Accueil > Ifs antiques > L’If millénaire de Vigeois (Corrèze)

L’If millénaire de Vigeois (Corrèze)

En Corrèze, au centre du village de Vigeois se trouve un if millénaire, un arbre fantastique décrit par des amis, et cela faisait longtemps que je souhaitais lui rendre une petite visite : ce fut le clou de mon excursion dans ce département.

Car si la Normandie et la Bretagne abritent de nombreux ifs millénaires dans l’enceinte des cimetières, il en existe peu de ce gabarit dans le Sud de la France. Indiqué par un panneau dans le centre du village, il ne me fut pas difficile de trouver le vénérable ancêtre.

J’ai de loin aperçu sa fantastique ramure, un vert profond et un feuillage très dense qui ne laisse pas passer la lumière. Coincé dans le mur d’enceinte de l’école, le tronc ne se dévoile qu’en s’approchant, et quel tronc ! (clic les photos)

En fait, pas de tronc véritable mais des ramifications de branches vraiment de toute beauté. Bien difficile à mesurer en raison de la proximité du mur, je fais donc confiance à l’association A.R.B.R.E.S. qui lui a décerné le label “arbre remarquable” en 2000, ses mensurations : 10 mètres de circonférence à la base et 14 mètres de hauteur.

Les branches énormes offrent un espace dégagé à l’intérieur à environ 1,50 mètres de haut par rapport au sol de la cour, cachette privilégiée des enfants qui se plaisent à jouer aux robinsons dans cette forteresse millénaire. Pas assez de recul pour photographier cet espace où plusieurs adultes peuvent se tenir debout, le bois y est patiné et ressemble presque à des rochers d’où sortiraient de petits végétaux… une caverne magique !

Étant situé à 60 mètres de l’église abbatiale, cet if était peut-être à l’origine un arbre funéraire : il est possible qu’on l’ait planté dans le cimetière de l’abbaye fondée au VIè siècle ; ce qui confirmerait l’estimation de l’âge : 1100 à 1400 ans. Surprenant de voir cet arbre protéger ainsi les enfants du village, alors que sa destinée était à l’origine de veiller sur les âmes des villageois défunts…

La cour d’école était pleine d’enfants et avec l’accord des maîtresses je n’ai pu prendre que  quelques photos de l’ancien (la condition était que les p’tits bouts n’apparaissent pas sur les clichés), je me suis donc promis d’y retourner un dimanche en toute tranquillité…

à suivre…

Publicités
Catégories :Ifs antiques
  1. 14 septembre 2009 à 14:13

    Fantastique !

    Un arbre cabane séculaire et dont la silhouette de loin semble pourtant être celle d’un jeunôt. C’est la magie des ifs, ils grossissent mais ne semblent pas pour autant vieillir. Les veines qui se dessinent sur le tronc sont magnifiques.

    Merci du cadeau !

  2. 14 septembre 2009 à 17:50

    Salut Gilles,

    content que la vue de cet if t’émerveille, un arbre qui m’a fait une forte impression, quel étonnement de le voir ainsi entouré d’enfants en bas âge. Tellement eu l’habitude de les croiser dans les cimetières ou près des églises, que la surprise fut de taille ! Mon appareil était mal réglé et je compte bien y retourner refaire une série de clichés, l’écorce est superbe et il y a quelques messages d’amour laissés par les écoliers…

  3. Sisley
    14 septembre 2009 à 18:52

    Joli en effet !!

    Il fait parti des ifs réfractaires qui ornent les campagnes peu connues, et c’est vrai qu’a part en Bretagne et en Normandie on ne trouve pas beaucoup de vieux spécimens.

    Je n’apprécie pas toujours quand la circonférence n’est pas prenable, mais c’est un village et son histoire, qui dans ce cas à quand même permis à l’if de rester sur pied à l’heure qu’il est.
    Je me demande ce qui a pu lui arriver pour avoir pousser en un bouquet si dense et ras.

  4. 19 septembre 2009 à 17:07

    Est-il accroché au sol ou est-ce le sol qui s’accroche à lui ? Il semble avoir des muscles ou des nerfs ou des veines en quantité. Probablement tout ça…et des bras habillés chaudement pour l’hiver, un habit fait de telle sorte qu’il laisse passer les brises légères les jours de chaleur. Il est magnifique et restera jeune tant qu’il aura la joie d’entendre celle des enfants. Ton blog, Krapo, a repris sa marche en avant. On voit que les vacances t’ont données du tonus. Félicitations . Le papi

  5. Fabien
    18 août 2010 à 13:42

    près de l’if de Vigeois existe son jumeau encore plus impressionnant car isolé. Il se trouve à 20km et à 10m de ma maison et a fait plusieurs pousses jeunes et moins jeunes comme un second qui se trouve à 50m et qui fait plusieurs mètres de diamètres. Je peux envoyer des photos.

  6. Yanick
    18 août 2010 à 13:51

    Salut Fabien,
    Pour le moment notre cher Krapo est en vacances bien méritées, et apparemment sa boite mail déborde.
    Mais je ne doute pas qu’avec ce que tu nous annonces il te contactera dès son retour.Tu peux commencer à faire les photos et prendre les mesures, j’ai hâte de découvrir ces merveilles.

  7. Fabien
    18 août 2010 à 23:33

    Je m’en occupe donc rapidement !

  8. 23 août 2010 à 11:38

    Bonjour et bienvenue Fabien,

    oulala… l’if de Vigeois a un frère jumeau perdu dans la campagne ?!
    tu as piqué ma curiosité au vif, je t’envoie un mail rapidement pour que l’on puisse enfin admirer un nouvel if colosse du Sud de la France ; plus on avance sur cette chemin à la rencontre des vieux arbres, et plus les surprises sont de taille !

    à bientôt

  1. 23 décembre 2010 à 12:46

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s