Accueil > Marronniers > Le marronnier de Pierrefitte-en-Cinglais (Calvados)

Le marronnier de Pierrefitte-en-Cinglais (Calvados)

En ce début d’année, Alexis nous revient en fanfare…

« Il fallait pour commencer dignement cette année 2012 un arbre susceptible de marquer les esprits, et je suis heureux car je crois bien l’avoir trouvé dans le Calvados. Il s’agit d’un marronnier, remarquable par sa taille mais surtout par son port particulier et épanoui. »

« Son existence a été portée à ma connaissance par un article paru dans le bulletin de l’association A.R.B.R.E.S. ainsi que par un inventaire des arbres remarquables de Normandie publié sur l’excellent site du Krapo Arboricole. Ce marronnier, qui mesure 6m10 de circonférence à l’endroit où son tronc est le plus fin, c’est à dire approximativement à 1m10 de hauteur, se trouve dans une propriété privée sur la commune de Pierrefitte-en-Cinglais. »

« Il me semble que parmi les gens qui s’intéressent de près aux arbres naissent des affinités particulières avec certaines espèces ; il peut s’agir d’un choix délibéré de la part de la personne, mais il m’arrive aussi de penser que parfois c’est l’arbre qui nous choisit et vient régulièrement jalonner notre chemin de sa présence. »

« C’est un peu le sentiment que j’ai avec les marronniers, et je dois dire que pour moi ces arbres se parent d’un symbolique particulière. On en plante de moins en moins et souvent ceux que l’on voit sont en ville, poussant les pieds dans le bitume et subissant de manière répétée des élagages qu’ils supportent mal. Ils sont malades en ce moment et parfois je m’inquiète, je me dis que peut-être comme les ormes à terme ils disparaîtront, petit à petit, sans faire de bruit, et que bientôt plus personne ne se rappellera d’eux et de cette formidable puissance, de cette beauté qu’ils sont capable d’offrir à ceux qui les laissent s’épanouir librement. »

-

« Aussi quand se présente devant moi un spécimen qui incarne pleinement le potentiel auquel ces arbres magnifiques peuvent prétendre, j’avoue que je suis ému, ému devant cette masse de bois qui s’étire vers le ciel et parfois replonge dans la terre, et je ne peux m’empêcher de penser aussi au spectacle que doit être la floraison d’un tel arbre. »

«Le marronnier, de même que le tilleul par exemple, la platane ou le figuier, est un arbre qui présente une propension naturelle au marcottage, ses branches avec le temps s’affaissent jusqu’à toucher terre ou elles se ré-enracinent et se renforcent. »

--

« Il est assez rare de croiser des individus qui présentent ce type de port car celui ci apparaît avec la maturité de l’arbre et nécessite que ce dernier ai pu se développer sans entraves et avec beaucoup d’espace, ce qui est rarement le cas. »

« Le marronnier de Pierrefitte-en-Cinglais en ce sens est assez exceptionnel, bon nombre de ses branches marcottent, et certaines d’entre elles, affranchies de l’arbre mère, ont pris leur indépendance et sont devenues des arbres à part entière. »

Cela m’a inspiré une pensée que j’ai trouvé sympathique (en toute modestie) et que je vous fait partager :

« À l’heure où la forêt un peu partout sur la planète se fait grignoter, le plus souvent dans le simple but de remplir un peu plus le portefeuille de certains égoïstes notoires, il est agréable, et non dénué de poésie, de pouvoir contempler cette force qui anime certains arbres dont on pourrait croire qu’ils essayent de se transformer en forêt. »

Un marronnier magnifique, merci pour ce nouveau reportage Alexis !

Je ne sais quels superlatifs employer pour décrire cet arbre marcottant de façon si spectaculaire… Un marronnier devenu une forêt à lui tout seul avec le temps, c’est beau et envoûtant.

Alexis nous avait déjà présenté un marronnier remarquable en Normandie, à voir ici.

About these ads
Catégories:Marronniers
  1. 6 janvier 2012 à 18:19

    Coucou les amis,

    je commence à me débrouiller sur Linux, mais c’est pas encore le top…
    mais je suis content mon ordi fonctionne impec et je publie à nouveau. :)

    les affaires reprennent !

    merci encore à tous ceux qui m’ont aidé pour la connexion internet !!

    promis il y a plein de reportages à venir…

    • 6 janvier 2012 à 18:53

      Oh oui envois en plein, plein; je suis en MANQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 8-O

  2. 6 janvier 2012 à 19:00

    No problemo !

