Accueil > Frênes colosses > Frêne de Flayes, Verruyes (Deux-Sèvres)

Frêne de Flayes, Verruyes (Deux-Sèvres)

Avec Yanick, partons à la rencontre du plus gros frêne des Deux-Sèvres.

« Je crois t’avoir parlé de frênes il y à quelques temps, et j’ai été très impressionné par celui de l’île Coton découvert par Gilles [1]. Je me suis souvenu en avoir découvert un par hasard il y a 4 ou 5 ans au lieu-dit Flayes sur la commune de Verruyes. J’y suis retourné le week-end dernier avec mon fils pour vérifier ses mensurations :  6,35 m à 1,30m et 14m de haut. »

« Je ne pense pas qu’il soit très vieux, dans la région les frênes poussent rapidement surtout quand l’eau n’est pas loin sous leur pied. On en trouve de nombreux dans  le marais poitevin.  Par contre je ne crois pas qu’il restera longtemps dans cet état s’il n’est pas élagué car il est vraiment creux et sa ramure importante. » (clic les photos)

« Un grand coup de vent et il tombera  ou se séparera comme un autre de ses congénères que je surveillais depuis quelques années. J’ai aussi découvert deux beaux chênes dans le même coin (un de 5.72 et l’autre de + 7m), mais ça sera pour le prochain reportage… »

Localisation frêne de Flayes - clic pour agrandirMerci pour la découverte de ce superbe frêne Yanick, un tronc creux qui n’a rien à envier à celui de l’île Coton. Quand on voit de tels spécimens, on se rend bien compte que la taille en têtard les aide à vivre bien plus longtemps. Et puis, cet espace creux donne envie de construire une cabane ! (Coordonnées géographiques : 46°32’30.32″N –   0°16’27.05″O)

Catégories :Frênes colosses
  1. Francis
    27 octobre 2009 à 13:24

    Sacré fraxinus que voilà ! Même si il n’est pas très âgé, c’est sa taille qui impressionne ! Plus de 6m30, je n’en n’ai jamais vu de pareil pour cette espèce. Les plus gros que j’ai trouvé par chez moi approchent les 4m de circonférence, et ils sont déjà bien rares de cette taille là.
    En plus de ça, deux beaux chênes en plus dans le panier, belle sortie.

  2. 27 octobre 2009 à 13:39

    Salut Francis,

    ah dans ces régions de bocage que d’arbres gigantesques ! Comme toi je n’ai jamais rencontré de tels frênes, non mais quel tronc ! Bien hâte de découvrir les deux chênes que Yanick a évoqué, un de plus de 7m…

  3. gilougarou
    27 octobre 2009 à 17:38

    Quand on le regarde du côté creux, quel spectacle !
    J’adore ces espaces intimes au cœur des feuillus.

  4. Yanick
    27 octobre 2009 à 19:53

    Vraiment content qu’il te plaise Gilles,
    le tient m’avait vraiment impressionné.

  1. 7 juin 2010 à 17:16
  2. 7 juin 2010 à 22:11
  3. 9 juin 2010 à 04:16
  4. 23 septembre 2010 à 18:05
  5. 19 avril 2011 à 16:19
  6. 19 avril 2016 à 22:31

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s