Accueil > Europe, Tilleuls colosses > Vénérable tilleul, Marchissy (Suisse)

Vénérable tilleul, Marchissy (Suisse)

Petite excursion en Suisse pour le lundi de Pâques. Agnès m’a fait parvenir des photos du tilleul à petites feuilles qui se trouve sur la commune de Marchissy, pas loin de chez elle… Un des plus gros arbres suisses (voir la plaque, ici).

“C’est un arbre remarquable avec de belles dimensions (circonférence de 10,45) ; et son âge est probablement identique à la tour de l’église qui fut construite en 1380 !”

“J’ai eu la surprise de découvrir une sorte de visage dans un ‘médaillon’ et une sorte de ‘dragon volant’ dans cette arbre magnifique, c’est vraiment surprenant, En effet, avec les feuilles ces phénomènes sont plus difficiles à observer.”

Merci pour la découverte de cet ancêtre Suisse, assurément un arbre remarquable ! Tes photos dans la neige sont superbes, et le petit dragon trouvé dans les branches lui donne un petit côté mystérieux, qui me plait bien… A bientôt pour la découverte des gogants suisses.

le 7 juillet 2005, par Elisabeth Chardon :

L’arbre vénérable aurait été planté près de l’église au XIVe siècle. Il marque tant l’identité de la commune que celle-ci a choisi une efflorescence de tilleul pour ses armoiries.

Encore un vétéran qui ne peut – ou ne veut – avérer son âge!  Ces histoires d’arbres séculaires rappellent les vieillards du Caucase dont l’âge, impossible à vérifier dans un état civil, était systématiquement exagéré. Sans doute parce qu’il y a un moment où, humain ou arbre, vous rentrez dans la légende et que ni les comptes d’épiciers ni même les techniques modernes de datation ne peuvent vous concerner. C’est le cas donc du tilleul de Marchissy. Au pied du Jura, en montant vers les sapins du Marchairuz, il vaut la peine de s’arrêter un moment sur le banc un peu poisseux installé sous son ombrage. Loin du stress urbain.

Sous l’arbre, vous pourrez lire une plaque posée le 1er août 1990 par la commune. Il y est écrit qu’il s’agit d’un tilleul à petites feuilles, que sa circonférence est de 10,45 mètres, son diamètre de 3,4 mètres. Et qu’il est «probablement contemporain de la tour de l’église (1380)». Est-ce toujours la version officielle, avons-nous demandé au syndic, Jean-Louis Humbert, après voir lu qu’il y avait eu à l’époque désaccord entre deux expertises ? «Oui, bien sûr», nous a-t-il répondu. Et de préciser qu’on a retrouvé dans les archives genevoises trace de deux tilleuls à l’époque de la construction de la tour de l’église. On en a déduit que ces deux arbres avaient dû être plantés au milieu du XIVe siècle et que seul l’un d’eux avait survécu.

Il s’agirait aussi du «plus gros arbre de Suisse après celui de Linn». Ce doyen argovien est aussi un tilleul, dont la circonférence serait supérieure d’une vingtaine de centimètres à son cousin vaudois. Le tilleul qui, justement, se dit en allemand «Linde» et en suédois «linn», ce qui valut son nom au plus célèbre des botanistes, Carl von Linné (1707-1778). Le père de ce classificateur avait en effet adopté le nom de Linneaus par allusion à un vieux tilleul de son jardin.

Sous le tilleul de Marchissy, on peut rêver en portant le regard au loin, en direction du Léman et des Alpes. Ou observer les minuscules vies qu’abrite le tronc moussu, le lierre qui y grimpe, les petites toiles d’insectes qui meublent ses anfractuosités. On peut s’émerveiller aussi devant une grosse branche apparemment creuse, et pourtant encore bien vivante, la sève passant dans le bois le plus récent, sur les bords, pour aller nourrir le frais feuillage.

L’arbre est si lié à l’identité de la commune que, depuis près d’un siècle, c’est une fine efflorescence de tilleul qui sert d’armoiries à Marchissy et que la place principale a été baptisée place du Tilleul. Il est donc soigné comme un vénérable vieillard; une béquille de métal soutient une de ses branches. Mais on a aussi songé à sa succession; à quelques mètres de là, la commune a planté une botte de cinq jeunes tilleuls. Il y a de fortes chances pour que le tilleul de Marchissy soit né de ce genre de culture autrefois fréquent qui consiste à créer un seul arbre fort et vigoureux avec la réunion de jeunes pousses.

Catégories :Europe, Tilleuls colosses
  1. Sisley
    13 avril 2009 à 23:44

    ô vénérable tilleul,
    Toi qui connait le monde d’autrefois,
    Raconte moi ton histoire qui pour moi,
    Semble si dense et lointaine !

  2. 14 avril 2009 à 02:38

    Salut Sisley,

    merci pour tes mots…
    un tilleul vénérable caché au cœur des montagnes suisses

  3. 14 avril 2009 à 18:56

    Quel splendeur cet arbre encore Krapo ! Et merci de nous offrir d’aussi belles photos. Je n’ai guère le loisir de me déplacer pour découvrir autant de merveilles de la nature alors je me « rince l’œil » chez toi ! La région parisienne est surtout spécialisée dans le béton😦

    Amicalement, Isa
    P.S : Étonnant le dragon volant !!!

  4. 15 avril 2009 à 15:37

    Bonjour Isa,

    bien content d’apprendre que tu viens te ressourcer par ici…
    si tu veux je te fais passer une liste de vieux arbres vers chez toi
    si… quelques uns ont survécu au béton et à l’urbanisation.

    à bientôt

  5. Aimé Le Lann
    17 avril 2009 à 15:53

    Agnès de la famille des arbres…bravo ! impressionnantes photos…
    La branche basse des 3 dernières me rappellent les jolies libellules qui volaient et paradaient habillées de jolies couleurs et d’un bruissement léger, si léger… dans les belles prairies où ruisselait une eau claire… Oh ! souvenirs ! qu’il est doux de me les rappeler…

    Aimé qui nage, nage dans… devinez ?
    Douceur et puissance en somme.

  1. 6 juin 2010 à 22:38
  2. 7 juin 2010 à 20:40
  3. 20 janvier 2011 à 11:13

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s