Accueil > Baobabs > Baobab vénérable, plage de Musicale & plage de Sakouli (Mayotte)

Baobab vénérable, plage de Musicale & plage de Sakouli (Mayotte)

Par voie de référendum, les habitants de Mayotte ont manifesté le désir de devenir un véritable département d’Outre-Mer. Pour souhaiter la bienvenue à tous ces nouveaux compatriotes, je me suis mis en quête des arbres remarquables de cette petite ile, perdue à l’autre bout du monde dans l’océan indien.

Sur un blog, je découvre Mayotte, ses fonds marins… et des arbres fantastiques, les deux auteurs ont tout de suite accepté de nous faire découvrir quelques vénérables insulaires et ce, malgré une connexion  internet bas-bas-débit… 20 minutes pour une photo !

« Mayotte a plusieurs noms : Maoré, Hippocampe, l’île aux parfums, l’île aux femmes, je crois que l’on peut aussi l’appeler l’île aux baobabs. Il y en a des tas, tous plus gros et plus hauts les uns que les autres. Celui-ci est l’un des plus gros, et se trouve sur la plage de Musicale, vers le sud de Mayotte. » (clic pour agrandir)

« Les fleurs de baobabs sont fécondées par les roussettes qui les aspergent de pollen avec leurs ailes. L’écorce sert à la fabrication de cordages. La feuille, riche en fer et en calcium, est donnée comme nourriture au bétail (zébu, chèvres…), elle sert aussi de maquillage pour les femmes, sous forme de henné. Son fruit qui ressemble à un ballon de rugby est comestible [1][2]. La graine contient de grandes réserves d’huile, dont on peut obtenir du beurre. Enfin, en période de sècheresse, le tronc contient un liquide potable. »

En voici d’autres plus « petits » qui se trouvent aux abords de la plage de Sakouli :

Un grand merci à Sev et François, blogueurs  mahorais qui ont accepté de nous faire découvrir ces géants, dire que chez nous on s’extasie devant des châtaigniers de 12 mètres de circonférence… Bon ce n’est pas les même latitudes, mais quand même ! Quels arbres somptueux, un tronc terrible d’où partent des charpentières géantes… je suis conquis !

Envie de découvrir l’ile de Mayotte, alors faites un tour sur leur blog, par ici.

« A noter aussi, qu’en ce moment, saison sèche, les baobabs ont perdu leurs feuilles. Du coup on dirait qu’ils sont à l’envers, les racines pointant vers le ciel. C’est pour cela que les mahorais les appellent les “arbres foudroyés” … par la colère de dieu. »
____

Un extrait d’un documentaire sur les baobabs :

Tirée de la série de documentaires de la BBC « Planète Terre » diffusé sur Arte en 2008.

Catégories :Baobabs
  1. gilougarou
    12 mai 2009 à 09:32

  2. 12 mai 2009 à 13:14

    Bonjour gilougarou,

    le premier arbre des Dom-TOM à rejoindre la forêt des remarquables,
    il est tellement imposant ce baobab… qu’il vous laisse sans voix !

    et ce n’est que le début…

  3. 12 mai 2009 à 14:25

    Chaque branche est un arbre à elle seule… Fascinant !

  4. 12 mai 2009 à 15:08

    Incroyable ! Je n’en ai jamais croisé d’aussi gigantesque !

  5. 12 mai 2009 à 15:19

    Bravo, et merci à eux de nous le faire découvrir, merci à toi pour ta perpétuelle recherche, un sacré travail, j’irais bien m’étendre à l’ombre de ce très beau baobab.

    soigne toi bien amitié

  6. 12 mai 2009 à 18:12

    Bonsoir Booguie,

    tu as raison, qu’il doit être bon de se mettre sous son ombre…
    j’espère que Sev & François nous ferons découvrir d’autres arbres insulaires !

  7. gilougarou
    12 mai 2009 à 18:55

    Ce qui est bien c’est que tu colles à l’actualité en plus !
    Chapeau bas !

  8. 12 mai 2009 à 19:05

    … toujours rester sur la vague…

  9. Sisley
    12 mai 2009 à 20:06

    Quelle ampleur, un monument végétal ou plutôt un château d’eau !!

    D’après une émission j’ai entendu quelqu’un citer un conte ou légende qui parle du baobab comme étant un véritable relais entre la terre et le ciel, ses racines maintiennent le sol et ses branches accrochent les nuages.

    En tout cas je suis partant pour d’autres expéditions.

  10. Sisley
    12 mai 2009 à 20:22

    Au fait je viens d’apprendre que les iles de Mayotte contiennent uniquement le baobab africain ‘andosonia digita ‘; dommage car Madagascar n’est pas si loin et elle compte les 7 autres espèces.

    Enfin, on peut s’estimer heureux d’avoir des nouveaux reporters correspondant de cette zone francophone, peuplée de vieilles reliques.

  11. 12 mai 2009 à 20:37

    Salut Sisley,

    trop bien d’avoir des reporters arboricoles dans l’océan indien !
    à l’occasion on repartira avec eux découvrir d’autres vieux arbres mahorais

    je dois t’avouer que je cherche des reporters pour tous les Dom-Tom… comme notre pays a la chance d’avoir des départements sous les tropiques, on va varier les plaisirs et les découvertes ! Ça me plairait assez de découvrir ces arbres immenses de forêt tropicale humide en Guyane… les araucarias en Nouvelle Calédonie…un vieil autera’a de Tahiti…

  12. Aimé Le Lann
    6 juin 2009 à 17:51

    Il me donne des complexes ! Qu’en pense-t-elle la compagne du gars ? J’ai beau me laisser vieillir mes muscles refusent d’aller au delà de ce qu’ils sont ! Bah ! ils sont tout simplement plus fort que nous… Seul l’amour de Krapo pour eux s’en approche (par la force, pour la taille…?) Aimé.

  13. mkiki
    29 avril 2010 à 23:02

    Quelques beaux spécimens sur la plage de Sazili au sud-est de l’île.
    http://picasaweb.google.com/arbres.remarquables/BaobabsMayotte#5465662378541073858

  14. 30 avril 2010 à 15:05

    Bonjour et bienvenue dans la forêt mkiki ,

    merci pour ces nouvelles photos de baobabs, celui qui est posé devant l’océan est vraiment superbe (photo 4/9) mais on n’est pas en reste avec les autres !

    Le blog est collaboratif, alors si tu souhaites nous faire découvrir quelques arbres, tu es le bienvenue et je publierai photos & mesures avec grand plaisir.

  15. Yanick
    7 septembre 2011 à 13:48

    Ça vous dirait de grimper dans un baobab de Madagascar ?
    http://www.360cities.net/image/madagascar-andavadoaka-baobab-forest#161.18,12.82,110.0

  16. Yanick
    21 octobre 2011 à 13:10

    Une petite info sur les 2 espèces de Baobabs présentes à Mayotte:
    http://www.inecoba.fr/poster/mayotte_web_2010.pdf

  1. 7 juin 2010 à 20:39

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s