. Celui-ci, le seul qui figure dans le livre, est probablement le plus gros de France, avec une circonférence de 9,65 mètres…. car il est relativement jeune : il a au maximum 175 ans. Les peupliers croissent très rapidement, de 5 à 8 centimètres par an. Celui de Charmes n’avait sans doute pas plus de 4 mètres de circonférence aux environs de 1900 et ressemblait à ceux qui l’entouraient.»

Jeroen Pater, Les arbres remarquables d’Europe, p-153.
(à propos du peuplier noir de Charmes-sur-L’Herbasse)

21 réflexions sur “« La Pouplie » vénérable peuplier noir, Boult-sur-Suippe (Marne)

  1. Ia ora na Krapo,

    Que c’est beau et très impressionnant … sans la présence d’un homme à côté, je n’aurai pu vraiment apprécier la taille de cet arbre… ça rassure de voir qu’il y en a qui résistent encore …

    Bises, Jojo

  2. Sisley

    La vache !!!

    Décidément aujourd’hui il n’y a plus de limites !
    Un peuplier de 9,50 en bon état et qui plus est de belle stature, je dois m’incliner devant autant de prestance. Ah, qu’il est agréable de profiter de ces vues de p.nigra encore vierge de contamination .

    Explications :
    https://krapooarboricole.files.wordpress.com/2009/10/inventaire-des-peupliers-noirs-populus-nigra-dans-les-reserves-naturelles-et-strategie-de-conservation.pdf

    https://krapooarboricole.files.wordpress.com/2009/10/prendre-en-compte-le-peuplier-noir-dans-lentretien-de-la-loire.pdf

    Bonne lecture.

  3. Francis

    Ouaouh ! Dis-donc, hier c’était THE journée ! Comme le dit Sisley, y a plus de limite ! Allez je m’en va de suite vous dégoter un Troène de 8m de circonférence ! 9m50 sous 30m de haut, hallucinant ! On pourrait y passer la journée à le contempler ! Je crois qu’un jour je vais me prendre une petite année sabbatique pour faire un peu le tour de toutes ces merveilles arboricole présentent en France ! Y a de quoi faire.

  4. Salut Sisley & Francis,

    une journée sans limites…!

    Je suis tellement content des articles d’hier, un vieux hêtre pas commun, un lierre centenaire et maintenant ce vénérable peuplier noir… yes !

    Il y aura d’autres découvertes dans les jours à venir… Notamment une aubépine de 2,82m de circonférence, diamètre de frondaison 6,30m… Mais j’attends de nouvelles photos de ce prodige hallucinant.

    Francis t’es sérieux avec un Troène de 8m de circonférence ?

  5. Ping : Merci à vous tous ! « Krapo arboricole

  6. Ping : Le parc du château de Mantelon, Denée (Maine-et-Loire) « Krapo arboricole

  7. feru

    nous les gosses on l’appelait la grosse Pouplie, à son pied a vécu sous une tôle ronde Monsieur Blanchard, été hiver il garde notre repère, le soir des gens modestes lui portent le casse croute, je pense souvent à l’indifférence et au propriétaire. r b G FERU

  8. Merci de ton témoignage,

    même s’il est triste d’évoquer la misère de Mr Blanchard, je suis heureux qu’il ait trouvé refuge sous ce vieux peuplier (on dit qu’au pied des vieux arbres, le gel serait moins intense). J’ai moi-même passé plusieurs années dans la rue, je sais à quel point l’indifférence, la solitude et la faim sont dures à supporter. Néanmoins, c’est aussi à cette époque difficile que j’ai appris à m’aimer et à redécouvrir l’humanité. Souhaitons que les grands froids épargnent votre village, et que l’hiver lui soit clément.

  9. Bonjour Abou,

    ce vieux peuplier a atteint les limite de l’espèce, il vit certainement ses dernières années ; mais je suis heureux qu’on l’ait découvert avant qu’il ne décline trop. Mais à l’avenir il risque de poser un problème de sécurité à la commune, souhaitons que ce peuplier soit juste élagué (même fortement) et qu’il puisse ainsi continuer d’exister.

    Des peupliers historiques ont été fortement élagués par leurs municipalités afin de limiter les risques d’accidents au cœur des villages :
    https://krapooarboricole.wordpress.com/category/arbres-coup-de-coeur/peupliers-de-la-liberte/

  10. Ping : Le peuplier noir « la Pouplie » de Boult-sur-Suippe, Marne | Les têtards arboricoles

  11. POLET

    Cet arbre était là avant tout le village sans rien demandé, malheureusement des inconscient ont décidé autrement d’y mettre le feu à l’intérieur car celui-ci est creux, mais hélas la commune ne là pas protégée. D’ailleurs elle s’en est bien gardée car la rue du canal qui là longe a été refaite sans se soucier des racines de la POUPLIE. Aujourd’hui je sort du conseil municipal et cela part dans tous les sens, le propriétaire devrait prendre une décision, ou bien attendons que l’association Arbre attend des fonds pour pouvoir faire une réelle expertise de l’arbre, en fait la commune ne se décide pas elle même à investir sur cette expertise. A 10 conseillers je ne sais même pas s’ils ont plus de 400 ans comme cet arbre. Je suis consterné de tout ces dialogues qui prêchent, la dangerosité, l’absence de prendre une décision pour contacter le propriétaire, et au final de ne rien décider, quel conseil municipal? Pour moi la réponse est simple car je connais bien qui est à l’origine de l’association Arbre et non pas comme le dis un conseiller qu’il est lui même à l’origine de celle-ci. Je vais intervenir auprès des villageois afin de récupérer des fonds pour cette association pour sauver la POUPLIE qui mérite mieux que ce conseil inadapté.

    Cordialement
    Denis un habitant depuis 1982 à BOULT

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s