Accueil > Des contes > Le coeur du tilleul…

Le coeur du tilleul…

Il était une fois, à la lisière d’une forêt…
Plusieurs arbres rassemblés qui avaient engagé une conversation sur ce qu’ils aimaient le plus au monde.

Un jeune bouleau élancé et argenté était parmi eux, il se balançait continuellement et chantait : “le printemps, le printemps !”.

Un vieux chêne tout noueux murmura : “c’est l’orage que j’aime le plus ! Je peux me battre avec lui ! L’orage, croyez-moi, c’est notre maître à tous”.

Un jeune mélèze dit que c’était les étoiles qu’il préférait et un hêtre célébra en chuchotant les secrets de la nuit.

Au milieu d’eux s’élevait un tilleul. Tous le regardaient étendre généreusement ses branches et écouter les abeilles qui bourdonnaient parmi ses fleurs et ses feuilles en forme de cœur. “Moi, celui que j’aime le plus, c’est l’homme” dit le tilleul.

“L’homme ?” cria le hêtre, “frère tilleul, ça je ne le comprends pas !”

“L’homme !” Dit le mélèze en s’adressant au sapin.

Pas possible, grommela le chêne, comment peut-on préférer l’homme ?

Tous les arbres se détournèrent du tilleul qui cessa de parler et se remit à écouter les abeilles. Le tilleul se disait : “Ils ne me comprennent pas, ce doit être quelque chose en moi qui me lie aux êtres humains ; je vais aller vers eux !”. Et, dans la nuit, il quitta la forêt, traversa champs et prairies et parvint au village où il perçut des lumières et des voix d’hommes. Il s’installa sur une place libre où il enfonça ses racines, et il attendit.

Le matin vinrent des enfants du village qui chantaient et qui sautaient ; quand ils virent le tilleul, ils crièrent “Là ! jouons là !” et ils formèrent une ronde fantastique autour de l’arbre.

“Demain, cher tilleul, demain nous reviendrons !” Crièrent-ils, puis ils rentrèrent en courant à la maison.

Vers midi, des jeunes gens et des jeunes filles revinrent des champs, et ils se reposèrent à l’ombre de l’arbre ; “ici, nous avons un splendide espace pour danser, juste sous le tilleul. Nous nous réunirons ici chaque jour de fête, et nous nous amuserons bien” dirent-ils ; et ils commencèrent à chanter. Le tilleul les entendait encore alors qu’ils étaient déjà loin.

Une vieille maman arriva avec une corbeille dans les bras : “Mais…tu fleuris déjà, tilleul ! Demain je viendrai cueillir quelques fleurs, ça fera une bonne tisane pour l’hiver”.

Le soir, arriva un voyageur ; c’était un poète, et il comprenait les tilleuls : “ah, si nous étions comme toi, cher tilleul…” dit-il, alors qu’il se reposait sous son feuillage ; “pleins de douceur et de générosité : tes feuilles en forme de cœur soulagent et guérissent toujours” et il se mit une feuille de tilleul à la bouche.

Maintenant, je sais ce que j’ai en commun avec les hommes sentit le tilleul, “c’est le cœur”. Et ses feuilles bruissaient de joie et d’allégresse, et il chanta et étendit silencieusement ses branches au-dessus du voyageur qui sommeillait sous ses feuilles.

Les tilleuls sont les amis des hommes ; dans les villages, sur les vieilles places de marché, dans les rues et les jardins, ils cherchent à s’en approcher. Et en retour, l’homme cherche le tilleul quand il veut partager des choses importantes avec les autres ou quand son cœur le pousse à chercher un ami silencieux, s’il veut rêver, ou faire des vers.
___

L’illustration choisie est de Sacha Poliakova. Elle fait la couverture d’un livre pour enfants “à l’ombre du tilleul” par Cécile Roumiguiere. 12€ lien Amazon, ici.

Catégories :Des contes
  1. 20 mai 2008 à 16:07

    Un très joli conte.
    @mitiés
    danae

  2. 20 mai 2008 à 20:06

    Bonjour Danae,

    merci de ta visite à l’ombre du tilleul…
    au plaisir de te lire

  3. 21 mai 2008 à 00:35

    Bonjour Krapoarboricole,

    J’aime bien ce conte sur le tilleul… cet arbre qui a du cœur. http://fr.wikipedia.org/wiki/Tilleul

    Dans ma région la Côte-Nord du Québec cet arbre est absent…il préfère la chaleur plus au sud.

