Accueil > Hêtres, Houx > Hêtres et houx centenaires, en forêt de Saint Sauveur le Vicomte (Manche)

Hêtres et houx centenaires, en forêt de Saint Sauveur le Vicomte (Manche)

Petit tour par la forêt de Saint Sauveur le Vicomte dans la Manche. Le département compte parmi les moins fournis en forêts mais possède le plus grand nombre d’arbres, car le nombre de haies de bocage se compte en dizaines de kilomètres. Quand les feuilles tenaient par milliers aux branches, j’ai eu la chance de me déplacer dans cette zone boisée pas très grande, mais pas pour autant pauvre en spécimens hors du commun.

C’est entre les chênes, hêtres, charmes, houx et fougères que vivent une dizaine de ligneux très respectables. Un groupe de trois hêtres bicentenaires à l’entrée ouvre la marche. (Mensurations des trois hêtres : hauteur > 24 m ; circonférence : 3,90-4,10 m ; âge > 200 ans) ; vient ensuite un bel arboretum, dont je n’ai pas de photos, composé entre autre d’espèces nord américaines.

Puis plus loin dans les bois au cœur d’une parcelle en replantation se tient tranquillement un très beau houx qui toise de haut les jeunes chênes à son pied. Pour cette espèce les dimensions en diamètre de tronc sont très largement au dessus de la moyenne. Les plus haut houx recensés en France ont été mesurés à 25 m de hauteur et peuvent avoir une circonférence de 2,50 m.

Mensurations du Houx : hauteur > 12,5 m ; circonférence de 1,60 m ; âge: > 120 ans. Bien d’autres remarquables peuplent l’endroit, mais je n’ai pas eu le temps de plus m’y attarder. C’est l’inconvénient d’être en visite de groupe, il faut respecter le planning. J’abandonne donc sans les voir deux autres houx de 16 m, et quelques beaux hêtres.

Merci pour le reportage Sisley, je n’avais jamais entendu parler de cette forêt auparavant, les trois hêtres qui ouvrent la marche ont vraiment une fière allure ; mais c’est surtout le houx qui impressionne ! Plus de 12 mètres de haut et une circonférence plus qu’honorable pour cette essence.

Publicités
Catégories :Hêtres, Houx
  1. 11 janvier 2009 à 04:46

    Elle me semble très agréable cette petite forêt de chênes, hêtres, charmes, houx et fougères. Comme il doit être bon de s’y promener…
    merci pour la balade Krapo

    mes amitiés
    ~Bonsai~

  2. 11 janvier 2009 à 13:09

    Bonjour Bonsai,

    oui ça m’a tout l’air d’une petite forêt sympathique,
    mais encore une fois, il faut remercier Sisley qui,
    généreusement nous offre tous ses trésors arboricoles.

    Au fil de l’année, il est devenu un reporter arboricole précieux.

    A bientôt

  3. 11 janvier 2009 à 15:08

    Pour une fan de houx et de hêtres comme moi, ça donne envie !
    Sinon, je devrais pouvoir bientôt te faire parvenir des photos de notre séjour à Bercé, le temps que mon homme les « retravaille »… Il y inscrira sa signature, comme à son habitude, si cela ne pose pas de problème…

  4. 13 janvier 2009 à 11:47

    Salut Lucie,

    ainsi tu es passée voir ce houx centenaire, et les vieux hêtres ;
    de beaux spécimens normands. Lorsque j’irais en Bretagne, j’essaierais de rendre visite à un houx plus que centenaire, résidant au milieu d’un bois de pins, il est splendide ! Et le lieu-dit s’appelle « la vallée des génies »…
    Tout un programme !

    à bientôt

  5. Pest
    10 septembre 2017 à 16:50

    Vous ne verrez probablement plus jamais les arbres dont vous parliez. La forêt à été saccagée. La route forestière de l’ancien chalet a été refaite, et tous les gravats ont été bénnés sauvagement sur les vieux talus pleins de mousse.
    La majeure partie des hêtres pluriséculaires qui bordent le chemin a été marquée pour être abattue.
    Un nombre important d’arbres a subi des mutilations probablement irréversibles de la part des engins de chantier, dont plusieurs hêtres majestueux qui ont eu des grosses branches charpentières brisées, à une telle hauteur qu’on se demande si ça n’a pas été fait exprès. Certains n’étaient même pas destinés à être abattus prochainement. Sans doute les maladies occasionnées par ces blessures serviront-elles de prétexte pour terminer le massacre dans quelques années.
    Aujourd’hui la promenade dominicale s’est transformée en cauchemar.
    Nous essayons de trouver des renseignements au sujet de ce crime et de savoir si d’autres personnes aussi choquées que nous ont l’intention de s’élever contre ce scandale.

  1. 8 juin 2010 à 14:48
  2. 28 janvier 2011 à 13:27

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s