Accueil > Tilleuls > Tilleul centenaire, Guébling (Moselle)

Tilleul centenaire, Guébling (Moselle)

Aujourd’hui Francis nous emmène du coté de Guébling, petite commune perdue au fin fond du pays du Saulnois en Moselle, où il a découvert un charmant tilleul.

“Celui-là je l’ai dégoté le jour où je suis revenu de ma petite excursion en forêt de Bride pour y observer le fameux Chêne du Roi [1]. En repartant j’ai décidé de prendre une autre route pour pourquoi pas, ne sait-on jamais, y découvrir une curiosité naturelle. Et je n’ai pas été déçu d’avoir changé mon itinéraire, car en passant devant l’église de Guébling, un beau tilleul trônait là juste à coté.” (clic les photos)

“Je ne me suis même pas arrêté, pensant avoir vu un mirage ! Car ce village est situé à quelques kilomètres de là où j’habite et jamais je n’en avait entendu parler. Donc rentré à la maison je suis allé surfer sur la toile, et en tapant “Tilleul Guébling”, j’ai effectivement trouvé la mention de cet arbre mais sans plus. Les quelques sites disaient juste qu’il y avait un très vieux tilleul dans ce village. Donc quelques jours après, par un magnifique ciel bleu, je me suis décidé à y retourner pour y prendre quelques mesures conventionnelles.”

“Le tilleul n’est pas aussi imposant que ceux que l’on peut admirer sur le blog, mais avec ses 4,52m de circonférence il faut avouer qu’il a quand même fière allure. Sa hauteur ne doit pas dépasser les 15m, et son âge doit approcher les 200 ans. Son tronc est orné de très belles loupes qui lui donnent un charme fou.”

J’adore l’histoire ! Merci pour la découverte de ce tilleul séculaire Francis, certes moins vieux que d’autres présentés mais il a une forme plutôt sympathique et mérite sa place ici parmi tous ces autres centenaires. Comme quoi il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus et modifier son itinéraire et ce, même dans son propre pays…

Catégories :Tilleuls
  1. 23 octobre 2009 à 14:36

    Bonjour,

    L’article faisant référence à d’autres tilleuls, je suis allé voir les photos.
    Le parfum des fleurs de tilleul et les infusions me sont revenues en mémoire.
    Un spécialiste de la cueillette me disait qu’il y avait un moment choisi pour cueillir les fleurs, quand celles-là sont pleine éclos. C’est à ce moment qu’elles sont le plus parfumées.

    Bonne continuation.

  2. 23 octobre 2009 à 14:47

    Salut Nidish,

    ah les fleurs du tilleul… tellement odorantes ! Pour la récolte, faire confiance aux abeilles, lorsque l’arbre bourdonne complètement, c’est l’heure de monter à l’échelle pour aller cueillir ce trésor floral…

  3. Francis
    23 octobre 2009 à 18:05

    Une femme que j’ai rencontré lors de ma petite visite m’avait justement dit, que dans le temps les gens du village venaient souvent sur ce tilleul pour y prélever les précieuses fleurs et ensuite en faire des tisanes. Malheureusement de nos jours, tout ça se perd peu à peu…
    Hé oui – comme tu le dis si bien, il ne faut pas hésiter une seule seconde à modifier son chemin et cela même dans sa propre région qu’on croit si bien connaitre ! Grâce à mes petites escapades arboricoles, je redécouvre différemment mon pays à travers son petit patrimoine, que je connaissais tout compte fait pas tant que ça !

  1. 6 juin 2010 à 22:38
  2. 7 juin 2010 à 20:57

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s