Accueil > Cormiers, Frênes > Frênes champêtres, Château-Voué (Moselle)

Frênes champêtres, Château-Voué (Moselle)

Partons avec Francis explorer la campagne mosellane, ce coup-ci avec une essence moins longévive et plus discrète : fraxinus excelsior. Mais pourtant les frênes sont de fiers gardiens champêtres, témoins d’anciens rites populaires qui leur attribuaient des vertus de guérisseurs, ils étaient des arbres sacrés. (clic les photos)

“Les trois frênes d’aujourd’hui se situent sur la commune de Château-Voué, dans une pâture à quelques pas (faut quand même en compter une bonne centaines) du Chêne Roi de la forêt de Bride [1]. Ces trois frênes sont facilement accessible (sauf quand il y a les taureaux à l’intérieur du parc), une route vous emmènera jusqu’à une vieille ferme inhabitée.”

“Les deux premiers fraxinus sont d’une belle taille, 3,05 m de circonférence pour le premier et 3,38m pour le second. Ces deux compères ne dépassent guère les 10 mètres de hauteur. Ils présentent de belles cavités accueillant certainement chiroptères et autres animaux cavernicoles. De nombreuses petites sources prennent naissance sur ce secteur, cet endroit est bien sympathique.”

“Enfin, se dessine au loin une masse imposante. C’est celui-ci qui m’intéressait, et je n’allais pas être déçu. La chose  n’a pas été de tout repos, j’ai dû faire preuve de ruse pour éloigner le troupeau de taureaux qui avait élu domicile sous le frêne…”

“Ce dernier atteint 3,98m de circonférence à 1m30 pour environ 12m de hauteur. L’originalité aussi, c’est qu’à ses pieds coule un petit ruisseau temporaire, et les racines de l’arbre l’enjambent et le laissent tranquillement couler jusqu’en bas dans le vallon.”

“Voilà un beau cormier qui ravira Sisley, de 1,88m de circonférence pour 9m de haut.”

Merci pour la découverte de ces trois frênes champêtres Francis, le plus gros spécimen avec quasiment 4 mètres de circonférence est un digne représentant de l’espèce. Mais j’imagine que nos campagnes nous réservent bien des surprises… j’ai entendu parler de frênes fantastiques perdus au Pays Basque mais aussi dans quelques vallées ariègeoises… A suivre !

Catégories :Cormiers, Frênes
  1. gilougarou
    20 octobre 2009 à 18:21

    J’aime bien ce frne, il possde un port harmonieux.
    En plus, il est le gardien d’une source ; de ses racines peuvent natre bien des lgendes…
    J’ai aussi aim l’histoire avec les vaches. Lol, je sais ce que c’est que de voir de beaux arbres inaccessibles.

  2. 21 janvier 2012 à 16:24

    Je connais bien cet endroit !
    Merci pour ce texte et ces photos.

  3. 21 janvier 2012 à 20:07

    Bienvenue dans la forêt du Krapo Joël!
    Elle est peuplée de géants ligneux et de farfadets chercheurs d’arbres qui s’extasient sans cesse devant la beauté de la nature.

  1. 7 juin 2010 à 21:04

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s