Accueil > Beaux-livres, Reconnaître les arbres > Acheter une flore, identifier les végétaux

Acheter une flore, identifier les végétaux

La grande flore en couleurs de Gaston Bonnier :

C’est la bible des flores, il ne manque rien, Certes, elle est aujourd’hui un peu datée, mais cela concerne essentiellement sa présentation (1ère édition en 1887). Elle reste très complète, même si quelques mises à jour seraient nécessaires (la recherche ayant évoluée). Les clés de détermination sont très précises et font l’originalité de l’ouvrage. Elles permettent à chacun de pouvoir trouver l’espèce recherchée sans risque de se tromper. Deux tomes pour les illustrations, deux autres pour le texte, et un index. Cher mais c’est comme pour une bonne encyclopédie, il faut mettre le prix.. 385€

Du coup, je ne la consulte qu’à la bibliothèque…

Lien libraire, Amazon
(tome.1 106,40€ – tome.2 106,40€ – tome.3 76,85€ – tome.4 76,85¢ – tome.5 index 28,50¢)

___

La Flore d’Europe occidentale :

Pour les plus petites bourses (comme moi), une flore en un seul volume et pourtant un bon ouvrage, facile à emmener en week-end…
43€ lien Amazon, ici.

Présentation éditeur : aboutissement de toute une vie, celle de Marjorie Blamey, entièrement consacrée à l’illustration des plantes sauvages, cette flore constitue un outil de travail irremplaçable pour l’identification des végétaux. En effet, ce qui caractérise les dessins, outre les indéniables qualités artistiques et la finesse du rendu, c’est leur précision scientifique. Toutes les espèces importantes d’Europe de l’ouest au nord des Alpes et de la région méditerranéenne s’y trouvent répertoriées, exception faite des graminées, laîches et joncs. En pages de gauche figurent les détails significatifs des plantes permettant leur identification : fleurs, feuilles, tiges, fruits ou graines. Ces éléments sont référencés par des numéros repris dans les textes et parfois accompagnés d’astérisques renvoyant aux portraits d’ensemble de la page de droite. La plupart des illustrations, sauf exceptions expressément indiquées, sont grandeur nature.
Les textes descriptifs ont été rédigés par Christopher Grey-Wilson, des jardins de Kew, en Grande-Bretagne. Volontairement concis, ils donnent les indications essentielles de hauteur et de port, ainsi que les principaux caractères d’identification des espèces. L’habitat, l’altitude et les aires de répartition géographique sont également mentionnés. Des clés d’identification ainsi que deux index des noms communs et scientifiques ferment le livre.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 8 juin 2010 à 02:11
  2. 9 juin 2010 à 14:40
  3. 9 juin 2010 à 18:00

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s