Accueil > Europe, Poiriers > Vieux poiriers, Mainzweiler (Allemagne)

Vieux poiriers, Mainzweiler (Allemagne)

Explorateur infatigable du nord-est, Sisley nous propose une petite virée en Allemagne. Encore une fois, il retrouve de vieux poiriers, à croire qu’il existe un lien secret entre lui et ces anciens fruitiers… “Petite excursion en Sarre, après maints heures passées à étudier le territoire germanique frontalier, je décide de lever l’ancre pour le village du gros poirier (Mainzweiler).”

“Arrivé sur place, commence une recherche effrénée. Avec une petite indication, je finis dans un champs et j’arrive à enfin repérer le seigneur des lieux. Un poirier énorme mais pas aussi haut que prévu, 12 mètres au lieu de 18. C’est pas grave avec ses 3,80 mètres de circonférence, il a tout d’un noble fruitier !”

“Port étalé, bonnes proportions, emplacement dominant le bourg. Je tombe sur le propriétaire et je lui explique qu’il est face à l’un des plus gros du département, à son tour, il me dit que l’arbre est marqué et bien surveillé. Il lui dispose de l’herbe autour du tronc en guise de fertilisant.”

“Très satisfait, je le quitte en pensant à tout ce que ça représente… 200 ans d’histoire !”

____

“Décidant de rejoindre la voiture par un autre chemin je cumule la chance pour rencontrer un autre confrère fruitier qui lui aussi dépasse les 3 m de tour, un peu plus grand avec 13 m et également un age avancé de plus de 150 ans. Que du bonheur ces vieux fruitiers !”

“Cette région nous réservera encore bien des surprises !”

Et bien Sisley, je n’en reviens pas ! Comment fais-tu pour retrouver d’aussi vieux poiriers ? Bon je dois avouer que par ici c’est plus facile trouver un chêne truffier que des poiriers… et là je t’envie secrètement… Les deux sont splendides et ont vraiment un très beau port, c’est pas mal en fait ces excursions en Allemagne, je comprends maintenant pourquoi tu voulais nous faire découvrir l’autre côté de la frontière ; merci pour les découvertes.

Catégories :Europe, Poiriers
  1. 27 avril 2009 à 15:49

    magnifique!!! j’aurai aimé savoir la production annuelle du vieux fruitier ; le plus beau dans l’histoire c’est toutes les bouches qui l’a régalé🙂

  2. 27 avril 2009 à 16:18

    Bonjour Natsu,

    dingue la taille de ces poiriers ! En deux siècles combien de kilos de poires ?
    En tarte, en compote et en eau-de-vie… Comme c’est un arbre protégé, il y a fort à parier que les allemands récupèrent les fruits pour multiplier cette ancienne variété, longue vie au poirier !

  3. Sisley
    27 avril 2009 à 21:30

    Deux poiriers de plus !

    Et oui c’est vrai que par chez moi on en trouve encore de gros champêtres.
    Pour l’instant j’en ai rencensé une dizaine et bon nombre un peu moins volumineux dans les vergers ou en isolé aux limites des villages.

    Je me plais toujours a imaginer les poiriers du Herefordshire en Angleterre où parait-il des sujets de 6 m de tour existeraient !!

    Tu dis m’envier, mais tu le feras surement quand j’enverrai le baron poirier un de ces quatre !

  4. 27 avril 2009 à 23:08

    Je n’ai, je crois, jamais vu de fruitier ayant plus de quelques décennies. Pas sûr qu’ici, dans l’ouest, on puisse en voir de si vieux. J’espère qu’en effet ces vieilles variétés ont des protecteurs qui leur donnent des rejetons… Le Baron poirier ? C’est pour bientôt j’espère…

  5. 27 avril 2009 à 23:54

    Salut Hacène,

    (re)découvrir d’anciens fruitiers implique préservation et multiplication,
    il faut sauver et diffuser ces espèces surgies d’un passé lointain !

    Le jour où tu en croiseras de vieux spécimens, tu verras c’est impressionnant, ils n’ont pas la même structure que les autres feuillus, comme les châtaigniers qui nous ont nourri, les fruitiers sont de vrais compagnons familiers dans les campagnes.

  6. Sisley
    28 avril 2009 à 09:02

    Un beau spécimen à Varenqville (seine maritime ) je pense aussi qu’il a deux siècles, mais pas plus d’infos.
    http://patrick.cuvillier.fr/v/Arbres-remarquables-de-France/Haute-Normandie/album50/Poirier_3_Route_Ste_Marguerite_Varengeville_sur_Mer_Seine_Maritime.jpg.html

    Également intriguant, quasi pas de données pour celui-ci.
    Plouguin, Rest (Finistère)

    Mais le bouquet « était » (au passé malheureusement) à Barenton.
    21 m/ C: 4,50 m/ variété ‘Rouge de Vigny’ tombé en 99′

    Je persuadé qu’a l’ouest on trouve de beaux fruitiers centenaires.
    Surtout la Normandie et les pays de la Loire.

  7. 28 avril 2009 à 14:05

    Salut Sisley,

    toujours aussi impressionnantes ces photos !
    Bon alors : j’ai contacté deux personnes sur Plouguin dans le Finistère,
    et contacté la mairie de Varengeville sur Mer…
    Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre en croisant les doigts…

  8. Sisley
    2 mai 2009 à 23:16

    Un jour prochain je leur rendrai visite, car malgré les exemplaires locaux en Lorraine, j’ai un fort pressentiment sur ce qui est à découvrir dans ces contrées ! Une femme de la maison du cidre me tient au courant si elle retrouve une photo du poirier de Barenton.

    D’ailleurs il faudrait que je prenne contact avec Patrick Cuvillier, il doit vraiment posséder un tas d’infos au niveau national.
    Le seul point qui m’a déplu c’est qu’aucune des photos ne présente un arbre avec une personne. Mais sinon le reste est vraiment un sacré boulot.

    Chapeau bas !!

  1. 7 juin 2010 à 21:57
  2. 19 juin 2010 à 12:11
  3. 15 octobre 2010 à 03:10
  4. 18 décembre 2010 à 18:53

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s