Thé des centenaires

.

Cette boisson, connue depuis l’antiquité,
est un des meilleurs dépuratif qu’il soit.

Composer un mélange de feuilles séchées de frêne et de feuilles séchées de cassis ; à raison d’un volume de cassis pour 5 volumes de frêne.

Faire infuser une poignée de ce mélange durant une dizaine de minutes, filtrer et servir avec du miel.

Les feuilles de cassis se récoltent à la mi-juin, celles du frêne à la mi-août.
Faire sécher les feuilles à l’abri de la lumière, dans un endroit sec et aéré.

La théière “Aladin” qui illustre l’article est d’Hélène Sellier Duplessis, une céramiste de talent, présentée sur Arts Céramistes, voir ici.

3 réflexions sur “Thé des centenaires

  1. Je l’ai trouvé sur un marché elfique !
    Pour goûter à ce thé, les ingrédients sont disponibles chez tout bon herboriste, à consommer l’hiver, réputé pour éliminer les toxines de l’organisme ; et à fortiori favorise une longue vie…

  2. Ping : La suite de l’index… « Krapo arboricole

Les commentaires sont fermés.