    Ça risque de faire une avalanche de reportages…

    • 6 janvier 2012 à 20:03

      Même pas peur………………….des avalanches ! ;-)

  3. 6 janvier 2012 à 20:17

    Hi hi hi…… ;)

  4. 6 janvier 2012 à 22:29

    Bonsoir Alexis ,

    Tout d’Abord "Chapeau"
    Ton Récit de Valeur ,Vaut Lien de Poésie ,
    En étant bien Construit , Il est fait avec Coeur ,
    La Passion du "Chercheur " pour Tout l’Hors de la Vie.
    ~
    En Regard de tes Mots ,
    L’Arbre est Porteur d’Esprit ,
    Résonne un Autre Echo ,
    Parfois lui nous Choisit.
    ~
    Peu d’entres eux contre Temps ,
    Portent ainsi tant de Charme ,
    La Stature des Géants ,
    La Magie et une Âme.
    ~
    Ses Grands Bras forment une Arche ,
    Entre Force et Sage Voie ,
    L’Arbre tisse autant de Marches ,
    Qu’il lui Faut pour au delà ,
    Devenir un Patriarche.
    ~
    NéO~
    ~
    Bravo, Joli Billet ;)

    • Alexis
      7 janvier 2012 à 23:26

      Salut Néo, merci pour tes mots, cela me touche beaucoup, et je profite de l’occasion pour te tirer mon chapeau au sujet de tous ceux que tu sèmes à travers ce blog et que je prends toujours plaisir à lire. :)

      • 8 janvier 2012 à 11:31

        Merci Alexis , à l’Hors continue Ainsi ;)
        A Partager autant de Magie.
        ~
        NéO~

  5. 7 janvier 2012 à 00:16

    Salut et Bonne Année 2012 et que vivent les arbres !
    merci ami Alexis pour nous faire partager ce bel arbre, ce splendide marronnier . J’en connais pas un aussi superbe, je te tire mon chapeau ! AH ! France ! que tu recèles de trésors végétaux, que l’on nommait autrefois des curiosités botaniques.
    J’espère que tu as récupéré quelques marrons glanés ici et là pour les planter et devenir suffisamment zen pour les voir pousser !

    A bientôt,
    Jérôme

    • Alexis
      7 janvier 2012 à 23:28

      Salut Jérome,
      Tous mes voeux pour cette nouvelle année.
      J’ai effectivement ramassé quelques marrons au pied de ce vénérable et s’il en sort autant de jolis marronniers, ce dont je ne doute pas je t’en met un de coté. :)

      • 7 janvier 2012 à 23:37

        Merci Alexis, cela voudra dire que soit tu viens voir les arbres vénérables du Périgord, soit c’est moi qui remonterais en Normandie pour récupérer le marron?
        J’en ai "seulement" 4 sur 5 qui poussent et qui viennent d’un gros marronnier de Levallois Perret. Voir photo sur ce lien
        http://arbresvenerables.arborethic.com/ArbresVenerables/images/expo/Levallois_Perret/P9176174.jpg

        Faut que j’en offre un au directeur des espaces verts de Levallois…. mais j’attends qu’il pousse un peu +

        A+
        Jerome

        PS; pour ceux ou celles qui veulent voir des arbres du Périgord, je vous être votre guide !

  6. Damien
    7 janvier 2012 à 14:20

    Les marronniers ont toujours eu une valeur singulière à mes yeux.
    Le fait d’avoir fait germer quantité de marrons étant petit, avoir eu le plaisir de les voir croître année après année, et qu’ils soient presque tous malades à ce jour, dépérissant un peu plus à chaque an qui s’écoule…
    Celui-ci est magnifique, une petite forêt à lui tout seul comme il est si bien dit !
    J’espère que tu as pu prélever quelques bogues afin d’assurer sa pérennité :)
    J’adore la deuxième ainsi que la dernière photo, les angles sont vraiment bien choisis.
    Un ciel chargé et pas d’humain à côté encore une fois, dommage…
    On ne peut pas toujours, l’avenir comblera certainement cette lacune !

    • Alexis
      7 janvier 2012 à 23:33

      Salut Damien,
      Comme je le disais précedemment à Jérome j’ai effectivelent récolté quelques marrons issus de ce géant et mon offre est aussi valable pour toi.
      C’est vrai que le ciel était gris ce jour là mais comme tu le dis, peut etre que l’occasion me sera donnée, ou à quelqu’un d’autre, de repasser par ici un jour ou le soleil brillera ou milieu d’un ciel sans nuage, éclairant de ses feux ce patriarche. :)

      • 7 janvier 2012 à 23:39

        pas trop de soleil, tu auras trop de taches lumineuse sous l’arbre. Sous la pluie ou encore sous les étoiles, la pleine lune en pose longue, ce serait magique !
        Jerome

