Accueil > Divers > Kokopelli, aux semences citoyens !

Kokopelli, aux semences citoyens !

L’association Kokopelli

L’Association Kokopelli a été créée, durant le printemps 1999, pour reprendre le flambeau de Terre de Semences qui oeuvrait, depuis 1994, à la protection de la biodiversité et à la production et distribution de semences issues de l’agriculture biologique et biodynamique. Elle a pour finalité : de remettre en valeur, dans les pays Européens, une collection planétaire d’anciennes variétés pour les potagers et jardins, et de la rendre de nouveau accessible aux jardiniers… A ce jour, ce sont 2000 variétés ou espèces qui sont distribuées par l’association, dont 550 variétés de tomates, 300 variétés de piments doux et forts, 130 variétés de laitues, 150 variétés de courges, 50 variétés d’aubergines, etc. d’oeuvrer dans le Tiers-Monde à la mise en valeur de techniques d’agriculture durable par le don de semences traditionnelles ainsi qu’à la mise en place de réseaux paysans de production de semences et de centres de ressources génétiques.

Le procès de Kokopelli

L’Association Kokopelli a été assignée à comparaître auprès du Tribunal de Grande Instance de Nancy par la société Graines B.a.u.m.a.u.x. (au capital de 1 000 000 Euros) au titre d’un soi-disant préjudice commercial, pour avoir fourni à des jardiniers des graines d’ “anciennes variétés potagères [qui] ne sont plus proposées à la vente car la demande par la clientèle professionnelle ou amateur est inexistant”

Les verdicts sont tombés : l’association est lourdement condamnée :
12.000 euros pour le grainetier B.a.u.m.a.u.x.
23.000 euros pour l’Etat et la fédération des industriels de la semence

“Il faut être réaliste : les semences que défend l’association Kokopelli, étant maintenues dans l’illégalité par une volonté politique, nous ne pouvions pas gagner ce procès.” (lire l’article entier, ici)

” 75% des variétés comestibles cultivées il y a cent ans ont disparu. Les fruits et les légumes modernes ont été sélectionnés pour leur apparence, leur durée de conservation et leur forme – il faut qu’ils supportent vaillamment la mécanisation de la récolte, le transport, le stockage, et les milliers de mains de consommateurs qui vont les palper et souvent les remettre sur les étals avant de se décider pour un kilo de tomate, de courgettes ou de poires… pourtant, les variétés anciennes sont adaptées à leur terroir et poussent sans engrais, sans traitement chimique.” (Nathalie Fontrel)
source: http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/chroniques/environnement

“En France, celui qui conserve des ressources phytogénétiques n’a pas le droit de les multiplier et d’en commercialiser la semence en vue d’une utilisation pour l’agriculture et l’alimentation. Ou bien on conserve, ou bien on produit ; la loi semencière interdit de faire les deux à la fois. Résultat : plus personne ne s’intéresse à une activité qui coûte et ne rapporte rien. Or les paysans ne peuvent produire que s’ils vendent leur récolte. Quant aux semenciers, ils préfèrent déléguer la conservation de la biodiversité à l’Etat qui l’enferme dans des frigos ou des banques de gènes où elle dégénère par manque de crédits. Seuls quelques paysans et associations d’amateurs s’épuisent à sauvegarder les variétés anciennes malgré les contraintes réglementaires inadaptées aux réalités du vivant.”
source: http://www.semencespaysannes.org/index.php?rubrique_id=10

Aux semences citoyens !
Vite avant qu’il ne soit trop tard !

Signez la Pétition “libérons les semences“, et ainsi défendez votre liberté, votre patrimoine et permettez, avec l’association Kokopelli, la transmission de la biodiversité et de la fertilité aux générations futures.

_

Kokopelli le mythe

Dans certains mythes, la bosse de Kokopelli contient des graines, des plantes, des bébés, des mocassins et des couvertures, des sacs de chansons, des objets sacrés ou médicinaux, le tout étant destiné à être offert aux personnes qu’il souhaite séduire ou contenter. Tout en semant les graines cachées au creux de sa bosse, il chante et il joue de la flûte. Il insuffle, ainsi, dans les semences, le souffle de la vie. Il est le bienvenu pendant la saison des plantations de maïs et il est recherché par les épouses stériles.
Dans d’autres mythes, il parle au vent et au ciel. On entend sa flûte dans la brise de printemps, apportant la chaleur après le froid d’hiver. Il incarne donc aussi la pureté et le spirituel de la musique. Selon cette légende, Kokopelli apporte la bonne fortune et la prospérité à celui qui écoute ses chansons. Sa flûte annonce sa venue et à son départ la récolte est abondante et toutes les femmes sont enceintes.

Catégories :Divers
  1. 6 mars 2011 à 12:55

    Nouvelles de Kokopelli: mars 2011

    Kokopelli sur les expos

    Kokopelli sera présent, comme tous les ans, au Salon Primevère à Lyon les 11/12/13 mars 2011. La liste de la soixantaine d’expos, sur lesquelles nous sommes présent au printemps, est disponible sur notre site.

    Vidéos sur le site Visions de Gaïa
    http://www.visionsdegaia.fr/page/interviews
    Sur le site d’Ananda Guillet, les Visions de Gaïa, vous trouverez une nouvelle série de films d’interviews que nous avons effectués en France et aux USA depuis 5 années.
    A signaler, en particulier, l’interview de Jerry Rosman, un éleveur de porc dans l’Iowa, qui cultivait un maïs doublement transgénique (Roundup Ready et BT) et qui en nourrissait ses truies. Ses truies devinrent stériles et une année plus tard, il ferma son exploitation agricole. Ce témoignage corrobore les informations toutes nouvelles qui viennent d’être publiées récemment sur une nouvelle catastrophe sanitaire provoquée par Monsanto.
    http://www.visionsdegaia.fr/page/rossman

    Monsanto toujours dans la débacle

    Un responsable scientifique de l’USDA (ministère de l’agriculture US) vient d’envoyer une alerte urgente à Tom Vilsack (ministre de l’agriculture US et grand copain de Monsanto, d’ailleurs, mais c’est un pléonasme) à propos d’un nouvel agent pathogène dans le soja et le maïs génétiquement monstrueux Roundup Ready, qui pourrait être responsable du taux élevé de stérilité et d’avortement spontanés chez le bétail des USA. Un article est disponible sur le site d’Alter-Info et l’article original de Mae-Wan Ho est disponible sur son site. L’article original du Professeur Huber est disponible sur le site de Global Research au Canada.

    Des ouvrages pour ne pas sombrer dans la narcose
    – Qui a tué l’écologie ? de Fabrice Nicolino est sous presse. « Ce livre va faire mal, parce qu’il décrit ce qu’est devenu le mouvement écologiste officiel, celui des salons dorés, des petits-fours, des photos de groupe devant les palais officiels. Ce livre va faire mal, parce qu’il révèle pour la première fois l’histoire, les histoires, les coulisses. On peut donc le lire comme un roman vrai, un polar implacable, rempli de personnages aussi étonnants qu’Anton Rupert, l’un des véritables fondateurs du WWF International. Mais l’acte d’accusation vise bien au-delà la «bande des quatre» qui s’est autoproclamée représentante de la société française. Et qui a décidé de se soumettre aux ruses et risettes de l’État français, Nicolas Sarkozy, Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet en tête. Certes, il exist e de nombreuses différences entre le WWF, Greenpace, la Fondation Nicolas Hulot et France Nature Environnement (FNE). Ce document rend à chacun ce qui lui appartient. »
    http://www.decitre.fr/livres/Qui-a-tue-l-ecologie-WWF-Greenpeace-Fondation-Hulot-France-Nature-environnement-au-service-de-l-Etat.aspx/9782918597254

    – Collection Liberterre. Bravo Fabrice: cela nous rappelle quelques articles publiés par Dominique Guillet sur l’arnaque du réchauffement climatique anthropique – réchauffement passé dans les oubliettes de l’histoire – dont toutes ces organisations avaient fait leur fer de lance. Cependant, n’oublions pas que les psychopathes déments et criminels sont toujours en place. Nous annonçons la parution prochaine d’un ouvrage de John Lash « La chasse aux prédateurs est ouverte! ». N’est-ce pas un sujet brûlant d’actualité? Car, de nos jours, la valse des prédateurs (et des prédatrices…) va bon train. Mais il reste encore beaucoup de ménage de printemps à effectuer.
    http://www.liberterre.fr/metahistoire/contraviolence/chasseouverte.html
    En attendant la vraie révolution des rues, la Collection Liberterre vous propose un autre ouvrage de John Lash « Le Paradis Reconquis: Révolution Enthéogénique et Transmutation Planétaire » ce qui est un autre sujet tabou car les psychopathes préfèreraient nous maintenir dans un enfer toxique de substances de synthèse et de contamination.
    http://www.liberterre.fr/boutic/bou_list.cgi?pg=1&codefam=ouv&codesfam=ouvra&lang=

    Notre poison quotidien: le nouveau film de Robin
    C’est la « soupe à la grimace » pour tous les empoisonneurs patentés qui ne peuvent plus nous empoisonner, en toute quiétude, avec la bénédiction des Autorités.
    Après « Le Monde selon Monsanto », Marie-Monique Robin nous présente son nouveau film: « Notre Poison Quotidien ». Il passe le 15 mars 2011 sur Arte. A ne pas manquer.
    http://notre-poison-quotidien.arte.tv/

    Dans la série des prédateurs patentés: Le Fenech, le Momagri et la Miviludes
    Cela fait des années que nous dénonçons les agissements de ce think-tank du nom de Momagri. Nous signalons à nos lecteurs et lectrices que Mr. Le Fenech (réputé pour ses nombreuses casseroles – mais c’est un mode de vie chez les psychopathes), l’un des membres fondateurs du Momagri, a lancé une mise sous surveillance des salons bios (le premier étant un salon de médecines douces qui s’est tenu récemment Porte de Versailles) sans doute suite au dernier rapport délirant de la secte Miviludes (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) qui s’attaque à la nutrition et au shamanisme.
    http://www.sectes-infos.net/Georges_Fenech.htm
    Nous vous invitons à vous reporter à deux articles informant des liens de Le Fenech avec le Momagri et ses liens avec l’industrie pharmaceutique et quelques oligarques de Tunisie !!
    http://www.lepost.fr/article/2011/01/25/2382749_ben-ali-fenech-bachelot-co-et-l-arnaque-franco-tunisienne.html
    http://omnium.chez.com/lettre-info-fevrier-2011.htm

    Nous vous remercions pour votre confiance

    Association Kokopelli
    Oasis. 131 impasse des Palmiers
    30100 Alès – France
    Tél : 04 66 30 64 91

  2. Y@nick
    18 octobre 2012 à 09:21
  1. 9 juin 2010 à 16:38
  2. 22 octobre 2010 à 00:01

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s