Accueil > Des mots en prose > Témoins silencieux de la succession des générations de l’homme

Témoins silencieux de la succession des générations de l’homme

John Muir - crédit photo Wikipédia.

« De tout ce dont la Nature a orné la surface de la terre, rien n’éveille plus notre sympathie, ni ne s’adresse plus puissamment à notre imagination, que ces arbres vénérables qui ont résisté à l’usure du temps, témoins silencieux de la succession des générations de l’homme, avec le destin duquel leur propre destinée présente une ressemblance si touchante, par leur naissance, leur maturité et leur déclin. »

.

John Muir (1868). Un des tout premiers naturalistes (sauveur de la Yosemite Valley), humaniste, écrivain et explorateur.

Sur son carnet de route  étaient inscrits ces mots :
« John Muir – Planète Terre – Univers »
.

Catégories :Des mots en prose
  1. 11 mai 2008 à 02:27

    Salut Krapoarboricole,

    J’aime bien le titre de cet article;

     » Témoins silencieux de la succession des générations de l’homme »

    J’ai lu la grande aventure de ce grand naturaliste John Muir sur wiki…merci pour le lien🙂

    Bon dimanche
    ~Bonsai~

  1. No trackbacks yet.

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s