      • Damien
        8 janvier 2012 à 12:53

        Salut Alexis,
        Merci beaucoup ça me ferait vraiment plaisir de voir germer un petit marronnier en pensant au géant dont il est issu :)
        J’ignore comment on procéderait pour se faire, mais que penserais-tu d’un reportage (ou une mise à jour) en tandem sur un arbre qui serait situé dans l’idéal à mi-chemin entre toi et moi ?
        Sinon je veux bien faire un peu plus de chemin, j’ai du temps libre grâce à la crise (…)

  7. Damien
    7 janvier 2012 à 14:25

    Et ne mérite t’il pas une catégorie "marronniers "au longs bras"" notre ancêtre de Pierrefitte-en-Cinglais Krapo ? ;)

  8. yannick
    7 janvier 2012 à 18:17

    Superbe arbre, je lui avais rendu visite il y a quelques années, il m’avait semblé en moins bon état.Il faut dire qu’il venait d’être élagué suite à la chute de grosses branches…
    Bravo pour les photos!

    • Alexis
      7 janvier 2012 à 23:38

      Salut Yannick,
      Merci pour tes compliments.
      On voit effectivement que l’arbre a subi un élagage il y a quelques années, et la disparition des grosses branches dont tu parles est je pense à l’origine de larges plaies visibles à hauteur d’homme sur le tronc de l’arbre, bien que mes photos ne les montrent pas ou peu.
      Pour l’ensemble cet arbre semble en bonne santé et en tous cas encore très vigoureux. :)

  9. Seb
    8 janvier 2012 à 19:57

    Encore un superbe marronnier présenté par Alexis. Merci.
    Au faite, est-ce un Aesculus hippocastanum ou un Aesculus × carnea ? Pas facile à vérifier sans feuilles et sans fleurs.

    • Alexis
      8 janvier 2012 à 23:11

      Salut Seb,
      C’est une très bonne question et c’est vrai qu’en l’état actuel des choses il est difficile d’y répondre.
      Peut etre un jour si l’un d’entre nous le voit en fleurs, à moins de passer un coup de fil aux propriétaires, ce qui semble une bonne idée. Je serais curieux de savoir s’ils ont des infos sur son age et son histoire. :)

      • Damien
        9 janvier 2012 à 17:24

        Re Alexis,

        Je t’ai laissé un mot plus haut, l’as tu vu ? ;)

        • Alexis
          10 janvier 2012 à 20:06

          Salut Damien,
          Bonne idée que de se retrouver un de ces jours au pied d’un arbre..
          Je vis actuellement en Bretagne mais je retourne assez souvent en Haute Normandie; tu es normand aussi je crois?
          On se tient au courant. :)

          • Damien
            11 janvier 2012 à 16:18

            Coucou,
            Oui je suis normand et réside sur Rouen, donc la Bretagne fait un peu loin mais quand tu repasses je pourrai bouger !
            Une idée d’arbre à répertorier entre Brest et Rouen ? ;)

      • 9 janvier 2012 à 19:27

        Je sais que souvent les pourpres sont de tailles plus modestes et sont moins répandus sous la forme de vieux individus.

  10. Bé@
    9 janvier 2012 à 15:42

    Il y a un arbre dans un parc à côté de chez moi qui pousse complètement à l’horizontale. Complètement. Il a du être déraciné un jour et réussir à reprendre ainsi. Il n’est pas bien grand mais les enfants l’adorent parce qu’ils peuvent tenir debout sur son tronc.

  11. 10 janvier 2012 à 10:33

    Bonne année au Krapo Arboricole ! Beau spécimen pour commencer l’année ! Amicalement.

  12. François des Bois
    28 janvier 2012 à 02:41

    Ce marronier est absolument merveilleux et magique, c’est un gardien des lieux, il nous adresse une belle petite leçon…il faut commencer petit et semer autour de soi afin que de petite graine on devienne grande, belle et forte forêt.

    Bonne année à tous les krapos, paix, joie, amour, arbres, forêts, graines, semences de vie, rires, couleurs, musiques printanière, chansons douces, plantations, amitiés et santé à vous tous.

    En cette nouvelle année, sauvons nos forêts! Lutins et lutines partiront en campagnes surveiller le tronc-sonne-âge. Guérissent la terre les champignons mage-iques, mycélium généreux nourrissant l’arbre jeune! Sors graine de toi même, tend vers la lumière et germe à ton aise pour l’homme sauvé de ton feuille-âge!

    Dans la forêt, le fort est!

    Dans le bois, le beau a !

  13. Phytoman Bioman
    22 mai 2013 à 12:59

    Votre site existe toujours ? je viens de tomber dessus , un peu par hasard , et qu’elle merveille !! j’aime les arbres , la nature et je me sentais un peu seul , isolé …? du coup , là je vois de magnifiques choses misent en ligne , bravo encore !
    Mais ce site tourne t’il encore ?

  1. 10 janvier 2012 à 10:36

Laissez vos mots...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s