Accueil > Pruniers > Prunus, Marimont-lès-Bénestroff (Moselle)

Prunus, Marimont-lès-Bénestroff (Moselle)

Filons aujourd’hui avec Francis direction la Moselle, pour découvrir un vieux prunier pourpre pas loin d’être centenaire à Marimont-lès-Bénestroff.

“Comme la plupart du temps, ce prunus fait partie de ces nombreux arbres que je guète au loin depuis un certain temps, sans jamais ne m’y être arrêté. Une belle ramure couleur pourpre, et de loin, son tronc me paraissait déjà bien imposant. Une fois la clôture de barbelés franchie, plus rien ne s’opposait à la rencontre.” (clic les photos)

“Arrivé à quelques pas, son tronc d’aspect massif m’impressionnait encore plus, je ne m’étais pas trompé, cet arbre est bel est bien un sacré client. Ses mensurations parlent d’elles même : 2,45m de circonférence à 0,20m, 2,475 à 1m30 pour une hauteur estimé à 5-6m. Sont tronc est creux et se désolidarise en trois parties. D’après Sisley, il aurait plus de 80 ans, vraiment exceptionnel pour ce type d’essence.”

“L’arbre se situe dans une pâture à quelques mètres d’un ancien Château-ferme datant du 18ème siècle. Auparavant, il devait certainement y avoir un parc d’ornement car il faut avouer qu’un prunier pourpre en plein champ, c’est assez atypique dans la région. Appartenant également à la propriété, un beau Séquoia de 4,65m de circonférence pour 20 mètres de hauteur environ [1][2]. Les deux compères se trouvent à une distance de 200 mètres l’un de l’autre.”

Qu’il beau ce prunus ! Merci pour la découverte Francis, c’est vraiment étonnant de trouver un tel arbre dans un pré en dehors d’une propriété. Son tronc penché, la mousse apparente et ses feuilles flamboyantes font vraiment de lui un spécimen à part. Sa circonférence est vraiment impressionnante, le plus gros mesuré par F. Lesourd en 1930 [3] était de 1 m 57 à la base pour un âge de 46 ans, l’estimation de Sisley est donc tout à fait probable.

Mise à jour avril 2010, Francis a été témoin de la floraison :

Catégories :Pruniers
  1. Francis
    26 octobre 2009 à 17:41

    Ah Merci Krapo,

    je recherchais justement une référence pour cette espèce. Sait-on où se situait le prunus de 1m57 de circonférence ? et si il est toujours sur pied ?

  2. 26 octobre 2009 à 17:55

    Salut Francis, prunus cesarifera :

    1 – Cour d’honneur du muséum d’histoire naturelle (1er pied importé en France) circ 1 m 57 à la base en 1930 / 7m de haut / 46 ans

    2 – Jardin botanique de Tours
    circ 1 m / 5m de hauteur (en 1930)
    circ 1 m 40 / 9m de hauteur / 78 ans (en 1961)

    3 – Pépinière de Nancy
    circ 1 m 50 / 6m de hauteur (en 1930)

    Qu’en est-il en 2009, environ 70 ans plus tard ?

  3. Francis
    26 octobre 2009 à 18:38

    ok merci. J’ai envoyé des mails au service espace vert du grand Nancy et à l’office de tourisme de la ville de Tours. Pour le Muséum de Paris, j’ai un pote qui y va souvent, je vais lui demander si il peut se renseigner pour nous.

  4. 26 octobre 2009 à 19:03

    On croise les doigts…

  5. Sisley
    26 octobre 2009 à 20:47

    Quelques références belges :

    http://dendrologie.be/fr/champion.php?page=12

    si c’est bien prunus cerasifera selon la variété ou cultivars, ça va de 1,85 à 2,90 pr des hauteurs jusqu’à 11m.
    Je sais que comme les fruitiers de moyenne longévité, on situe sa durée de vie entre 60-80 ans, mais il arrive toujours que des spécimens défrayent la chronique en dépassant les 110-140 ans.

  6. 27 octobre 2009 à 12:43

    Merci de ces précisions Sisley.

  7. Francis
    27 octobre 2009 à 13:31

    Danke Schöne Koumpeul Von Sisley !!!

    ça voudrait donc dire que le prunier de Marimont est pas loin d’être exceptionnel pour un représentant de cette espèce. J’attends avec impatience les réponses du Jardin Bota de Tours, de Nancy,…pour voir un peu ceux qui sont en France. Et je vais voir aussi avec la mairie de Marimont si y a pas moyen de faire quelque chose pour essayer de le mettre en valeur et prolonger au maximum sa vie.

  8. Sisley
    27 octobre 2009 à 22:14

    Même si il n’est pas exceptionnel, il n’en est pas moins remarquable !

    J’aurai du préciser que les dimensions belges indiquent des individus de dimensions hors du commun pour des espèces et variétés données.
    Donc tout ce qui dépasse les 1,70-1,85 est en soit considérable.
    Car il faut prendre en compte que les prunus sont un grand genre et qu’avec ceux d’ornement la liste est longue et les cas diversifiés.

  1. 7 juin 2010 à 20:57
  2. 8 juin 2010 à 15:16
  3. 4 juillet 2010 à 13:57

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :