Accueil > Horizons lointains, Inde millénaire, Portraits & dossiers > Figuier des Banyans, Ficus Benghalensis

Figuier des Banyans, Ficus Benghalensis

22 février 2008

botanique-banyan-treeAprès l’illumination sous l’arbre de la Bodhi, le Bouddha vint s’asseoir sous l’arbre Vata, afin de recevoir l’hommage de Brahma, le Créateur, père des dieux et des hommes. Brahma supplia Bouddha de ne pas garder sa découverte pour lui, mais de la révéler à l’humanité souffrante. Le Vata est le figuier des Banyans, qui doit son nom (banyan signifie marchand) au fait que les petits marchés locaux se tiennent à l’ombre de son feuillage. C’est l’arbre qui m’a le plus impressionné en Inde, de ses très grandes charpentières le banyan laisse pendre des racines aériennes qui une fois arrivées à terre, créeront de nouveaux arbres. Le plus grand spécimen , un bois à lui tout seul, fait 412 mètres de circonférence !
Modèle de luxuriance, de prolifération infinie de la vie, le Banyan est la résidence terrestre des dieux créateurs. Le Pipal et le Vata forment le couple de figuier sacré, et pour les hindous le banyan est considéré comme féminin.

Vagabondage au milieu des ruines d’Hampi, site grandiose classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Au hasard d’une promenade, un banyan vénérable ! Un arbre à vœux, vous pouvez voir les petits sacs accrochés aux racines, ils contiennent des souhaits d’indiens qui seront exaucés, lorsque la racine touchera le sol pour former un nouveau tronc.

Banyan Tree Hampi Inde

Une sacrée impression ce géant du Karnâtaka, lieu de pèlerinage pour les hindous qui lui vouent une très grande adoration. Il est d’usage de venir faire un voeux avant son mariage.

Si vous vous rendez un jour à Hampi, faites une halte au très bon restaurant “mango tree restaurant” et comme son nom l’indique, un manguier immense (le plus grand que je n’ai jamais vu) offre une ombre fraiche à toute la terrasse, un très bel endroit et la cuisine est fantastique !

Celui-ci était au centre d’un petit village perdu, accolé à un temple, sacré et ce jour-là…

Banyan Karnâtaka 1

les enfants nous ont montré comment faire de la balançoire avec l’ancien du village.

Banyan Karnâtaka 2

Envie de faire pousser cet arbre cosmique chez vous ? Des graines à faire germer, ici.

Cet article illustre le culte des arbres en Inde, et accompagne l’article sur le Ficus religiosa

  1. MOA
    23 janvier 2008 à 18:28

    Celui l je l’aime !!! Faire des voeux pour ceux qu’on aime !
    Je fais un voeu sur cet arbre l , mme de loin , c’est que ton site atteigne la taille de ces arbres et qu’il vive longtemps , longtemps !!
    Merci d’exister crapou des arbres !

  2. 1 juillet 2008 à 16:27

    Coucou Moa,

    un arbre à vœux géant, qui exauce tout…
    et puis il « dégage » énormément ce banyan,
    enfin en dessous, nous avons sympathisé avec de futurs mariés, une rencontre inoubliable cette vieille branche. Si vous allez en Inde un jour, faites un tour par Hampi, un site grandiose. L’arbre est perdu au milieu des ruines non loin de la rivière et d’escaliers taillés sur un immense cailloux.

    A bientôt par ici,

  3. gilougarou
    12 décembre 2009 à 20:45

    Finalement, qui est le plus sacr chez eux ? Le Banyan ou la vache ?

  4. 13 décembre 2009 à 23:55

    L’arbre forcément !

  5. 25 décembre 2009 à 16:13

    Suis-je bte !

    ptdr!!!

  1. 8 juin 2010 à 01:40
  2. 9 juin 2010 à 14:19
  3. 9 juin 2010 à 17:58
  4. 16 janvier 2011 à 02:12
Les commentaires sont fermés.