    @+
    ~Bonsai~

  4. 21 mai 2008 à 09:24

    Bonjour,

    De passage chez le fidèle Bonsaï, je découvre votre lien.
    Merci pour cette magnifique histoire. Je ne pourrais plus passer sous mon tilleul sans penser à votre histoire.
    Je trouve votre blog très original et je vais vous inscrire dans mes liens. J’ai trop de choses à apprendre sur cet univers arboricole.

    Au plaisir de vous lire

    evelynej
    « Scribouille et peinturlure »

  5. 21 mai 2008 à 11:19

    Bonjour evelinej,

    sympa chez Bonsai, sa cabane au Québec…
    Je suis content de me sentir un peu « original » dans cette multitude de blogs, le tien est pas mal non plus, tu as un bon coup de pinceau ! Je te met en lien chez moi avec d’autres artistes.

    A bientôt dans la forêt,

  6. 24 mai 2008 à 19:22

    hello Krapo

    Tu dois avoir un cœur en forme de feuille de tilleul… avec toutes ces belles histoires que tu nous déniches… et j’ajouterais :

    « Si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le phœnix des hôtes de ces bois! »

    Bises
    M

  7. 9 juillet 2008 à 13:39

    Bonjour, j’apprécie beaucoup ton site.

    Je n’ai pas encore eu le temps de tout regarder mais j’ai lu quelques contes et regarder tes dessins. Ca m’a beaucoup plus. J’écris et je dessine autour des contes et de la nature. Mon prochain conte sera une parodie de Roméo et Juliette version les feuillus et les conifères. Il n’est pas encore sur mon blog, j’attends d’être contente de moi.
    Passe me rendre visite le conte sur les 3 arbres et la lune devrait te plaire, enfin j’espère…

    A bientôt,
    Marjolaine

  8. 9 juillet 2008 à 15:36

    Bonjour marjoledino,

    bien content que tu te plaise par ici, je suis passé lire le conte que tu m’as conseillé :
    http://marjoledino.unblog.fr/tag/conte-les-trois-arbres-et-la-lune/
    et quelle histoire sympathique ! Je suis pressé de lire ton prochain conte, tu as éveillé ma curiosité avec cette accroche sur Roméo & Juliette

    Je t’ai d’ores et déjà mis en lien sur mon blogroll
    A bientôt

  9. 9 juillet 2008 à 16:20

    re,

    Merci beaucoup pour ta visite et tes commentaires ! Je vais te mettre en lien mais c’est pas gagné… Il faut déjà que je trouve comment ça fonctionne… De plus, je suis embêtée, je ne retrouve plus ta page avec tes dessins (ceux en noir et blancs). A moins que j’ai cliqué sur un lien ?!

    Au secours krapo arboricole, help me please !

  10. 14 juillet 2008 à 09:28

    c’est toujours aussi bien , j’apprends beaucoup…
    jade

  11. 17 juillet 2008 à 00:30

    Salut jadelame,

    un bien joli conte que celui-ci…
    le tilleul est tellement proche de nous, il nous offre si souvent son ombre ; et l’hiver quel bonheur les infusions… Et puis, mon arbre tutélaire serait un tilleul, alors beaucoup d’affection pour lui..

    Un arbre guérisseur pour les humains, comme pour les autres arbres à qui, via ses racines’ il offre gracieusement des antibiotique pour la guérison…

    A bientôt

  12. 14 juillet 2011 à 12:49

    bonjour!
    j’ai adoré cette histoire , elle m’a beaucoup émue .
    merci
    manu67

  13. 14 juillet 2011 à 19:34

    Au plaisir..!

  14. 16 juillet 2011 à 12:57

    salut !
    tu n’as pas de newsletter? , histoire de rester en contact, je viens de lire plusieurs de tes histoires et articles . çà me plait bien .
    bonne journée manu

  15. 16 juillet 2011 à 15:43

    Salut Manu,

    pas de newsletter par ici, par contre il y a un flux RSS
    https://krapooarboricole.wordpress.com/feed/

    et puis tu verras en ce moment c’est les vacances,
    mais d’ici peu de temps ça va reprendre avec une publication quotidienne.

    à plus

  16. 8 novembre 2012 à 10:27

    Venue ici grâce à Chloé je découvre ce joli conte plein de vérité. et aussi plein d’autres textes sur les arbres fort intéressants

  17. nathalie
    11 novembre 2014 à 16:58

    quel beau conte…en êtes-vous l’auteur?

  1. 9 juin 2010 à 15:32
  2. 13 juillet 2010 à 04:46

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s