Chêne liège, Montagoudin (Gironde)

En commentaire sous le chêne à Guillotin,  une invitation pour découvrir un des plus vieux chêne liège de France… Je prends illico contact avec Francis, et il me transmet rapidement les photos qui suivent. L’arbre a planté ses racines à flanc de talus, à Montagoudin, une petite commune de Gironde (clic les photos).

Un vieux chêne liège qui mesure 25 mètres de haut, et affiche 5,80 m de circonférence !

Merci pour les photos Francis, c’est une sacrée découverte : un très bel arbre, quelle stature ! C’est toi à côté en tout petit ? Ce serait intéressant de mesurer l’épaisseur de liège, pour comparer avec celui de La-Londes-Les -Maures (25 cm de liège). Francis est correspondant de presse, il va bientôt écrire un article sur ce chêne ; et une fois publié, il pourra surement nous en dévoiler un peu plus…
___

Mise à jour le 19/02 : article écrit par Francis Virepinte, paru dans la presse régionale.


A Gonneville dans la Manche, un chêne-liège encore plus imposant, voir ici.

38 réflexions sur “Chêne liège, Montagoudin (Gironde)

  1. Très bon jeu de mots Bonsai !

    C’est vrai que compte tenu de sa position au bord de la route, on peut craindre que les fondus du risque zéro se mettent en tête de le couper…
    Ce serait vraiment dommage, il est si beau ! Et puis, j’aime bien ces chênes qui offrent un matériaux si agréable à travailler… A l’occasion d’un séjour en Corse pour apprendre la plongée, j’ai séjourné pendant une semaine dans un camping où l’on dressait les tentes au milieu d’un bois de chênes liège. La cohabitation fut très agréable, et on a sculpté des petits objets le soir dans l’écorce offerte… Que de bons souvenirs ! Mais je n’ai pas de photos malheureusement…

  2. Bonjour Lucie,

    c’est marrant mes souvenirs de chêne liège remontent eux aussi, à des vacances en Corse quand j’étais petit, à Porto Vecchio,j’aimais bien ces arbres moelleux, comme toi on sculptait des petits trucs, des bateaux miniatures qu’on faisait descendre dans les rivières, j’en avais ramené avec moi pour montrer cette écorce à l’école…

    De bons souvenir, bonne journée

  3. Sisley

    Incroyable découverte, il ne me reste plus qu’a remercier Francis pour cette généreuse trouvaille.
    5,80 m, il doit sans doute figurer parmi les plus gros de France. D’après la photo la mesure a du être acrobatique sur ce chêne de talus !

  4. Bonjour Sisley,

    tu as vu cette découverte, incroyable !
    Il est vraiment superbe, posé sereinement à flanc de talus.
    lorsque Francis aura fait paraitre son article dans la presse,
    il nous en dira un peu plus sur l’histoire de ce chêne plus que centenaire,

    à plus l’ami

  5. Francis Virepinte

    Précision supplémentaire ce n’est pas moi sous le chêne, mais la personne présente mesure 1m54, alors quelle est la hauteur ? Autre précision, je domine toute la vallée de la Garonne et par temps clair je peux apercevoir les premiers contreforts des Pyrénées (200km). Les deux dernières tempêtes n’ont pas eu raison de moi, pourtant je suis en première ligne.

  6. Franci Virepinte

    Son épaisseur de liège est d’une bonne vingtaine de centimètre, il faudrait être équipé pour mesurer exactement, mais c’est sur il a bouchon le Monsieur…

  7. goujon

    salut krapo arboricole, effectivement c’est un bel arbre qui domine le talus. En regardant la photo de plus près, j’ai envie d’arracher le lierre qui enserre l’arbre, c’est con mais j’ai l’impression de délivrer l’arbre.

  8. Sisley

    Pour ce qui est du lierre, il n’est pas nécessaire de l’enlever, en plus dans ce cas de figure l’arbre à un houppier suffisamment imposant pour ne pas être gêné.
    Et il faut savoir qu’en enlevant des lierres de quelques années, on risque d’exposer le tronc dépourvue de lumière toute cette période à d’éventuels coups de soleil, même si l’écorce de liège est relativement protectrice.
    Voilà

  9. Sisley

    Un crème protectrice pour écorce de chêne ? Ça m’étonnerais
    En fait le mieux est de laisser le lierre et si jamais on est amené à l’enlever, il faut alors le faire progressivement sur plusieurs années. C’est à dire qu’on le libère d’une partie et de la sorte il va se réhabituer petit à petit.

