Accueil > Chênes isolés > Des trognes et des têtards en Anjou

Des trognes et des têtards en Anjou

Les “trognes” ou “arbres têtards” sont des éléments incontournables du paysage de certaines régions françaises comme l’Anjou ou la Normandie. Ces arbres – pour la plupart vénérables – sont régulièrement recépés à hauteur de tronc et ont ainsi acquis avec le temps une allure très singulière. Elles sont le témoignage du long compagnonnage entre l’homme et l’arbre dans les campagnes.

Gilles a arpenté la campagne près de chez lui, dans le Maine-et-Loire, et ce coin de France semble encore abriter quelques vieux troncs tordus disséminés dans le bocage…

“Le premier se trouve près du lieu-dit La Roussière à Valanjou mesure 15 mètres de haut et a une circonférence de 4m95. Un vieux gros têtard en fin de vie qui m’avait beaucoup impressionné par la masse de son tronc.” (clic pour agrandir)


_____

“Le deuxième se trouve près du lieu-dit Gilbourg à Faye d’Anjou avec des dimensions respectables : 20 mètres de haut et ses 4m70 de tronc creux.”


_____

“Voici le plus discret qui prend racine près du hameau de La Haye toujours à Faye d’Anjou. Difficile de dire sa hauteur tellement il se fait “manger” par son voisin mais sa circonférence est de 4m80. Son tronc est à moitié mort et il ne paye pas de mine mais j’ai toujours bien aimé ces vieilles écorces qui retournent à la poussière.”

“Le troisième voisin a servi de cabane autrefois car il reste les marches de l’échelle…”


_____

“Voici une belle trogne à la tête enflée, bien plus intéressante que ce que j’escomptais.”

“En effet, avec 4m80 de circonférence, ce qui en fait l’une des plus importantes trognes que j’ai découverte. Ses contreforts racinaires sur le haut du talus m’ont rappelé ceux de la trogne de la Tourlandry. Une bien belle impression…”

“Voilà qui conclut ce petit tour de quelques vieilles trognes d’Anjou de la plus impressionnante à la plus intimiste. Salutations !”

Merci pour cette ballade en Anjou Gilles, ton département semble avoir gardé son âme paysanne, un pays de bocage où les arbres têtard ont leur place. Que de diversités de formes et d’allures ! J’espère que tu retrouveras les trognes de frênes que je t’avais indiqué… par chez moi, les trognes ne sont pas légion…

Catégories :Chênes isolés
  1. Sisley
    24 juin 2009 à 17:27

    Ça fait plaisir de voir une aussi importante concentration de trognes. Dommage qu’il y ait moins de jeunes têtards, la pratique a quasiment disparue.

    Pour certains qui sont encore en état, il est des fois judicieux de les tailler si les branches ne sont pas trop épaisses, car j’ai pu observer des cas de rupture quand il y a trop de hauteur et de poids. En effet quand il redeviennent sauvage c’est là qu’on remarque les méfaits du non suivi.

    n’y a t-il pas plusieurs espèces exposées ? chêne, saule, frêne,.. ?

  2. gilougarou
    24 juin 2009 à 18:46

    Salut !

    Non, dans cet article, il n’y a que des chênes. C’est étonnant, comme leurs formes peuvent varier !

    Effectivement, le deuxième ressemble à un saule et le dernier à un frêne au niveau de leur conformation, mais ce sont bien des « arbres à glands ». Pour ce qui est des frênes têtards, j’en ai croisé quelques-uns d’environ 3m, 3m50 notamment sur l’île saint Aubin, à côté du platane et à Faye d’Anjou (4 ou 5 le long d’un même petit chemin) mais je ne savais pas trop s’ils valaient la peine d’être mentionnés. J’aurai plus de référence lorsque j’irai sur les prairies humides de Chalonnes-sur-Loire ou sur l’île Drain avec sa trogne de frêne de 7m (pas avant août hélas car il faut passer à pied sec un bras de Loire pour s’y rendre)…

  3. Sisley
    24 juin 2009 à 21:34

    Alors ça ! J’aurais juré qu’il n’y avait pas que du chêne.

    J’adore le frêne têtard, il est tellement souple avec ce feuillage découpé.

    Ca donne un bon objectif que de se dire qu’avec la réduction des eaux de la Loire, un sacré frêne sera accessible pour une visite.

    voici un lien vers des frênes de 40-50 ans que j’ai près de chez moi :
    http://www.allo-olivier.com/Forums/viewtopic.php?id=5308

  4. 25 juin 2009 à 11:48

    Salut les gars !

    le chêne est vraiment une noble espèce…

    Gilles, merci de toutes ces précisions, ainsi il faudra attendre fin août pour contempler cette énorme trogne de frêne, hâte de voir les photos !

    Sisley, sympa ce peuplement de jeune frênes têtards, comme quoi cette tradition n’a pas encore totalement disparu, espérons qu’il y ait un regain d’intérêt pour cette taille si particulière, et si utile.

  5. 25 juin 2009 à 14:18

    Très beaux arbres en effet, merci pour le partage,
    en promenade trouvé un arbre qui ressemble à un éléphant, plutôt une tête et sa trompe, imagination (lol). Puis je vais mettre sur mon site un arbre taillée en forme humaine dans les environs de Nantes.

    bonne fin d’après-midi

  6. 25 juin 2009 à 18:53

    merci d’être passée booguie,
    tu me le rappelleras quand tu auras publié sur ton arbre ?

    bonne soirée

  1. 7 juin 2010 à 22:26

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s