  10. petit colibri

    Bonjour sisley, je plaisantais au sujet de la crème solaire, j’aime bien taquiner. Par contre j’apprécie beaucoup ce site et les photos que tu y publie. Je suis une passionnée des vieux arbres, je leur trouve un coté magique et irrationnel.
    Un Salut a toutes les « vieilles branches »

  11. Sisley

    Si je me tiens à ces infos, le chêne de Montagoudin est bien un des plus gros chêne liège de France. Moi qui pensais que celui du pas du cerf avait 8-9 m de C, je suis loin du compte, enfin ce sont quand même de vrais reliques !
    Voici les autres :

    « Beau chêne-liège du Pas du Cerf (9 fois centenaire, hauteur 18 m. circonférence 5,20 m). Route pittoresque de La Londe à Collobrières. » sur
    http://www.leguide-paca.com/villes/var/la-londe-les-maures/index.html

     » Son âge est estimé à près de 300 ans.
    Sa circonférence fait 5,60 mètres à 1 mètre du sol,
    sa hauteur près de 20 mètres et son diamètre 1,80 mètres à 1 mètre du sol. »
    sur : http://www.reynes.fr/html/chene.htm

            1. Yanick

              Oui, j’ai regardé c’est même pas à 10km.
              Et ça y est elle m’a promis d’y aller mais pas tout de suite là elle part à Super Besse. Faut que je regarde si j’ai pas quelques arbres cachés par là-bas !!!

  12. JF Larché

    Bonjour,

    bravo pour la découverte. Je ne vois pas très bien son allure générale, il me semble être âgé d’environ 200 ans…Si vous faites un article sur ce sujet, envoyez le aux Cahiers de l’Entre-deux-Mers pour le faire paraitre : (mail supprimé)
    Merci

  13. gael56

    slt,

    très beau chêne liège, mais je préfère celui de la londes car il n’est pas a proximité de la route. Le chêne de la londe est une vrai merveille, on comprend mieux en voyant ces photos ce que veut dire « arbre remarquable », vénérable, patrimoine naturel,…. j’irai faire un tour cet été pr voir celui de montagoudin et de la londe et j’en profiterai pr prendre sa circon,… plus de 800 ans d’histoire pr moi rien qu’en voyant les photos de la londe c’est le plus beau de France avec celui de mauleon.

  14. Bonsoir Gaël,

    Pas facile de se mesurer à celui du Pas-du-Cerf, mais c’est tout de même un très beau chêne liège ! Et puis finalement les vieux spécimens sont assez rares en France, et le seul autre ‘gros’ exemplaire que je connaisse se trouve dans les PO : http://www.reynes.fr/html/chenegrd.htm

    Et c’est avec plaisir que je publierais à nouveau sur celui du Pas-du-Cerf, avec cette mesure de circonférence tant attendue.

    bonne soirée

  15. gael56

    slt,

    merci pr le lien krapo, celui ci est pas mal du tt mais moins de charme que la londe. L’age doit faire la difference car celui de montagoudin et de reynes st beaucoup plus jeune, je pense. J’avais pas vu, Sisley a mis sa circon et il trouve 5,2 m pr 900ans alors que montagoudin 5,8 pr 300 ans. J’ai quand meme un doute.

    a bientot.

  16. Ping : Merci à vous tous ! « Krapo arboricole

  17. Ping : Chêne de l’Abbaye de l’Escaladieu, Bonnemazon (Hautes-Pyrénées) « Krapo arboricole

  18. Ping : Index pour les chênes « Krapo arboricole

  19. Ping : Chêne-liège remarquable, château de Gonneville (Manche) « Krapo arboricole

  20. Ping : Le cèdre du château de Beauséjour, Gironde-sur-Dropt (Gironde) « Krapo arboricole

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s